Le Jeu de rôle en Maison d'Enfants

Pour échanger autours des différentes pratiques des jeux de rôle alternatifs
Morithil
Messages : 9
Inscription : 08 nov. 2017 12:47
Prénom :

Le Jeu de rôle en Maison d'Enfants

Message par Morithil » 13 déc. 2017 23:47

Comme expliqué dans ma présentation, je suis éducateur en Maison d'enfants (Protection de l'enfance).
Après un premier essai hésitant et demandant pas mal de retouche, je me suis relancé cette dans une activité à but ludique mais aussi et surtout éducative: du jeu de rôle.
Je propose cette activité auprès d'un public d'adolescents de 11 à 14 ans (des jeunes du groupe de vie dont je m'occupe), sur la base du volontariat mais qui demande malgré un engagement sur du moyen terme. Les parties durent une heure, pour des raisons d'organisation et d'attention de certains jeunes.
Le rythme est d'environ 1 à 2 parties par mois.

Sur ce sujet j'évoquerais donc les retours de cette expérience que je réalise conjointement avec la psychologue de l'établissement. Pour des raisons légales je n'évoquerais aucuns noms de jeunes et je n'évoquerais pas non plus leurs situations par respect pour eux.

Pour ce travail, je m'appuie sur le jeu de Vivien Féasson, Libreté, que j'ai un peu adouci afin que l'ambiance ne soit pas trop sombre et sans issue.

Morithil
Messages : 9
Inscription : 08 nov. 2017 12:47
Prénom :

Re: Le Jeu de rôle en Maison d'Enfants

Message par Morithil » 14 déc. 2017 00:02

Le cadre de jeu
Lors du premier essai sur un groupe restreint et quelques séances, nous avions tentés une création de Libreté avec mes joueurs. Cela avait fonctionné mais rapidement les joueurs souhaitaient rentrés dans le vif du sujet, combattre, et vivre des aventures. Ils avaient déjà joué le scénario d’introduction de Libreté et connaissaient les mécaniques.
Pour cette année, j'ai pris la décision avec ma collègue de m’inspirer sur le cadre de campagne en complément du livre (Les Fleurs de Mall) et leur laissant le champ libre pour quelques modifications.

Pour information sur les Fleurs du Mall:

Libreté est organisé en plusieurs groupes:
- Le Triumphirat composé d'Achille, Elené et Ulysse, les dirigeants
- La Garde de Verre dont le chef est Erickson, la milice
- Les chaudards sans réel chef mais qui contrôle les sous sols et le chauffage
- Les centraux qui rassemblent tout les autres enfants

Mes PJs:

La cheffe: Cléo qui a pris le rôle de Cheffe de La Garde de Verre
La Brute, Achille, qui repris le rôle d'un des membres du Triumphirat
La victime, Porcinet, qui a repris le rôle d'Ulysse un autre membre du Triumphirat
Le petit bout, Jordan, qui est la nouvelle recrue/mascotte de La Garde de Verre
La maman, Clémentine, qui est une centrale avec sa petite famille

thomas munier
Messages : 570
Inscription : 02 févr. 2017 16:28
Prénom : Thomas

Re: Le Jeu de rôle en Maison d'Enfants

Message par thomas munier » 14 déc. 2017 09:50

Merci pour ce retour d'expérience ! Cela m'intéresse beaucoup que tu poursuives.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Morithil
Messages : 9
Inscription : 08 nov. 2017 12:47
Prénom :

Re: Le Jeu de rôle en Maison d'Enfants

Message par Morithil » 14 déc. 2017 22:57

Le travail de préparation

Je prends un temps d'échange après les parties avec la psychologue pour débriefer un peu la partie, afin d'échanger sur ce que l'on a perçus chacun. Je suis le MJ qui raconte l'histoire mais elle relance parfois l'histoire pour orienter un peu sur les problématiques que l'on veut travailler.

Nous nous sommes définis comme axes de travail:
  • Le vivre ensemble : ce sont des jeunes qui vivent en collectivité une grande partie du temps, au collège, à la maison d'enfants (groupe de 12 jeunes sur un établissement qui en compte environ 36)...
  • la conséquence de ses actes: c'est la mécanique de Libreté où les succès 11+ amène des conséquences pour soi mais souvent pour les autres qui m'as inspiré à la base.
  • les changements de l'adolescence: je souhaite m'appuyer sur la mécanique de pourriture, que je modifie un peu du coup, pour amener du changement physique et psychique chez les personnages.
Comme je l'ai évoqué précédemment, j'ai adouci le propos de base, en discutant avec la psycho nous avons décidé de garder une part assez importante à "l'horreur" qui a cet âge peut avoir un rôle de catharsis. J'ajuste à la volée les descriptions que je fais des sirènes, des blessures aux enfants en fonction des réactions de mes joueurs. J'ai établi dès le départ quelques règles afin de préserver chacun et j'envisage d'introduire une X-card à la prochaine session.

Quelques retours:

Les joueurs sont très motivés par ses parties, ils sont pratiquement tous nouveaux à la pratique du jeu de rôle. Porcinet (je vais appeler les joueurs par le nom de leurs personnages) est le seul a avoir déjà joué, il faisait partie du test précédent.

Des thématiques supplémentaire ont émergés des quelques sessions jusqu'ici:
  • Assez logiquement, le sujet des parents et de la famille sont rapidement apparus d'abord comme une libération. "Cool on fait ce que l'on veut, y'a plus d'adultes, plus de règles...". Cette engouement a rapidement laissé la place à de l'angoisse, un transfert avec leurs situation propre d'enfants placés, qui pour certains ont des problématiques abandonniques. La manière par lesquels ils ont amenés ses problématiques sont très directes: comment les enfants se font à manger, qui les protègent et parfois à travers une reproduction d'une structure familial (à travers l'archétype de la maman mais aussi de la Cheffe)
  • En lien plus ou moins avec un de nos axe de travail, il est beaucoup ressorti les questions autour de la violence, sujet sensible auprès d'un public qui a pu être témoin de violence conjugales ou être victime de violence. Achille extériorise beaucoup de frustration à travers son personnage, il est violent dans les mots, dans la présentation de son personnages: il a par exemple choisi dans les traits de caractère psychopathe, sadique, sombre et pris l'avantage psychopathe. En parallèle de cela, il est très protecteur avec les autres, il se place en leader protecteur et non despote comme pourraient le laisser penser l'apparence qu'il s'est donné.
PS: je suis ouvert aux questions/retours: je pourrais faire une rapide présentation du public de Maison d'Enfants à caractère social si cela vous semble nécessaire. Je vais tenter de poster régulièrement pour donner des retours et exposer des réflexions sur la suite que je veux donner à cette expérience.

Sylvestre
Messages : 55
Inscription : 31 oct. 2017 17:23
Prénom : Sylvestre

Re: Le Jeu de rôle en Maison d'Enfants

Message par Sylvestre » 15 déc. 2017 00:08

Vraiment je tire mon chapeau pour ce travail !
Faire du jeu de rôle avec ces jeunes doit être vraiment enrichissant. Comment as-tu amené ce jeu au départ : as-tu expliqué qu'on jouait des personnages complètement fictifs ou bien as-tu expliquer qu'on amenait forcément une part de nous-même dans le personnage ?

Mangelune
Messages : 28
Inscription : 31 janv. 2017 10:41
Prénom :

Re: Le Jeu de rôle en Maison d'Enfants

Message par Mangelune » 17 déc. 2017 14:57

On en avait rapidement parlé, mais bon évidemment je suis fasciné par le boulot accompli, surtout que spontanément j'aurais cru Libreté trop "brutal" pour un cadre aussi délicat.

Plein de mercis à toi pour avoir pris le temps de partager ton travail avec tant de détails !

Arjuna Khan
Messages : 554
Inscription : 29 janv. 2017 00:19
Prénom :

Re: Le Jeu de rôle en Maison d'Enfants

Message par Arjuna Khan » 18 déc. 2017 08:49

Pas grand chose à redire mais tes retours sont très intéressants. Curieux de voir comment cela pourrait fonctionner sur d'autres types de jeux.

Morithil
Messages : 9
Inscription : 08 nov. 2017 12:47
Prénom :

Re: Le Jeu de rôle en Maison d'Enfants

Message par Morithil » 18 déc. 2017 19:11

@ Sylvestre: J'ai amené le jeu de rôle comme une histoire que l'on se racontait ensemble avec des règles pour incarné des personnages fictifs.
J'ai eu à cœur que le transfert qui s'effectue forcement soit le plus naturel possible dans l'idée de travailler sur ces transferts justement.

@mangelune: j'ai tout de même adouci le propos et j'oriente la narration vers une histoire pas totalement sans espoir afin de ne pas être trop brutal justement. J'ai d'ailleurs une réflexion en cours sur la fin de chronique que nous voulons mettre en place mais cela fera l'objet d'un prochain post.

@Arjuna Khan: je suis en réflexion pour faire jouer du Masks avec le même type de public l'année prochaine. J'attends la VF pour me pencher dessus plus précisément.

Morithil
Messages : 9
Inscription : 08 nov. 2017 12:47
Prénom :

Re: Le Jeu de rôle en Maison d'Enfants

Message par Morithil » 16 avr. 2018 19:01

Bon cela fait un moment que je n'ai pas posté ici. J'ai commencé un travail d'écriture plus approfondi sur mes objectifs et observations, je suis à la recherches de relecteurs sur la première partie. je travaille encore sur les retours d'expérience (la chronique touche à sa fin).

le lien google doc

Merci d'avance pour vos retours

thomas munier
Messages : 570
Inscription : 02 févr. 2017 16:28
Prénom : Thomas

Re: Le Jeu de rôle en Maison d'Enfants

Message par thomas munier » 17 avr. 2018 09:26

J'ai fait des retours essentiellement sur des coquilles d'ortho/conjugaison/syntaxe.

Ta démarche est très intéressante. C'est le premier article détaillé que je lis sur une telle situation (je n'ai eu que des témoignages verbaux sur les autres)
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Répondre