Sève

Pour demander de l'aide sur une pratique, une partie, un jeu, une publication...
Avatar de l’utilisateur
Aregallia
Messages : 20
Inscription : 06 mai 2017 15:01
Prénom : claude
Localisation : Villers-Saint-Paul
Contact :

Sève

Message par Aregallia » 12 mai 2018 15:35

Sève
Bonjour,
Mon fis Gabriel, (14 printemps), amateur de l'univers de Millevaux, souhaite développer un jeu qui lui permette d'évoquer la destinée de horsains et les soubresauts d'humanité qui les animent.
Voici le lien vers la première ébauche :
https://docs.google.com/document/d/1yMx ... sp=sharing
Je sollicite, pour son compte, la communauté pour l'aiguillonner dans les phases de développement qui doivent succéder à cette première étape.
Le jeu doit demeurer léger, (jouable en récréation, mais aussi, sans règles complexes et si possible récompensant la créativité narrative)
merci d'avance du concours que vous pourriez lui apporter.
Ludiquement,
Claude
La vie est une goutte d'eau suspendue

Avatar de l’utilisateur
Tiramisù
Messages : 220
Inscription : 08 mai 2017 13:01
Prénom : Stéphane
Localisation : Paris
Contact :

Re: Sève

Message par Tiramisù » 13 mai 2018 10:58

Gabriel, Claude, bonjour !

Je salue votre initiative que je trouve très rafraîchissante. Il y a bien longtemps, lorsque j’avais 12 ans, je commençais le jeu de rôle et j’écrivais déjà un jeu. J’avais à l’époque comme ressources principales Chroniques d’Outre Monde et Graal, des magazines aujourd’hui disparus. J’appréciais beaucoup leur ton, en tant que lecteur je me sentais pris au sérieux, enfin extirpé du « média jeunesse ». C’est avec cette état d’esprit que j’ai envie de contribuer !

J’ai lu le jeu, il me semble un projet intéressant et je trouve que le commerce de la sève ou des sèves colle bien avec Millevaux. À votre place, j’utiliserais Inflorenza Minima en carte rouge pour motoriser le jeu, en tout cas dans un premier temps. Système très simple, pas de dés. En carte rouge, chacun à son tour cadre une scène qui peut sans doute être jouée dans le temps d’une récré. Inflorenza minima apporte les notions de prix à payer et de charger son cœur. Le prix pourrait être parfois payé en sacrifiant de la sève. On pourrait charger son cœur en acceptant de la sève, si cela colle.

http://outsider.rolepod.net/millevaux/i ... za-minima/

Dans un second temps c’est bien le concept de la sève qu’il faudrait travailler. Notamment ses interactions avec les concepts clés de Millevaux : foret, oubli, egrégore, emprise, horla et ruine. Comment interagit la sève avec l’egrégore ? Est ce qu’elle l’amplifie ? Le masque ? Le change ? Que donne la sève lorsqu’elle est répandue sur un souche putride remplie d’emprise ? Pleins de questions qui peuvent être abordées en jeu et donner une singularité passionnante à Sève !

Avatar de l’utilisateur
Aregallia
Messages : 20
Inscription : 06 mai 2017 15:01
Prénom : claude
Localisation : Villers-Saint-Paul
Contact :

Re: Sève

Message par Aregallia » 13 mai 2018 13:36

Gabriel n'y avait pas songé
Il expérimentera avec ses joueuses en questionnant emprise, ruine, égrégore au regard de la sève.
Merci beaucoup
La vie est une goutte d'eau suspendue

Avatar de l’utilisateur
angeldust
Messages : 606
Inscription : 28 janv. 2017 18:58
Prénom : Simon

Re: Sève

Message par angeldust » 14 mai 2018 09:07

Hello !

C'est une très chouette initiative ^^ Déjà, un grand bravo. Les premiers pas sont toujours les plus durs.

1. Je trouve le concept de base très chouette.

2. Il y a un meneur ? Comment se structure la narration ?

3. Est-ce que la notion de groupe a une réelle importance ? Si oui, quels liens entretiennent les membres du groupe ?

4. Si je comprends bien, si je verse ma sève, j'obtiens une part de moi même. J'ai une limite de "sève" ? Quelles sont les conséquences sur mon état physique ou mental ? Qu'est ce que j'y perds à répandre ma sève ?

5. Concernant les tuiles que je gagne: qui les définit ? Moi même ou quelqu'un d'autre ? Est-ce que je tire au hasard des tuiles ? Comment rédiger ces tuiles ? Est-ce qu'elles doivent être cryptiques ou limpides ?

6. Je n'ai pas compris les rôles: pleureuse, molle et vénérable. Comment cela rentre-t-il en jeu ? Est-ce un simple guide de personnalité ou est-ce que cela a une signification plus profonde ? Si oui, pourquoi si peu de rôle ?

7. Comment se passe un conflit ? Il y a un exemple mais j'ai du mal à voir comment cela se passe concrètement: qui propose l'adversité ? Comment on la résout ? Comment se déroule la perte de sève ?

8. Comment construit-on une aventure ? Autour de quoi une aventure tourne-t-elle ?

9. Bon je sais, je pose pleins de questions ^^ Toutes ne doivent pas forcément avoir une réponse. J'aime bien le concept de base et j'ai hâte de voir comment la sève sera développée. C'est clairement le centre du jeu alors autant le soigner (en terme de proportion du texte, il n'y a que peu de mots pour décrire la sève alors qu'on passe beaucoup de temps sur l'univers de Millevaux qui me semble assez secondaire)..

10. Si jamais ça peut aider, faites un tour sur mon blog: j'y ai développé quelques articles concernant ma méthodologie de création de JDR: viewtopic.php?f=18&t=785

Avatar de l’utilisateur
Aregallia
Messages : 20
Inscription : 06 mai 2017 15:01
Prénom : claude
Localisation : Villers-Saint-Paul
Contact :

Re: Sève

Message par Aregallia » 14 mai 2018 09:29

Merci beaucoup à toi
Nous rêpondrons ce soir aux questions judicieuses que tu poses
La vie est une goutte d'eau suspendue

thomas munier
Messages : 515
Inscription : 02 févr. 2017 16:28
Prénom : Thomas

Re: Sève

Message par thomas munier » 14 mai 2018 15:21

A. Un démarrage très intéressant !

B. J'aime beaucoup le concept que la souffrance (et la perte de sève associée) permette de découvrir la mémoire. On peut deviner une tension qui est la suivante : on a le choix entre [retrouver sa mémoire et redevenir humain MAIS en mourir] et [sauver sa vie mais achever sa transformation en horla et perdre tout à fait sa mémoire et son identité]. Ai-je raison ? Si oui, faut-il encourager davantage cette pente à travers les mécaniques de jeu ?

C. Je pense que dans un premier temps, Gabriel peut voir quelle réponse il veut donner aux questions / suggestions de Tiramisù et d'angeldust.

D. Pour ma part, j'ai pour le moment juste une interrogation sur la profusion de termes techniques et de paraphrases poétiques (ainsi les fétus d'âme pour désigner les rejetons des bois qui sont également des horsains) : quel équilibre cherches-tu entre poésie / symbolique du texte et facilité de compréhension ?

E. J'ai l'impression que Sève est une réécriture des Murmures de Shub-Niggurath. En l'état, je ne suis pas sûr qu'on puisse comprendre le texte de jeu sans avoir lu ou joué aux Murmures de Shub-Niggurath (je parle de votre version, pas celle d'Arjuna Khan). A Gabriel de voir s'il convient de garder cette proximité (mais alors peut-être faudra-t-il être assez clair pour que le texte soit compréhensible sans avoir besoin de lire Les Murmures...) ou s'il faut prendre quelque distance (ainsi, j'ai le sentiment que c'est surtout la période de flashback qui emprunte aux Murmures et pas le reste du jeu, et cette différence de partage narratif peut être intéressante à exploiter).
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Avatar de l’utilisateur
Aregallia
Messages : 20
Inscription : 06 mai 2017 15:01
Prénom : claude
Localisation : Villers-Saint-Paul
Contact :

Re: Sève

Message par Aregallia » 14 mai 2018 16:34

Merci Thomas
E. Gabriel a écrit Sève après avoir joué aux murmures, pour l'adapter à ses joueuses (deux plus jeunes que lui),
mais aussi la volonté de proposer un jeu ou la poésie a toute sa place. L'idée était aussi de me proposer un jeu de sa création.
Depuis, sa première tentative de rédaction, il n'a guère progressé dans son entreprise, non par paresse, mais en raison de vouloir trop étreindre.
Aussi je pense que vos commentaires, vos questions sont de nature à préciser son propos et opérer des choux d'orientation qui manquent encore à son projet.
Je vous remercie à nouveau tous les trois d'avoir apporté votre soutien à sa démarche
La vie est une goutte d'eau suspendue

thomas munier
Messages : 515
Inscription : 02 févr. 2017 16:28
Prénom : Thomas

Re: Sève

Message par thomas munier » 14 mai 2018 18:31

F. Pour simuler la gestion de la sève et les dilemmes moraux associés, je conseille, si ce n'est trop prétentieux, de jeter un oeil à ce mini-jeu de ma plume, la conscience du fer-blanc.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Avatar de l’utilisateur
Aregallia
Messages : 20
Inscription : 06 mai 2017 15:01
Prénom : claude
Localisation : Villers-Saint-Paul
Contact :

Re: Sève

Message par Aregallia » 14 mai 2018 18:37

Merci
La vie est une goutte d'eau suspendue

Avatar de l’utilisateur
Aregallia
Messages : 20
Inscription : 06 mai 2017 15:01
Prénom : claude
Localisation : Villers-Saint-Paul
Contact :

Re: Sève

Message par Aregallia » 15 mai 2018 21:56

Quelques nouvelles du projet

En troisième, d'ordinaire, les élèves à cette période préparent studieusement leurs épreuves du brevet blanc. Gabriel estimait être suffisamment préparé et a donc lu attentivement vos recommandations, rédigé une synthèse manuscrite sur la base de laquelle il a réalisé un premier essai avec l'une de ses joueuses.

L'atmosphère et le déroulé ont plu à celle-ci et à Gabriel.

Les notes qu'il a prises ne me sont pas accessibles pour l'instant.

Il a écrit un poème et une petite phrase de présentation qui ont servi de support à cette tentative :
Sève
Un dernier voyage dans l'enfer forestier de Millevaux
Une chute émouvante,
avant de sombrer

Sève
Sous ta coupe, je m'ébranle sourdement,
Et quand le Bois m'envahit, tu me séduis
Mais dernière danse oblige, je fuis
Mort je serais, mais la folle transe me saisit soudainement.

Couard ou monstre je suis
A jamais je te veux, ô toi, vie !
Je te sens palpiter sur mon front
était-ce donc la mon ultime effort ?
La vie est une goutte d'eau suspendue

Répondre