Sombre

Pour annoncer des actualités variées ou communiquer sur une création
Répondre
Avatar du membre
Johan Scipion
Prénom :
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » lun. 29 mai 2017 12:32

12 démos à Ludinam – mai 2017 – Besançon


Image


Ludinam premier du nom fut cool, mais é.p.u.i.s.a.n.t. Je suis tout mouru d'avoir bataillé ferme pendant deux jours. Y'a des convs, elles glissent toutes seules. Y'en a d'autres, t'as l'impression de ramer contre le courant tout un week-end. Florilège.

+ De gros gros moyens grâce au soutien municipal. Affiches en 4 par 3 dans toute la ville, lieux de prestige, tétrachiée de bénévoles. Mais c'est pas parce qu'on a de gros muscles qu'on est le plus fort. Les meilleurs haltérophiles ne sont pas des body builders, n'est-ce pas. La technique, en l'occurrence l'orga, compte. De ce point de vue, y'a une marge de progression.

+ Les orgas étaient hyper sympas, réactifs et très rendant service, mais pas toujours bien coordonnés ni informés. Mon début de soirée de samedi fut épique. Moi et mes gros sacs de zines qu'on cavale dans tout le festoche et même jusque dans la ville à la recherche de 1/ le lieu où les gens jouent à Crimes (bon sang, retrouver cette partie fut un pur challenge), et 2/ un endroit où je pourrais dépoter de la démo après la fermeture précoce du Musée du Temps, le lieu rôliste officiel (18h le samedi, en conv, c'est atrocement tôt). Au final, j'ai squatté la salle des jeux de société jusqu'à minuit. C'était là où se trouvaient les joueurs.

+ Un festoche éparpillé sur divers lieux. Connexes certes, mais suffisamment éloignés pour être cloisonnés. Peu de synergie en dépit d'un jeu de piste incitant les visiteurs à passer un peu partout, et un très faible flux du côté du JdR, excentré on s'en doute. Je fais 12 parties, mais sauf la première, qui m'est tombée toute cuite dans les bras à mon arrivée (big up les gars), ce fut tout à la force du poignet. Johan en mode sergent recruteur pendant deux jours. J'ai l'habitude, mais ça use quand même pas mal.

+ J'ai tourné sur trois scénars. Overlord as usual. Camlann aussi, dont je commence à me dire qu'il le fait plutôt très bien avec les adultes grands débutants. Et Dracula, pas moins de cinq fois en deux jours, avec toujours au moins huit joueurs à table, et jusqu'à dix le samedi (le recrutement, c'est un métier ^^). Cinq parties hyper éclairantes : j'ai *vraiment* un souci d'équilibrage. Ça fait hyper longtemps que j'hésite à faire certains ajustements techniques, il va falloir que je m'y colle avant Paris est Ludique.

+ Des températures de la moreuh. Ce cagnââârd, putain ! Il faisait encore 36 ° dimanche en fin d'après-midi, lorsque je suis reparti de Besançon. Hardcore. Par bonheur, le pôle jeu de rôle disposait d'une salle (un peu) au frais pour les démos. Un poil sonore, cela dit. Heureusement qu'il n'y a jamais eu plus de trois (une fois, quatre) parties en même temps. Ça aurait été l'enfer.

+ Des vigiles relou de chez relou. Sérieux les gars, moins de poses martiales à deux balles et plus de neurones. Appliquer les règles avec intelligence, c'est possible. Je le fais tous les jours dans mon boulot.

+ Un pôle JdR supercool. Rien que des potes, dont certains que je n'avais pas revus depuis longtemps et avec qui j'ai eu grand plaisir à bavarder entre deux parties. Dimanche, j'ai franchement hésité à migrer dans la salle jeux de société pour recruter plus facilement (en début d'aprème, y'avait pas un chat par chez nous), mais suis resté au Musée du Temps pour le seul plaisir d'être entouré de gens cool. Hé, ma famille ludique, c'est vous !

+ Les pizzas froides, c'est juste dégueu. Un micro-ondes à la buvette centrale serait un vrai plus. Et vendre des modèles standard, sans garniture funky, genre des margueritas ou des reines, serait aussi une bonne idée.



Les mercis

+ Merci aux orgas de Ludinam. Ce premier essai est très prometteur, reste à le transformer pour la seconde édition.

+ Merci à Yann, à Joffrey et aux Écuries d'Augias pour l'invitation, l'orga en amont et la prise en charge sur place.

+ Merci tout particulièrement à Nico pour l'accueil, l'hébergement et les véhiculages durant tout le week-end.



Mon body count

12 parties, 80 joueurs, 63 morts



*



31 mai : un CR Sombre sur Tipeee

Comme annoncé vendredi dernier, je livrerai ma prochaine contrepartie Tipeee mercredi. Il s'agira du compte rendu d'une partie improvisée à Eclipse 2017.

Si vous souhaitez recevoir ce pdf dans votre boîte mail, il vous reste deux jours pour vous abonner à la page Tipeee de Sombre.
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Valentin T.
Prénom :

Re: Sombre

Message par Valentin T. » lun. 29 mai 2017 12:58

En lisant tes CR, je me demande: est-ce tu as déjà envisagé de faire de la promo au milieu des plateau-istes plutôt qu'au milieu des rôlistes?
Parce que j'ai le sentiment que Sombre 0 (la variante de convention) pourrait beaucoup plaire à ceux qui battent le carton, étant donné le format, la durée, etc... C'est vrai que le JdR est parfois ostracisé, et les espaces cloisonnés, en convention. Mais je me demande à quel point ton alternativitude ne pourrait pas te permettre de décloisonner, justement, et de t'adresser à un public plus large?

Avatar du membre
Johan Scipion
Prénom :
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » lun. 29 mai 2017 14:21

C'est une bonne question. Mon expérience est que, même si on peut trouver cela regrettable, les pratiques sont assez compartimentées. Depuis le temps que je tourne, j'ai fait, refait et re-refait tous types de rassemblements ludiques. Mes conclusions :

+ Sombre zéro en conv pure familiale, genre jeux faciles de 7 à 77 ans, c'est pas un bon plan. Le genre (horreur) et le média (narration interactive) sont de vrais freins. Ça n'intéresse pas le quidam.

+ Sombre zéro en milieu platoiste, genre jeux à grôôôsses boi-boites, c'est pas un bon plan non plus. Leurs parties sont trop longues, y'a pas assez de rotation à leurs tables pour remplir la mienne. Et ils aiment les jeux avec plein de matos luxueux qui dégueule de partout. C'pas trop le profil de Sombre. ;-)

+ Sombre zéro en milieu figuriniste, c'est juste pas la peine. Les gens ne décrochent pas de leurs dioramas et, même s'ils furent autrefois rôlistes, ne sont pas (ou plus) du tout intéressés par notre hobby. La fig, c'est exclusif.

+ Sombre zéro en milieu cartiste, y'a déjà plus moyen car les biclassages rôliste/cartiste sont nettement plus fréquents, et leur format de parties coïncident mieux avec les miennes.

+ Sombre zéro en milieu jeux de société standard, genre gameplay adulte / jeune adulte, ça marche bien. Samedi soir, je n'ai pas eu de mal à asseoir des gens à ma table et ils ont aimé mes démos. Le défaut est que ça ne rapporte pas grand-chose. Les gens kiffent, mais sauf biclassage rôliste préexistant, n'envisagent généralement pas d'acheter un zine pour s'y mettre : l'animation de parties les rebute et les effraie.


Je suis depuis toujours tout terrain (t'es un raton laveur, tu veux découvrir Sombre, t'es grave le bienvenu à ma table), mais ma famille ludique et mon cœur de cible, même avec Zéro, ce sont les rôlistes ou, au moins, les gens que le hobby attire. Ouais, aspirant rôliste, ça existe et j'en vois pas mal en conv. Des jeunes curieux de l'activité et qui viennent d'eux-mêmes se renseigner aux stands de JdR.

Je ne pense pas qu'il existe de public plus large pour Sombre. Même en version Zéro, ça reste du JdR tradi et le JdR tradi, c'est une niche. Je m'échine à en pousser un peu les murs, ne serait-ce que parce que je la partage avec un gros toutou à tentacules qui ne me laisse pas des masses d'espace pour respirer, mais faut pas que je rêve que j'ai pondu le prochain Dobble. C'est le genre de truc à se manger bien salement le mur de la réalité dans les ratiches, si tu vois ce que je veux dire. ^^

Du coup, ma politique est plutôt de travailler pour le grand public (y compris jeu de société) en mode animation rémunérée, auquel cas les quelques ventes éventuelles sont du bonus. Et à côté de ça, de bosser bénévolement en milieu (péri)rôliste en pariant que mon volume de ventes sera suffisant pour rémunérer mon animation à la hauteur de l'effort consenti. C'est loin d'être toujours le cas, je t'avoue.
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Valentin T.
Prénom :

Re: Sombre

Message par Valentin T. » mar. 30 mai 2017 07:25

Merci pour ces retours d’expérience.
+ Sombre zéro en milieu jeux de société standard, genre gameplay adulte / jeune adulte, ça marche bien. Samedi soir, je n'ai pas eu de mal à asseoir des gens à ma table et ils ont aimé mes démos. Le défaut est que ça ne rapporte pas grand-chose. Les gens kiffent, mais sauf biclassage rôliste préexistant, n'envisagent généralement pas d'acheter un zine pour s'y mettre : l'animation de parties les rebute et les effraie.
C'est effectivement ce genre de public qui me semblait être une cible potentielle. Le fameux plafond de verre de la qualité de la maîtrise, hein... A quand la variante de Sombre alternativiste sans meneur? (héhé)

Avatar du membre
Johan Scipion
Prénom :
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » mar. 30 mai 2017 09:46

Valentin T. a écrit :
mar. 30 mai 2017 07:25
Le fameux plafond de verre de la qualité de la maîtrise, hein...
Celui-là même. Réaction standard avec ce genre de public : " C'était super ! Je prends ton flyer parce que j'ai un ami que ça pourrait intéresser, il fait des jeux de rôle ". À aucun moment la personne n'envisage qu'elle pourrait s'y mettre elle-même.

A quand la variante de Sombre alternativiste sans meneur? (héhé)
Rhâââ, chuis trop vieux pour les conneries narrativo-véganes ! :mrgreen:


En sérieux parce que sous la boutade, y'a un vrai enjeu de game design : c'est pile-poil ce que je ne veux pas faire. Pas que j'aie quelque chose contre le jeu sans meneur (je déconne avec le narrativo-véganisme, hein), mais je kiffe le dispositif tradi : la maîtrise old school style, c'est mon truc. Du coup, c'est l'un des fondamentaux de ma démarche rôlsite. Si j'en changeais dans le but (très hypothétique ^^) de conquérir un plus vaste public, ce serait du pur commerce. Ouais, l'alternativitude peut être ultra commerciale.

De mon point de vue, ça n'aurait pas de sens car j'aurais alors tous les désavantages de l'indépendance (et vache, y'en a un paquet) en même temps que je perdrais ce qui fait à mes yeux son intérêt principal : la liberté créative qui me permet de faire Sombre exactement comme je le veux, c'est-à-dire en mode pur tradi. Parce que c'est ça que j'aime.

Je précise que ma démarche d'auteur n'est pas de l'autisme créatif. Je me soucie énormément de la réception de ma production, pour la simple et bonne raison que je la mène intensivement en public (pour Zéro en tout cas) et que j'ai besoin de matos efficace. En conv, je veux réussir une démo sur une et vendre des zines. Passer un week-end entier sous le cagnard de Besançon pour revenir broucouille, ce serait de la folie furieuse.

Je suis le genre d'auteur qui va vers son public et se pose tout plein de questions sur la manière d'intéresser les gens à son jeu. D'où Camlann par exemple, écrit spécifiquement pour les jeunes enfants lorsque je me suis rendu compte qu'Overlord n'était pas optimal pour eux. Ou Dracula pour pouvoir jouer avec des groupes nombreux (et dans lequel il m'arrive d'ailleurs très régulièrement de me biclasser meneur/joueur : j'arbitre et joue un PJ en même temps. Pas strictement narrativo-vegan, mais pas si loin quand même). Ou Chombre parce que les rôlistes kiffent les chats et que les PJ animaux, je trouve ça sympa. Ou tout simplement Zéro lui-même, produit direct de mes contraintes de maîtrise en conv. Si je n'avais mené Sombre que dans ma cuisine, il n'aurait jamais eu de variante, c'est clair et net.

Mais changer les fondamentaux de mon dispositif ludique, non. Ce ne serait pas juste adapter Sombre, ce serait le réinventer. Il y a loin de l'écriture de scénar ou de variante à la redistribution complète de l'autorité narrative. Ce serait une trop grosse concession commerciale. Je fais en permanence des compromis (je suis mon propre éditeur, donc je négocie avec moi-même sur un peu tout), mais ça, ce serait une compromission.
Modifié en dernier par Johan Scipion le sam. 10 juin 2017 23:29, modifié 1 fois.
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar du membre
Johan Scipion
Prénom :
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » mer. 31 mai 2017 11:07

Nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee et Patreon



Image


« Sur l'écran de contrôle de la caméra, Nicolas reconnaît Maxime, son frère jumeau. Vêtements déchirés, membres brisés, nombreuses plaies sur le visage et le corps, mâchoire inférieure arrachée. Il pisse le sang et s'avance vers lui, son couteau de chasse à la main. »


Les mécènes de Sombre ont reçu leur contrepartie de mai. Il s'agit du compte rendu d'une partie improvisée le mois dernier à Eclipse, une convention rôliste bretonne.


Pour recevoir la contrepartie suivante dans votre boîte mail, abonnez-vous avant la fin du mois prochain sur Tipeee ou Patreon.

+ Sombre sur Tipeee

+ Sombre sur Patreon
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar du membre
RicPogan
Prénom : Ric

Re: Sombre

Message par RicPogan » lun. 5 juin 2017 10:48

Salut Johan,

Est-il possible de te commander un ouvrage et de le récupérer le dimanche 18 à Epita ?

Avatar du membre
Johan Scipion
Prénom :
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » lun. 5 juin 2017 12:03

Hello Ric.
RicPogan a écrit :
lun. 5 juin 2017 10:48
Est-il possible de te commander un ouvrage et de le récupérer le dimanche 18 à Epita ?
Oui bien sûr, avec plaisir !

J'ai récemment remis à jour mes conseils d'achat, ils pourraient t'être utiles. Zieute donc ce post : http://www.terresetranges.net/forums/vi ... 660#p14660
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar du membre
Johan Scipion
Prénom :
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » mer. 14 juin 2017 12:08

Sombre en démo au Colloque Jeu de Rôle


Image


Il y aura du Sombre dimanche (18 juin) au Colloque Jeu de Rôle, dans les locaux d'Epita, au Kremlin-Bicêtre. Démos non-stop en après-midi.

Venez nombreux mourir à ma table, ça va être fun !


Infos ici : http://bit.ly/2tlbRf5
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar du membre
Johan Scipion
Prénom :
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » lun. 19 juin 2017 12:16

2 démos + 2 playtests au Colloque JdR – juin 2017 – Le Kremlin-Bicêtre


Image
Le playtest, c'est bon pour la santé
photo Polo pour Terres Etranges



Y'avait pas foule à la journée ludique du Colloque JdR. Peu de rôlistes avaient fait le déplacement et je n'ai pas eu le moyen, comme la dernière fois, de recruter du quidam. L'édition précédente s'était déroulée au Dernier Bar avant la Fin du Monde, ce qui m'avait permis d'asseoir des clients à ma table après avoir épuisé le vivier rôliste. Y'avait bien quelques étudiants à l'Epita dimanche, mais vu la date, ils étaient tous à fond dans le bouclage de leurs projets et la révision de leurs partiels.

Une aprème pour deux démos, un Overlord et un Grimmies, c'est pas un rendement de ouf. D'un autre côté, ça m'a laissé le temps de causer un peu avec des gens que je ne vois pas souvent. Niveau ludique, je sauve ma journée par un double crash test.

Ludinam m'a convaincu que j'avais besoin d'un nouveau scénar Zéro. J'ai donc monté un proto, que je ne peux malheureusement pas playtester dans ma cuisine car il s'adresse à un cast pléthorique : au moins six joueurs. Je comptais donc sur les gens du Colloque pour essuyer les plâtres. J'ai par bonheur trouvé des volontaires à la fin de l'event : la majeure partie de la table de Thomas Munier + quelques recrues extérieures.

Verdict : même si y'a grave du boulot, c'est encourageant. Je suis encore loin de disposer d'un scénar opérationnel, mais je ne pars pas de trop loin. Je cogite l'affaire depuis hier, faut que je trouve une heure ou deux dans la semaine pour mettre quelques idées au propre.

Un dimanche fatigant (il a fait chaud, putain), mais très sympa et utile aussi, qui plus est pas trop loin de chez moi. Bilan correct. Pour l'ouverture de mon tunnel de convs de juin, ça le fait. Le gros morceau arrive le week-end prochain avec Paris est Ludique. Là pour coup, je m'attends à ce qu'il y ait de l'affluence.



Les mercis

Merci à Opale et Antre, qui sont trop des fous à faire des crêpes quand il fait 35 degrés dehors. Et merci aux gentils rôlistes qui se sont prêtés avec bonne volonté au jeu du playtest.



Mon body count

4 parties, 16 joueurs, 17 morts
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Sylvestre et 0 invité