[Happy Together] "Apprenties Sorcières" 1ère partie

Pour poster les compte-rendus de vos parties
Psychomarco
Messages : 1
Inscription : 09 avr. 2018 10:30
Prénom :

[Happy Together] "Apprenties Sorcières" 1ère partie

Message par Psychomarco » 09 avr. 2018 10:38

Rapport de partie


J’ai testé Happy Together avec le script apprentie sorcière et 3 joueurs.

1 joueur pratiquait le JDR depuis un certains temps : Arnaud
1 joueur a commencé depuis 1 ou 2 ans , elle très réactive : Émilie
1 joueur le pratique depuis peu .Il est moins à l'aise que les autres avec le JDR : Cyril
Durée : création 45 mn jeu 2h30

À noter que les 3 joueurs ont des préférences pour du Brain Soda , INS MV ou Zelda (jeu en base ADD 3,5 masteurisé par Arnaud) et Symbarum.
Leur manière de jouer cependant tire sur INS MV et Brain Soda même avec les autres jeux.
J’ai eu recours au Story Dice pour alimenter le narratif.J’

La partie est située dans une ville moyenne type Western, élément peu exploité finalement
Les petites sorcières ont suivi ensemble l’école et travaillent pour une sorcière plus âgée herboriste qui les forme.

Nous n’avons pas joué sur les buts des sorcières non plus ceux-ci restant vagues.
Je me suis effacé dans le jeu .Je n’ai pas cherché à le mener

Début du jeu Arrivée devant la maison de la sorcière qui nous fait visiter sa maison (Cyril a joué principalement la grande sorcière).
Les joueurs ont décrit la rue puis les pièces de la maison. Les story dices sont une bonne idée pour créer des éléments de décors.

problème : Une herboriste (non sorcière ) qui avait peur de l’ombre générée par ses plantes, du jour au lendemain .
Ceci était dû au soleil qui suite à la destruction de la maison mitoyenne créait des ombres nouvelles sur ses plantes .
On a bougé les plantes

Chat malade
Le maître lui donnait une viande avariée
On l’a soigné avec de l’eau de vie ….

Une maison qui se soulève toute seule :
À la place des fondations était un ancien bassin de baleines magiques dont les esprits se sont réveillés et hantent les fondations.
Les joueurs ont déplacé la maison dans un autre trou et convaincu le maire de créer un parc public avec bassin pour améliorer son image.

Conclusion : Il n’y en pas eu faute de lien entre les affaires.


Cyril
ll trouve la base du jeu positive mais l’absence de ligne directrice l’a laissée au dépourvu. Il est nécessaire selon lui qu’une personne recentre l'aventure pour en tirer une cohérence, un but .

Pour la résolution, selon Cyril un vote serait plus approprié.
Le jeu n’est pas forcément abordable par des débutants selon lui.


Arnaud

Arnaud a un peu les mêmes remarques. Cependant il trouve le jeu idéal pour un groupe d'enfant avec un joueur recentreur.
Le jeu motive joueur à s’impliquer cependant le schéma narratif Problème / Enquête / Solution limite le jeu d’où l’intérêt d’un joueur, plus Deus Ex Machina que MJ.


Émilie

« Le jeu est Mignon et sympa mais à éviter lorsqu’on est fatigué .
Le fait de créer un univers entier est génial . Les sorcière sont très attachantes même si de pouvoir faire tout ce que l'on veut peut amener à des « discussions spéciales » pour des sorcières de 6/8 ans Enfin ceci dépend de la santé mentale du groupe (lol).
Cependant j’aime beaucoup le jeu pour son côté créatif.
L’absence de MJ peut limiter l’accès du jeu aux joueurs débutants .

L’ambiance et le titre donne envie d’y jouer. »


Mon avis
Je ne suis pas quelqu’un de très méditatif et mes joueurs non plus . J’ai tout de même réussi à introduire quelques phases de descriptions.

Le renfort de story dice permet de dynamiser l’histoire mais peut aussi nuire à sa cohérence.
Il n’y pas de MJ mais un fil doit ressortir tout de même pour donner un but. J’ai eu l'impression après coup que tu orientais le jeu pour relier les affaires lors de notre partie à Rennes.
J’
Le jeu est intéressant car facile à mettre en place laissant beaucoup de place à l’imagination.
Il est peu accessible à des débutants « timides » sauf à prévoir un joueur Deus ex machina plus ou moins intervenant.




Idées de nous tous
Les forces du jeu sont aussi ses faiblesses :
Il ressort que faute de meneur réel (je me suis effacé totalement ) et de scénario le jeu demande beaucoup de concentration. L’absence de lien entre les affaires, de meneur et de scénario peut enlever tout but au joueur.
Une fois ces problèmes surmontés par un semblant de ligne directive, le jeu a l’avantage de se renouveler seul et de fonctionner « à la seule force motrice » de l’imagination des joueurs.
Pour moi ce fut la grosse différence entre cette partie et celle jouée avec toi à Rennes.
Peut-être les joueurs, pour le script sorcière en tout cas, pourraient définir une rumeur à laquelle rattacher l’ensemble des problèmes. Imaginer un dialogue de PNJ.

Coté Méditatif : Je l’ai un peu utilisé au début pour décrire la rue ou se situait la boutique.
Moi j’ai bien aimé ce côté-là lors de notre partie mais je ne l’ai pas trop retranscrit dans cette partie.



Sur la création de personnage : Nous avons beaucoup discuté de la personnalité des personnages et de leur lien. Ce point a beaucoup plu à Arnaud et Émilie, plus habitués du Jar, ils l'ont beaucoup exploité.

Celles sur les activités et le temps libre sont trop vagues.

Quelle est ton métier, ta spécialité
Quel est ton animal de compagnie
Quelles sont ses affaires
Demander au joueur de décrire une journée type de son personnage
J’utilise un procédé similaire pour INS MV. Je demande aux joueurs d’introduire leur personnage en me décrivant ce qu'il fait ce jour.

Sur la résolution .
Nous n’avons pas utilisé les règles de résolution. On a considéré le problème résolu à chaque fois.
Si je me souviens bien lors de notre partie (à la convention de Renne) nous avions voté sur certains problèmes. Chacun donne son argument cette méthode pourrait approfondir l'intérêt des joueurs. Je tenterai celle-ci lors de la prochaine partie.




Suite
Arnaud tentera le jeu avec des enfants .
Moi je pars en vacances, mais je le rejouerai en mai en essayant d’applique ses remarques.
Un des points fort du jeu est également de pouvoir le proposer à tout moment. Ce qui est pratique en club.

Répondre