Vous retrouverez ici l’ensemble des jeux qui ont été présentés au moins une fois sur un stand des Courants Alternatifs.

Dates des prochaines conventions :
Orc’idée, 7 et 8 avril 2018, Lausanne
◊ Votre convention ? Contactez-nous

 

NOS JEUX
(Par ordre alphabétique)

 

  • Aux marches du pouvoir, de Manuel Bedouet : Littlefinger VS Machiavel, une confrontation à base de dominos !
  • De mauvais rêves, de Julien Pouard : Jouer une famille dysfonctionnelle dans un Grand Nord fantasmé, entre vie quotidienne, rancoeurs et cauchemars.
  • Démiurges, de Frédéric Sintes : Incarner des adolescents capables de modeler la matière, de contrôler les flux d’énergie ou de lire et modifier les pensées, dans un monde où ces pouvoirs sont haïs ou convoités.
  • Happy, de Gaël Sacré : Un jeu d’imagination solitaire, à mi-chemin entre une séance de relaxation et une exploration de ses fantasmes (au sens large du terme).
  • Happy together, de Gaël Sacré : Jouer ces bonheurs éphémères qu’on partage avec les autres et qui nous font goûter à une tranche de douceur et d’amertume.
  • Inflorenza, de Thomas Munier : Jouer des héros, des salauds et des martyrs dans l’enfer forestier de Millevaux.
  • Inflorenza minima, de Thomas Munier : Contes cruels dans la forêt de Millevaux, un jeu de sacrifices.
  • Into the woods, de Morgane Reynier : Un jeu à deux, sur la rencontre entre une personne qui se promène dans les bois et un esprit mystérieux.
  • L’agence, d’Adrien Cahuzac : Mission : Impossible. Un jeu d’action pour jouer des agents qui protègent l’Europe et se préparent à une mission difficile.
  • La Vie de l’Absent, de Tiramisù : Reconstituer la vie d’une personne défunte au travers des indices laissés et des souvenirs parfois contradictoires de ses proches.
  • La Saveur du Ciel, de Fabien Hildwein : Jouer à deux la quête d’un jeune cuisinier virtuose pour le plat parfait.
  • Les Petites Choses Oubliées, de Sylvie Guillaume et Christoph Boeckle : Eternal sunshine of the Spotless mind. Jouer à deux l’exploration des souvenirs d’un couple après une rupture. Et choisir de les effacer ou pas.
  • Libreté, de Vivien Féasson : Protéger la citadelle des enfants perdus des assauts des sirènes de l’averse, dans un monde où la pluie tombe continuellement et dont les adultes ont disparu.
  • Monostatos, de Fabien Hildwein : Incarner des héros ou héroïnes plus grands que nature, pour faire face à Monostatos, dieu de l’humanité qui règne en maître absolu.
  • Millevaux Sombre, de Thomas Munier : Un supplément à Sombre, pour jouer de l’horreur survivaliste dans l’univers de Millevaux
  • Onanirisme, de Kco Quidam : Un jeu de rôle solo où l’on explore la sensualité d’un personnage.
  • Perdus sous la pluie, de Vivien Féasson : On raconte que les enfants qui se perdent dans la ville un soir de pluie finissent dévorés par les sirènes de l’averse…
  • Prosopopée, de Frédéric Sintes : Un jeu contemplatif où on incarne des êtres divins, qui viennent réparer des problèmes d’équilibre entre l’humain et la nature dans des petites communautés.
  • Psi*Run, de Meguey Baker : Des personnages se relèvent d’un crash. Ils n’ont plus aucun souvenir, à part qu’ils ont des super pouvoirs et qu’ils sont poursuivis.
  • S’échapper des Faubourgs, de Thomas Munier : Jouer un groupe d’amis perdus dans les Faubourgs, à la fois familiers et cauchemardesques. Un seul pourra s’en échapper.
  • Sens Hexalogie, de Romaric Briand : Un jeu de space-opera (pensez à Métroïd qui rencontrerait Les Chevaliers du Zodiaque) et de philo-fiction qui joue sur la frontière entre fiction et réalité. Rejoignez la Résistance terrienne dans son combat contre Sens !
  • Sphynx, de Fabien Hildwein : Jouer une exploration à la Myst, percer les secrets de ruines improbables et en être bouleversé.
  • Summer Camp (Livre) (PDF), de Manuel Bedouet : Les Goonies dans Lost. Une bande de Louveteaux entre “activités nature” et “histoires qui font peur”.
  • Sur la route de Chrysopée, de Morgane Reynier : Un jeu épistolaire où l’on incarne un alchimiste et son apprenti au cours de leurs voyages et leurs recherches.
  • Sur les frontières, de Manuel Bedouet : Jouer des jeunes nobles de la capitale envoyés dans un bourg frontalier pour y devenir des adultes, voir des Héros. Initiatique. Epique. Tragique.
  • Terres de sang, de Manon et Simon Li : Jouer une exploration extérieure et intérieure : l’arrivée de pionniers sur un Nouveau continent et les raisons profondes de leur voyage.
  • Yokai, de Kco Quidam : Jouer des petites divinités à mi-chemin entre l’humain et l’animal qui veillent sur les personnes habitant un petit village de campagne isolée du monde et de sa modernité.

 

JEUX EN UNE PAGE (à télécharger)

  • The Red Panda Intelligence Division’s revenge ! de Manuel Bedouet : Vous êtes des Pandas Roux ninjas de l’espace, on vous a enlevé sur Terre et vous voulez vous venger.
  • Orchestra Infernale, de Manuel Bedouet : pour jouer des chefs d’orchestre d’élite chargés de traquer une meute d’instruments sauvages.
  • La brigade anti-paradoxe, de Côme Martin : pour jouer des voyages temporels.
  • Le costume du désordre, de Côme Martin : pour jouer des fleurs dans un costume d’humain qui cherchent à rentrer dans leur Royaume.
  • La dernière échappée, de Côme Martin : pour jouer des personnes âgés qui s’échappent de la maison de retraite pour une dernière escapade.
  • Effilochés dans la nuit glacée, de Côme Martin  : pour jouer des Doudous cherchant à rejoindre leur Enfant qui les a oubliés à l’autre bout de la ville.
  • Tu es un Arbre, de Côme Martin : pour jouer des arbres qui essayent tant bien que mal de résoudre les problèmes d’un monde qui va trop vite pour eux.
  • Enquêtes buissonnières, de Côme Martin : pour jouer des lycén·ne·s dans une petite ville de France qui doivent gérer à la fois une vie compliquée, entre les cours, la famille et les ami·e·s, et une enquête qui leur tombe sur les bras.
  • L’effet Doppelgänger, de Côme Martin : Parcourez le multivers avec vos doubles en essayant de ne pas causer trop de répercussions…
  • Eternel samedi soir, de Côme Martin : Vous êtes mort.e pendant une fête étudiante mais votre fantôme revient 30 minutes dans le passé pour éviter cela.