[Systèmes Millevaux :Trophée Sombre] Le Moulin Déjà-Vu

Pour poster les compte-rendus de vos parties
thomas munier
Messages : 1200
Inscription : 02 févr. 2017 16:28
Prénom : Thomas

[Systèmes Millevaux :Trophée Sombre] Le Moulin Déjà-Vu

Message par thomas munier » 19 mars 2020 09:42

LE MOULIN DÉJÀ-VU

Du vertige logique au programme et un peu moins de trahison que désiré pour ce test de scénario croisé Millevaux/ Trophée Sombre. Un récit par JBFH.

Le jeu : Trophée Sombre de Jesse Ross, expédition punitive au cœur de la forêt

Le scénario : Le Moulin Déjà-Vu, par JBFH. Entre oubli, ruine et étrangeté circulaire, vous ne sortirez pas indemne ce moulin.

Joué le 20/02/20.

Image
Neal Wellons, cc-by-nc-nd

Scénario joué pour ma part hier soir en ligne. Deux joueurs qui ne connaissaient pas Millevaux et qui ont joué un historien et une sorcière pour une partie de 2h30-3h. Il y a eu très peu de jets de dés car peu d’actions risquées, et en fait on a surtout lancé pour les Rituels. La Ruine n’est pas montée très haut (3 et 5), mais suffisamment pour jouer un peu avec les États tout de même. Les choix des joueurs vis à vis du But de leur personnage, de ce que pouvait être le trésor et de leurs motivations se sont plutôt bien accordés avec l’Oubli et le thème de l’Incursion. Là dessus ça a plutôt bien convergé.
Je me suis bien amusé à faire des Flashbacks et des Flashforwards pour mélanger les lignes de vie des exploratrices. Malheureusement, je n’ai pas réussi à suffisamment instaurer de méfiance et de jalousie pour déclencher un PvP final.
+ J’ai presque réussi à garder la sorcière au village dans le Poids du passé, c’était très émouvant.
+ On a eu un très bon moment de « maelstrom » (pour reprendre un terme de La Cellule) – ou de Vertige Logique (?) - où le joueur de la sorcière décide d’ajouter une marque de naissance sur le corps de son personnage, qu’elle retrouve sur une des vieilles au village et que je transforme en cicatrice laissée par l’historien, loin dans leur passé commun, suite à une trahison elle aussi oubliée. En 10 min tout à pris sens. C’était chouette.
- J’ai perdu le joueur de l’historien que je n’ai pas su embarquer dans ma vision un peu trop abstraite et onirique de la forêt hantée ^^ Le côté contemplatif et la perte de repère ne lui ont pas parlé.
- C’était un peu difficile de jouer les dopplegangers lors de la dernière scène et d’accabler mes pauvres joueurs, d’être méchant avec eux pour déclencher un sentiment de honte. Je les ai fait vite disparaître et ai laissé les joueurs décider de la fin.

Finalement la sorcière a maladroitement bu le liquide coulant du grammophone, son corps s’est alors décomposé et son esprit a été propulsé dans son propre passé où elle a décidé de ne pas trahir l’historien (contrairement à sa première ligne temporelle).
L’historien est sorti de la forêt avec une partie du trésor, a demandé à Nitsed à ce que le nom de la sorcière soit ajouté au registre en souvenir et il a rapporté le trésor à son village pour l’étudier.

Bref, je pense que sans concertation préalable avec les joueuses, il est assez difficile de créer la trahison finale si les personnage sont dans un « alignement » bon ou neutre. En tout cas, c’était une bonne expérience que je devrais reproduire vendredi soir :) (oui je rentabilise mes scénarios haha)
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Répondre