Représentativité et espace safe au sein de la communauté

Pour proposer et discuter de l'organisation des Courants Alternatifs
Gaël Sacré
Messages : 392
Inscription : 30 janv. 2017 19:00
Prénom : Maître-Bois

Représentativité et espace safe au sein de la communauté

Message par Gaël Sacré » 20 oct. 2017 02:05

Si la nature même des Courants Alternatifs, étant dans une optique d'ouverture et encourageant les pratiques alternatives, permettent d'avoir une communauté particulièrement ouvertes aux personnes oppressées, il m'apparaît au travers des récents évènements et débats autour de ces questions, qu'une ouverture d'esprit ne suffit pas. Je pense qu'il faut aller chercher celleux qui n'osent pas s'exprimer, leur offrir des espaces d'expression, les inviter à venir participer (que ce soit en tant que pratiquant.e, critique, auteur.e ...). J'aimerai que les Courants Alternatifs soient un lieu dans lequel celleux qui ne se sentent pas habituellement légitimes puissent le faire dans un environnement safe et bienveillant.

Dans cette optique, j'aimerai solliciter vos idées qui pourraient permettre d'aller dans ce sens.

Pour ma part, j'ai pensé à commencer par l'ouverture d'un espace safe sur le forum, ouvert uniquement aux membres de la communauté et modéré par des volontaires concernés, afin de pouvoir parler de jeu de rôle et de thématiques autour du féminisme, LGBTQ+, et autres oppressions systémiques.
Je ne suis pas encore sûr que ce soit une bonne idée, mais je vous la soumet. Peut être qu'il est possible de l'envisager d'une autre façon.

A vos plumes !
Maître-Bois - Mes jeux de rôle et mon blog
Willox - Mes vidéos sur le jeu de rôle (mais pas que).

Brisecous
Messages : 351
Inscription : 31 janv. 2017 00:27
Prénom : Mathieu
Localisation : 66
Contact :

Re: Représentativité et espace safe au sein de la communauté

Message par Brisecous » 20 oct. 2017 10:19

Salut,

Sur le fond : Le fait que les gens soient hommes, femmes, homosexuels, lesbiennes, hétérosexuels, carnistes, végétaliens ou qu'ils appartiennent à une quelconque minorité n'a pour moi pas d'importance et n'a donc pas à être mis en avant. Nous ne réglerons pas les problèmes de xénophobie/sexisme/etc de la société sur un forum de JDR. Notre unique responsabilité est de ne pas tolérer de tels comportements sur le forum.

Sur la forme : Je suis favorable à la solution que tu proposes : Une rubrique privée accessible uniquement aux membres, et modérée par des personnes sensibilisées, pour parler de manière plus approfondie et de manière sécurisée pour les participant(e)s sur ces thématiques. Je suis également favorable (notamment devant l'afflux de nouveaux membres - et même si aucun problème ne se pose pour le moment) de bien insister sur les notions de lecture charitable et de bienveillance. Nous pouvons également insister (dans la charte ?) sur le respect de toutes les minorités et sur l'interdiction (à définir) de tenir des discours polémiques ou qui pourraient s'avérer heurtants.
Blog de Brisecous - Fondateur de Ludiconcept - Auteur d'Opération Archéo
Nouvel article une fois l'an

Avatar de l’utilisateur
angeldust
Messages : 698
Inscription : 28 janv. 2017 18:58
Prénom : Simon

Re: Représentativité et espace safe au sein de la communauté

Message par angeldust » 20 oct. 2017 10:44

Je remets ce que j'ai dit sur l'autre sujet:
Le fait de créer un espace dans notre communauté serait comme avouer que la communauté n'est pas safe en dehors de cet espace. Je suis donc fondamentalement CONTRE cette proposition. Pour moi, cela n'a jamais été un problème chez les CA (je suis chinois et je ne me suis jamais senti unsafe ici). J'aimerai au contraire qu'ici plus qu'ailleurs, il n'y ait jamais de distinguo entre nous, de quelle manière que ce soit (genre, origine, orientation sexuelle, hiérarchique, auteur/non auteur, etc.). Le racisme ou l'exclusion s'arrêtera le jour où on arrêtera de noter qu'on est différent.

Avatar de l’utilisateur
[kF]
Messages : 177
Inscription : 01 févr. 2017 15:22
Prénom : Felix

Re: Représentativité et espace safe au sein de la communauté

Message par [kF] » 20 oct. 2017 11:39

Personnellement je trouve l'idée bonne. Un truc qui me semble vraiment important en termes d'ouverture, et que la Queervention a bien montré, c'est qu'il ne suffit pas d'être ouvert, il faut être ouvertement ouvert. Beaucoup de personnes qui étaient à la Queervention étaient des gens qui ne vont presque jamais en convention, par appréhension des mauvaises expériences qu'iels pourraient faire. Si nous voulons être ouverts, alors il faut que ça se voie, qu'on montre un signe explicite, et que nous nous prêtions à l'autocritique sur le sujet. Le message étant, s'il y a un problème, nous nous donnons les moyens de la remise en cause nécessaire.
Je suis donc fondamentalement CONTRE cette proposition. Pour moi, cela n'a jamais été un problème chez les CA (je suis chinois et je ne me suis jamais senti unsafe ici).
Ce message me met un peu mal à l'aise. Que tu n'aies jamais ressenti de problème de discrimination chez les CA, c'est très bien, mais et si ? Il n'y a pas de honte à mettre en place un safe space, ça ne va pas envoyer un message négatif ! Pas plus que, pour faire une comparaison foireuse, les techniques de sécurité émotionnelle en JDR ne sont un aveu de faiblesse ^^
D'autre part, pour quelqu'un de l'extérieur, comment s'en rendre compte ? Il y a un monde entre s'inscrire sur un forum qui a l'air sympa et s'inscrire sur le forum de JDR qui met en avant son ouverture.

D'autre part, le safe space comme le propose Gaël n'avait pas pour vocation unique de servir à régler les problèmes si je comprends bien, mais aussi à amener les discussions sur la question de la représentativité. C'est quelque chose auquel on est toustes confronté-e-s, joueurses ou auteurices, et je trouve ça cool d'avoir un coin spécifique pour l'évoquer.
Ristretto Revenants : le blog des fragments rôlistes confus.

Brisecous
Messages : 351
Inscription : 31 janv. 2017 00:27
Prénom : Mathieu
Localisation : 66
Contact :

Re: Représentativité et espace safe au sein de la communauté

Message par Brisecous » 20 oct. 2017 11:43

Si le but c'est d'être ouvertement ouvert, pas sûr qu'une rubrique "safe space" privée fasse l'affaire, puisqu'elle sera probablement invisible de l'extérieur.
Blog de Brisecous - Fondateur de Ludiconcept - Auteur d'Opération Archéo
Nouvel article une fois l'an

Avatar de l’utilisateur
[kF]
Messages : 177
Inscription : 01 févr. 2017 15:22
Prénom : Felix

Re: Représentativité et espace safe au sein de la communauté

Message par [kF] » 20 oct. 2017 11:50

Hum, oui, j'avais un peu raté ça. Ca m'embête parce que je trouve l'aspect communication essentiel.

Je reste fondamentalement pour, pour toutes les raisons déjà citées, mais je me demande s'il n'y a pas quelque chose à faire en plus ou en mieux de ce point de vue.
Ristretto Revenants : le blog des fragments rôlistes confus.

Avatar de l’utilisateur
angeldust
Messages : 698
Inscription : 28 janv. 2017 18:58
Prénom : Simon

Re: Représentativité et espace safe au sein de la communauté

Message par angeldust » 20 oct. 2017 12:39

Ce message me met un peu mal à l'aise. Que tu n'aies jamais ressenti de problème de discrimination chez les CA, c'est très bien, mais et si ? Il n'y a pas de honte à mettre en place un safe space, ça ne va pas envoyer un message négatif !
Je crois que tu quotes deux bouts de mon messages qui n'aurait pas dû être mis côte à côte dans mon message d'origine (my bad du coup s'il y a eu incompréhension). Je clarifie:

1. Le fait de créer un espace dans notre communauté serait comme avouer que la communauté n'est pas safe en dehors de cet espace. Je suis donc fondamentalement CONTRE cette proposition.

2. Par ailleurs, pour moi, cela n'a jamais été un problème chez les CA (je suis chinois et je ne me suis jamais senti unsafe ici) (et j'en suis ravi ! :) )

Le problème pour moi est le fait de créer spécifiquement un espace sur les CA. Je trouve que cela crée une barrière (ceux de dehors qui n'ont pas accès ni vision dessus VS ceux de dedans), alors que j'aimerai plutôt une approche unificatrice.

Je trouve que la question est importante et doit être adressée. Ma solution est de créer un cadre dit "safe" sur l'ensemble du forum (au lieu de scinder les CA en deux). Si quelqu'un se sent malaise pour s'exprimer sur quelque sujet que ce soit sur les CA, il y a un problème. La création de ce cadre peut passer par des signaux favorables (labels, ouvertures de topics, visuels, communication...). NB: attention à ne pas transformer les CA en un endroit uniquement militant.

L'idée est de ne pas polariser nos différences: le problème d'exclusion s'arrêtera quand on arrêtera de remarquer qu'on est différent.


PS: je crois que j'ai la même opinion sur cette question que sur le mouvement "Black lives matter", qui selon moi devrait être "All lives matter" (ou "Nothing else matter"... hum hum... :D)

Brisecous
Messages : 351
Inscription : 31 janv. 2017 00:27
Prénom : Mathieu
Localisation : 66
Contact :

Re: Représentativité et espace safe au sein de la communauté

Message par Brisecous » 20 oct. 2017 13:25

Question par rapport à l'idée du "ouvertement ouvert" suggérée par Félix : Existe-t-il un label ou logo attribué par une association féministe/LGBT/etc, que nous pourrions demander afin de mettre en avant notre respect des différences sur le forum ?

Ce label aurait une légitimité et un vernis institutionnel, il serait visible sur la page d'accueil, et il permettrait de sécuriser les personnes qui ont besoin de s'assurer que nous sommes "ouvertement ouverts". Ca me semble régler cette question de manière adéquate sans transformer le forum en espace militant.

Edit : On peut aussi bricoler notre propre logo "Zone sécurisée" : avec symbole arc-en-ciel + personnages de couleur. :)
Blog de Brisecous - Fondateur de Ludiconcept - Auteur d'Opération Archéo
Nouvel article une fois l'an

Arjuna Khan
Messages : 631
Inscription : 29 janv. 2017 00:19
Prénom :

Re: Représentativité et espace safe au sein de la communauté

Message par Arjuna Khan » 20 oct. 2017 14:05

Je suis assez mitigée en fait. Dans l'absolu, faire des efforts pour inclure davantage les personnes et éviter qu'elle puisse se sentir blessée je suis à fond pour. D'un autre coté, l'argument d'angeldust fait un peu mouche chez moi. N'est ce pas quelque part rendre les armes et accepter d'avoir les conversations qui compte qui sont importante, à l'abri des regards ? Si on doit évoquer une problématique, est-ce que cela ne mériterait pas d'en parler au grand jour pour montrer l'implication de la communauté à ce niveau ?

En fait la question est complexe. Cela pose la question de ce que la communauté cherche à transmettre à l'extérieur et de ce qu'elle cherche à construire à l'intérieur (oui je sais c'est le pitch de dream askew c'est marrant^^). Il y a des problématiques qui pour moi sont simple comme le fait que quoiqu'on en dise aucune communauté n'est véritablement safe mais que l'on peut rechercher à tendre vers un idéal. Il y a par exemple des choses qui pour moi sont évidentes et qui sont facile à mettre en place. Je pense particulièrement aux interactions directes en virtuel ou en réel.

Ça peut vouloir dire que sur un workshop ou une rencontre on peut toujours réfléchir à des personnes ressources susceptible d'offrir un lieu d'écoute pour les personnes qui se sentent mal. On peut également réfléchir à des façon de faire sur comment gérer ce genre de complication et comment y réagir. Se réserver le droit de réfléchir à comment offrir un environnement safe pour touTEs en particulier tant que la taille de notre structure nous permet de le faire facilement. Prendre l'habitude de se demander les pronoms, mettre en place des espaces de discussions sur l'humour oppressif, le langage inclusif, sur comment mettre en place des espaces d'échanges qui laisse la place à celleux qui se taisent en temps normal me semble être de bonne pistes qui ont l'avantage d'avoir un aspect trés pratiquo/pratique.

Sur ouvrir oui ou non une section dédiée, je ne sais pas. J'ai encore besoin d'y réfléchir.

Avatar de l’utilisateur
sildoenfein
Messages : 63
Inscription : 01 févr. 2017 22:38
Prénom : Gherhartd (Philippe)

Re: Représentativité et espace safe au sein de la communauté

Message par sildoenfein » 20 oct. 2017 15:06

Bonjour,

Je voudrais vous donner mon avis en tant qu’observateur de la communauté (et non participant-décideur, pour pleins de raisons dont la première est l’investissement) .

« un espace safe » cela n’existe pas. Il est safe pour certaines personnes.Par exemple, un espace safe féministe n’est pas nécessairement facilement compatible du tout avec un espace safe homosexuel. (Ou un espace safe homosexuel avec un espace safe des personnes de couleur avec un espace safe des homosexuels de couleurs – ce sont de véritables problèmes très concrets et documentés.) Il peut y avoir des espaces modérés, qui sont plus sécurisés/sécurisant que d’autres, mais le fait que des comportements opprimants (notamment) y soient interdits et bloqués (nécessairement a posteriori) n’est pas suffisant, car il manque le fait de n’être pas observé par des personnes ressenties comme hostiles ou dangereuses.

Sur le net, la facilité à falsifier son identité rend les choses plus difficiles encore.

Admettons qu’un espace safe à destination d’une catégorie de personnes ou autre, (par exemple les femmes, les trans, les noirs) soit créé, comment avec le mode d’autogestion des CA est garanti qu’une personne des CA qui n’a pas à y être n’observe pas via des privilèges techniques ?

De toutes façons, ouvrir un espace aux autres, sans leur demander leur avis sur leurs envie et leurs besoins en leur disant « voilà votre safe space », c’est paternaliste. (et donc ce présent avis aussi.)

C’est pourquoi j’estime, moi tout seul de ma position purement théorique et extérieure tant aux CA qu’aux personnes opprimées (je suis un sale privilégié) :
- que le mieux est de signaler que les CA sont à l’écoute des besoins des personnes,
- que les CA sont ouverts, à la première demande, à ouvrir un espace safe selon les besoins des personnes qui en font la demande
- qu’il serait encore mieux qu’une assistance technique soit offerte pour les personnes qui en éprouveraient le besoin puissent ouvrir leur safe space en autonomie, en liaison ou non avec les CA.
- que le rappel que le respect de l’autre est essentiel sur les CA ne peut pas vraiment faire de mal.

Gherhartd
Et pourtant elles jouent, lieu d'expression pour les femmes rôlistes. Radio-Rôliste, podcast rôliste indépendant tous les 15 du mois.
Pronoms indifférents, mais généralement genré au masculin. Plus réactif via G+, Discord (Gherhartd S.#0146), Hangouts.

Répondre