Représentativité et espace safe au sein de la communauté

Pour proposer et discuter de l'organisation des Courants Alternatifs
thomas munier
Prénom : Thomas

Re: Représentativité et espace safe au sein de la communauté

Message par thomas munier » ven. 20 oct. 2017 14:35

J'approuve les propositions de Gherhartd (de en gros offrir aux personnes qui en font la demande d'ouvrir des espaces de concertation privés à l'intérieur du forum, où à l'extérieur si on veut éviter les techniciens des Courants d'être tentés de désobéïr à leur déontologie de confidentialité).

D'autres mesures peuvent être prises en parallèle :
1 On peut toujours créer une rubrique dédiée à l'inclusion si des personnes font la demande d'un espace public pour débattre de ces choses-là dans la sphère du JDR.
2 Toute personne ouvrant un topic sur un sujet sensible peut mettre un chapeau sur son sujet qui demande à cloisonner la discussion. Admettons que j'ouvre un sujet sur l'écriture inclusive en JDR. Je peux en intro du topic demander aux personnes qui sont opposées à l'écriture inclusive ainsi qu'aux personnes qui ont besoin d'explications sur ce qu'est l'écriture inclusive de s'abstenir de poster sur le sujet, car je veux me concentrer sur un débat sur les techniques d'écriture inclusives, sans être déconcentré.e par le besoin de répondre aux personnes opposées à l'écriture inclusive ni aux personnes qui ont besoin qu'on leur refasse tout un topo sur le sujet.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Eugénie
Prénom :

Re: Représentativité et espace safe au sein de la communauté

Message par Eugénie » ven. 20 oct. 2017 17:39

De mon point de vue, il y a deux cas de figures :

1. des membres ont déjà exprimé le besoin d'un safe space : dans ce cas, pour moi c'est ok sur le principe et on peut discuter des moyens techniques.

2. il s'agit de devancer les demandes et proposer un safe space pour attirer des personnes qui n'oseraient pas nous le demander. Je suis assez sensible à l'idée que c'est quelque chose qui devrait rester entre les mains des personnes concernées.
Peut-être qu'on pourrait communiquer sur le fait que les Courants Alternatifs s'efforcent aujourd'hui d'être un espace relativement safe* mais que si le besoin était exprimé nous serions prêts à ouvrir un tel espace (ou de tels espaces) en collaboration avec les personnes concernées ?

* peu de participants, peu de visibilité, peu d'activité, une petite communauté relativement sensibilisée sur pas mal de questions militantes, et qui met l'ouverture au centre de sa démarche...

Arjuna Khan
Prénom :

Re: Représentativité et espace safe au sein de la communauté

Message par Arjuna Khan » ven. 20 oct. 2017 18:37

J'appuis les propos de Gherhartd, eugénie et thomas. Rien de plus à ajouter, pour le moment en tout cas. Mais ça pourra surement nourrir d'autres réflexions sur d'autres topics. Voir motiver des initiatives plus précises. Je suis en train d 'y réfléchir en tout cas...

Avatar du membre
Tiramisù
Prénom : Stéphane
Localisation : Paris
Contact :

Re: Représentativité et espace safe au sein de la communauté

Message par Tiramisù » ven. 20 oct. 2017 19:06

Eugénie a écrit :
ven. 20 oct. 2017 17:39
Peut-être qu'on pourrait communiquer sur le fait que les Courants Alternatifs s'efforcent aujourd'hui d'être un espace relativement safe* mais que si le besoin était exprimé nous serions prêts à ouvrir un tel espace (ou de tels espaces) en collaboration avec les personnes concernées ?

* peu de participants, peu de visibilité, peu d'activité, une petite communauté relativement sensibilisée sur pas mal de questions militantes, et qui met l'ouverture au centre de sa démarche...
J'ai participé récemment à l'enregistrement d'un podcast de la Cellule au sujet des Courants. Ce que tu avances là Eugénie me semble très proche du souhait que j'ai exprimé sur l'évolution des Courants. La diffusion de ce podcast aura sans doute pour effet d'augmenter la visibilité et je l'espère de faire que les personnes qui se reconnaissent nous rejoignent.

Je ne suis pas fermé à l'idée de sous-espaces si le besoin s'en fait sentir, mais je souhaite en priorité veiller à ce que l'espace général des Courants Alternatifs soit inclusif, bienveillant et en même temps ouvert à une pluralité d'opinions.

KcoQuidam
Prénom :

Re: Représentativité et espace safe au sein de la communauté

Message par KcoQuidam » lun. 23 oct. 2017 15:39

Je peux répondre en étant un peu concernée pour le coup. Je pense qu'il y a sans doute des choses à faire pour assurer une communication apaisée sur les forums des CA: faire respecter la lecture charitable et modérer les messages ouvertement haineux ou qui chercheraient à faire dévier les discussions, j'aime beaucoup l'idée de pouvoir "cadrer" le style de participation que l'on veut par une entête par exemple.

Par contre je pense que c'est un peu peine perdue de vouloir absolument faire des CA un lieu totalement "safe". Non pas que ça parte d'un mauvais sentiment, mais juste que créer un espace "safe" (vis à vis de certaines problématiques par ailleurs, jamais de toutes) c'est un travail à plein temps qui demande souvent de mettre les autres en retrait. Hors sur une plateforme comme les CA qui se donne déjà beaucoup d'objectifs, se veut ouverte et en plus qui veut promouvoir une structure fluide/horizontale, c'est clair que ces problématiques vont entrer en conflit, et potentiellement assez rapidement.

Je pense que y'a des choses éventuellement à attraper sur les autres initiatives qui se donnent clairement pour objectif justement de créer des espaces d'inclusivité (genre la queervention effectivement). Mais les CA risquent (imho) de ne jamais être le lieu idéal pour discuter spécifiquement de ces questions, à titre personnel je sais que même si je sais que tout le monde ici est ultra ouvert.e à pas mal de questions, si je devais avoir une discussion approfondie et potentiellement sensible sur les thématiques qui me touchent, j'irai dans un groupe totalement dédié à cela (ou en discussion privée). Parce que rien que l'aspect publique des courants risque d'être un frein.

Dit autrement : être ouvertement ouvert je suis pour à 2000%, faire respecter la lecture charitable (même abruptement) aussi, mais je pense que les courants ne pourront pas faire "plus" ne serait ce que à cause des autres objectifs de la structure.

(En espérant que cela soit clair, et par ailleurs je remercie pour l'existence de ce sujet, qui est loin d'être inutile car voir que la structure s'interroge sur comment être ouverte et accueillante c'est pour moi inclus dans le "être ouvertement ouvert")
Elle/They + accords féminins. Jeux amateurs : http://kcoquidam.blogspot.fr

Avatar du membre
sildoenfein
Prénom : Gherhartd (Philippe)

Re: Représentativité et espace safe au sein de la communauté

Message par sildoenfein » lun. 23 oct. 2017 21:17

J'aime bien l'idée de Thomas sur chacun maître sur son fil de discussion. C'est une pratique que je vois pas mal sur G+ et qui y fonctionne bien. (À noter que la plateforme en donne techniquement les moyens : chacun peut modérer effectivement son fil de discussion, j'ignore si cela est possible avec ce forum...)

Des exemples de règles que j'ai déjà vues (citées de mémoire) :
- (sur des sujets très sensibles de harcèlement des femmes et autres) : "Seuls des commentaires de personnes s'identifiant comme des femmes et des hommes que je connais personnellement depuis au moins 10 ans."
- "Je ne suis pas prête à discuter de cela pour le moment, mais je voudrais des exemples."
- "Ce sujet est sans doute controversé mais est là pour ouvrir le débat ; les réponses fermées ou qui découragent la discussion seront supprimée."
- "Je vous demande de faire preuve de gentillesse et d'empathie. Si quelqu'un y déroge par accident, je le signalerai. Si à un moment vous doutez d'arriver à maintenir cette exigence stricte, je vous félicite pour votre lucidité et vous suggère de ne pas intervenir."
- "Ce fil de discussion est là pour débattre d'idées. La discussion peut-être vigoureuse, mais tout en contestant les idées, restez en accord avec les personnes."
Et pourtant elles jouent, lieu d'expression pour les femmes rôlistes. Radio-Rôliste, podcast rôliste indépendant tous les 15 du mois.
Pronoms indifférents, mais généralement genré au masculin. Plus réactif via G+, Discord (Gherhartd S.#0146), Hangouts.

Brisecous
Prénom : Mathieu
Localisation : 66
Contact :

Re: Représentativité et espace safe au sein de la communauté

Message par Brisecous » lun. 23 oct. 2017 22:25

Faisons quand même attention à ce que notre volonté d'ouverture ne se réduise pas à une autre forme de fermeture. Pour rebondir sur ce que dit KcoQuidam par exemple, il est clair qu'aborder des thématiques uniquement entre personnes concernées et averties est difficile sur un forum supposé fréquenté par des pluralités d'opinions et d'identités de toutes sortes. Ce serait une autre forme de censure.

Tout ça pour dire qu'à lire les différentes interventions, cette histoire d'espace protégé et de représentativité me semble un serpent de mer. Il me semble que les seules bonnes solutions sont la lecture charitable et la bienveillance, assorties d'une dose d'auto-modération et d'une autre dose de contrôle communautaire. Ce qu'on fait déjà. Je ne vois pas comment on peut se sortir de ces débats et toute autre solution me semble plus restrictive que libératrice.

Je ne suis pas d'accord, par exemple, sur le fait que chacun puisse imposer des règles dans les sujets. On en reviendrait à un système comme sur les Ateliers Imaginaires, et ce n'est pas ce que je souhaite personnellement. Quand quelqu'un demande poliment de ne pas aborder une thématique, ou de ne pas faire dévier un sujet, il s'agit de courtoisie, et la courtoisie ne se résout pas avec des règles rigides. Elle se résout en étant à l'écoute de l'autre, en s'auto-modérant et en recadrant en permanence les éventuelles dérives pour maintenir un climat serein dans la communauté. Personnellement, j'ai tendance à dériver et je m'auto-modère beaucoup, et je suis bien plus sensible à un MP poli qu'à un interdit pour prendre conscience de mes éventuelles bêtises.

A part peut-être le logo/label féministe/LGBT/Ajouter-mention-souhaitée-friendly auquel je suis favorable. Ce qu'on met en avant dans la discussion, il me semble, c'est un besoin de communication auprès des minorités, un besoin de travailler sur notre image, vu que tout le monde semble s'accorder sur le fait qu'il n'y a pas de problème au sein de la communauté. Alors s'il n'y a pas de problème, bah n'en créons pas. :)
Blog de Brisecous - Fondateur de Ludiconcept - Auteur d'Opération Archéo
Nouvel article une fois l'an

Valentin T.
Prénom :

Re: Représentativité et espace safe au sein de la communauté

Message par Valentin T. » lun. 23 oct. 2017 23:20

Je lis avec beaucoup d'intérêt vos interventions, merci pour cette discussion complexe mais très intéressante. Je voudrais répondre à Brisecous sur ce point, qui concerne la problématique "espace safe" mais pas uniquement :
Brisecous a écrit :
lun. 23 oct. 2017 22:25
Je ne suis pas d'accord, par exemple, sur le fait que chacun puisse imposer des règles dans les sujets. On en reviendrait à un système comme sur les Ateliers Imaginaires, et ce n'est pas ce que je souhaite personnellement. Quand quelqu'un demande poliment de ne pas aborder une thématique, ou de ne pas faire dévier un sujet, il s'agit de courtoisie, et la courtoisie ne se résout pas avec des règles rigides. Elle se résout en étant à l'écoute de l'autre, en s'auto-modérant et en recadrant en permanence les éventuelles dérives pour maintenir un climat serein dans la communauté. Personnellement, j'ai tendance à dériver et je m'auto-modère beaucoup, et je suis bien plus sensible à un MP poli qu'à un interdit pour prendre conscience de mes éventuelles bêtises.
Plusieurs réflexions me viennent :
- La possibilité de proposer des règles dans un sujet spécifique n'implique pas de devoir le faire à chaque fois. Cette possibilité pourrait même n'être utilisée que très rarement, pour des cas particuliers qui le nécessiteraient. Cela permettrait de ménager ponctuellement des espaces de discussions avec des règles particulières, en plus de la courtoisie.
- Certains sujets du forum disposent déjà de règles rigides spéciales. Par exemple, la section Revues d'Article ou la section Actualités disposent de règles assez strictes, et ces règles permettent d'orienter les sujets dans des directions qui nous semblent intéressantes. Pourquoi ne pas permettre chacun, et pour des cas particuliers, de lancer un sujet avec des règles spéciales? Cela n'empêchera pas de conserver de toutes manières les principes propres à chaque section et les principes généraux de courtoisie, écoute charitable, etc... qui sont comme tu l'indiques nécessaires quoi qu'il en soit.
- La mise en place de sujets avec des règles spéciales est un outil assez efficace pour tester des modes de discussions différents, et peut-être éventuellement les réutiliser ailleurs si cela produit des choses intéressantes. On peut "playtester" différents modes de communications, en quelque sorte.
- La possibilité pour chacun de mettre en place de sujet avec des règles spéciales n'engage que les individus qui en font la démarche, et pas toute la communauté dans son ensemble. Cela permet aux individus concernés de choisir leurs modes de discussion, sans qu'il soit imposé a priori. Cela favorise également la créativité et les initiatives individuelles, ce qui me semble pertinent par rapport à notre organisation horizontale.

Je suis personnellement assez favorable au fait que chaque membre puisse construire un fil de discussions avec, s'il le souhaite, des règles spéciales. Concernant le reste du débat, je continue à vous lire!

Brisecous
Prénom : Mathieu
Localisation : 66
Contact :

Re: Représentativité et espace safe au sein de la communauté

Message par Brisecous » mar. 24 oct. 2017 09:52

Valentin, pour ma part je différencie deux situations :
- Il y a ce qui relève du structurel, et répond à des problématiques d'ordre technique. Par exemple, permettre une meilleure visibilité des jeux des auteurs participant aux CA dans le but de favoriser la diffusion des concepts dont ils sont les porteurs (objectif pédagogique). Ou encore, favoriser des retours critiques argumentés pour permettre aux auteurs d'articles d'améliorer leurs articles.
- Il y a ce qui relève de la relation interpersonnelle, des échanges entre individus.

Je suis très favorable à encadrer le structurel (bibliothèque, revue d'articles...) par des règles strictes. Je ne suis pas favorable à encadrer les relations interpersonnelles. Fixer des règles dans un sujet de discussion pour des raisons autres que structurelles est pour moi de la censure. Cela revient à dire : "Cette discussion n'est pas publique et je t'interdis d'y parler librement". Or, pour moi un forum est un espace de discussion ouvert. Il y a d'autres outils qu'un forum pour tenir une discussion privée ou restreinte (mesagerie privée, téléphone, emails, discord...). Fixer des règles, c'est un moyen d'écarter la contradiction et alors fleurit l'entre soi.

Fixer des règles de courtoisie, ok (s'il vous plaît, ce sujet est réservé à...). Fixer des règles de sujet soumises à modération, ou permettre que cela soit possible, j'y suis opposé. C'est la porte ouverte à toutes les fenêtres. L'ensemble du forum est déjà soumis aux règles de la lecture charitable, de la bienveillance et du respect des individus et pour moi cela suffit.
Blog de Brisecous - Fondateur de Ludiconcept - Auteur d'Opération Archéo
Nouvel article une fois l'an

Arjuna Khan
Prénom :

Re: Représentativité et espace safe au sein de la communauté

Message par Arjuna Khan » dim. 29 oct. 2017 16:11

Pour reprendre sur ce qui a été dit, je pense que justement, si, il y a des problèmes. Il y a des problèmes et c'est pour ça qu'on est en train d'avoir cette conversation. Et s'il y a des problèmes ce n'est pas parce qu'on fait la différence entre les gens mais justement parce qu'on ne la fait pas. On considère que la norme c'est tout le monde et c'est justement ce qui invisibilise les gens qui ne rentrent pas dans les clous. Je veux dire si tout allait bien il n'y aurait pas de "Et pourtant elles jouent...", il n'y aurait pas de queervention, il n'y aurait pas de débat sur la x card et on n'aurais pas ces réflexions sans fin sur comment ouvrir notre loisir.

Donc il faut adapter. Mais comment ? C'est ça l'objet du débat : comment ? Je pense que comme ça a été développé plus haut la vraie réflexion c'est d'essayer de réfléchir à comment offrir des outils aux gens pour leur permettre de s'exprimer dans un contexte ou iels n'auront pas peur de prendre la parole. C'est là tout le problème en fait, penser que c'est juste un problème de courtoisie est illusoire. C'est juste un problème de courtoisie quand les gens sont a égalité mais ce n'est pas le cas qu'on évoque ici. Ici on parle de gens qui ont tendance à s'en prendre plein la gueule et qui sont justement hésitantEs à émettre une parole. Donc pourquoi ne pas proposer des choses pour faciliter cette prise de la parole. Très honnêtement je ne vois pas où est la censure dans la mesure où c'est juste quelqu'un qui a besoin de codes de conversations particulier. Je veux dire imposer des codes de conversation la société/le monde dans lequel on vit le fait tout le temps et cela ne choque personne non ?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité