[Terres de sang] Le mystère des automates

Pour poster les compte-rendus de vos parties
Répondre
Arjuna Khan
Prénom :

[Terres de sang] Le mystère des automates

Message par Arjuna Khan » dim. 17 sept. 2017 12:06

Bon super/giga/méga hyper à la bourre voici mon cr de terres de sang. Que j'ai pu jouée avec jérémie, mon joueur à l'épreuve des playtest que vous entendrez bientôt dans un podcast. On a donc joué dans un bar comme souvent au milieu des clients et du passage du centre ville. On a pas été géné par le bruit néanmoins, les tables étant assez espacé. Bref commençons.

Les personnages

Arjuna

La création de perso est assez sommaire, on crée un nom de personnage, un métier, on choisit deux augures parmi une liste qui apparemment fait un peu figure de fil du destin pour les personnages et l'on termine par l'ancrage qui est sorte de credo qui anime le personnage dans ses choix et ses actions en n'oubliant pas de terminer la phrase par "ainsi va le monde" (so cute ^^). Bref c'est plutôt efficace pour poser un personnage rapidement.

Nom, métier : Kinder, chiffonier
Augures : La corneille qui recueille des pleurs/Le serpent habile
Ancrage : La vie est une constellation d'echec ainsi va le monde

Jérémie

Nom, métier : Obside, responsable des réserves d'eau
Augures :Le char qui change les saisons/L'aigle compagnon
Ancrage :Tout se compte, tout se mesure, ainsi va le monde

Création de setting

En premier lieu, le jeu nous dit de commencer par créer un setting afin de se mettre d'accord sur un canon esthétique. On pose pas vraiment de problématique à explorer c'est surtout histoire de donner une couleur et de donner un peu le ton sur ce qu'on a envie d'explorer. En suggestion, le jeu nous donne quelques termes à réutiliser mais nous avons pris pas mal de liberté par rapport à ça et posé nos propres termes :

Post-apo, shamanique, forêt luxuriante, obscurité, musique, jeu mortel

Naufrage

Les règles tenant en une page, en dehors de la création de perso on a surtout quelques conseils de narration plutôt sommaire, nous passons donc au plateau de jeu qui devrait nous guider vers les différentes étapes du jeu. A commencer par le tout début à savoir le naufrage,où à l'aide d'une mise en contexte et de quelques questions, on va essayer de poser un cadre.

Nous déterminons donc ensemble plusieurs choses :

* Nous fuyons tous deux le jeu mortel qui a lieu dans notre contrée d'origine en ayant monté un voilier fait de bric et de broc
* Nous nous trouvons dans une forêt luxuriante en pleine pénombre (ce qui est inhabituel car depuis longtemps déjà tout peine à pousser dans notre monde)
* Autour de nous il y a des bruits de feuilles qui marchent, comme une musique lancinante assez lointaine et l'on pressent une vie omniprésente trés curieuse de nous
* Kinder ne se sent plus seul/ Obside est inquiète de l'absence des autres membres de l'équipage

Exploration

On passe ensuite à la phase d'exploration où on va explorer des lieux, être émerveillé/intrigué par la beauté de ce qu'on y trouve et commencer à aborder les dangers de notre environnement. Une règle en particulier met l'accent sur sur le fait que l'on ne doit jamais rencontrer les indigènes. Voila le rendu de notre exploration en quelques lignes :

* On se balade dans la forêt, on découvre les ruines d'une balançoire à moitié enterré par les bois. On fini par voir des yeux qui nous scrutent depuis les arbres, puis plus tard un bruit de tic tac qui résonne trés distinctement à nos oreilles. A ce moment là, la musique que nous entendions dans le lointain s'arrête. Au bout d'un moment, des pantins de bois articulés s'avancent vers nous silencieu.x.ses et nous aident à exhumer la balançoire de terre.

Vu qu'on a pas mal traîné sur cette première partie on se pose la question de l'elipse. On est aussi censé jouer l'exploration de terres étranges et nouvelles, est-ce que le fait de jouer scène par scène et d'avancer au fil de l'eau n'est pas en dehors du jeu ? J'avous que c'est un aspect du jeu qui nous a un peu laissé dans le flou. L'exploration doit-elle s'étendre sur des années voir sur plusieurs dizaine d'année ? Quelques mois suffisent-ils voir quelques jours ? Dans tous les cas nous avons opté pour le choix de faire des elipses sans vraiment déterminer avec précision le temps qui passe (juste un ordre de grandeur).

* Chaque jour nous luttons contre la nature envahissante afin de tenter de nous aménager un espace de vie. Au bout d'un certain temps les pantins silencieux qui nous avaient aidé jusque là à comprendre notre environement et nous donner des solutions essentielles à notre survie finissent par se figer dans une immobilité absolus.

Introspection

Dans ce que le jeu propose on est censé rebondir sur un élément décrit dans la phase d'exploration pour raconter comment notre personnage est bouleversé.e par cet événement et comment par la suite il sera confronté à un choix.

* Kinder est bouleversé par cette image qui lui rappelle le fils qu'il a abandonné et laissé à sa femme et qui a toujours refusé depuis de lui parler ou d'interagir avec lui. Un série de scéne décrit ses complications professionnelles, ses disputes avec sa femme et sa jalousie dévorante envers le nouvel ami de sa femme qui l'a aveuglé dans l'amour qu'il aurait du porter à son propre fils.

* Obside a été bannie de son groupe car elle avait les mains palmées. Elle a été déçue par son meilleur amie qui l'a trahi et a une colère sourde envers ses parents qui l'ont chassé en apprenant sa mutation. Elle était la fille de l'agriculteur qui nourrissait le village mais ses pieds ralentissait la troupe et iels s'en sont séparé. Voir les pantins ainsi lui rappelle comment elle s'est retrouvé seule sur le bord de la route, exclue du monde.

Conflit

On est invité à poser un conflit en rapport avec les scènes d'introspection qui ont été joué. La/les scénes de conflit étant cadré par une autre joueuse que celui/celle qui incarne la scène. Ce qui a donné ceci :

* Kinder tentera t-il un acte de courage et rejoindra le continent afin de renouer un lien avec son fils malgré tous les risques qu'ils encourent ou restera t-il avec les pantins afin de se faire pardonner des destructions qu'ils ont commis envers la nature ? Kinder après d'assez longue scènes de dialogues avec obside et quelques scènes supplémentaires de flashback finit par décider de rester estimant que sa vie sur le continent n'est jamais qu'un fantasme et qu'ici il y a encore des choses qui peuvent être réparé. Au bout d'un long moment afin de restaurer les dégats sur la nature les pantins se remettent à egrainer leur tic tac.

* Ce n'est pas forcément ce qui est prévu par le jeu mais le joueur d'obside décide de récupérer la problématique des pantins par gain de temps histoire de gagner du temps. Obside décide de rester également ne réussissant pas à pardonner à son meilleur ami mais si elle poursuit sa vie avec les pantins elle n'entend plus ni tic tac, ni musique.

Epilogue

Le jeu suggére de poser un épilogue si l'on ne souhaite pas poursuivre le jeu en reprenant le cycle à partir de l'exploration. C'est ce que nous avons fait même si le jeu n'offre aucune aide à ce niveau mais en résumé :

* Les deux survivant.e.s du naufrage restent ensemble. Kinder ayant préservé son humanité quand obside est devenue est personne trés lunaire souvent plongée dans ses songes. Iels n'oseront jamais vraiment quitter cet endroit.


BILAN DE PARTIE

Arjuna

* Les questions sur la phase d'exploration et la phase de naufrage sont trés bien. On se sent guidé et on galére pas (c'est fluide).
* La mise en place du danger dans les phases d'exploration me semble être encore un peu laborieuse. Y'a beaucoup d'hésitation et on ne sait pas trop ce qu'on est en train de faire ni pourquoi on le fait.
* Idem pour les choix moraux on a un peu de mal à situer comment s'agence l'exercice narratif dans sa globalité (ou va t-on ? Pourquoi ?)
* Ressenti global sur le jeu plutôt bon, on a apprécié l'immédiateté et la souplesse que nosu offre le jeu mais o a senti un manque lié à une absence de vision d'ensemble et d'aide sur certaines phases de jeu ou des petits conseils ou juste quelques questions nous aurait bien aidé.


Jérémie

* Narration libre avec interruption facile, pas de besoin de vérifier en permanence qu'on est dans le cadre du jeu.
* Le systéme de plan/schéma pour suivre les différentes phases du jeu est trés efficace. Cela permet d'être plutôt réactif dans les différentes processus de jeu.
* Les augures sont parfois trop longue ou trop typé et c'est parfois difficile de savoir comment les réutiliser (plus concis ? Imaginer une sorte de totem). Au contraire d'autres plus synthétique ou plus vaste sont très utile.
* Je vois plutôt le jeu pour des séances courtes et après cette partie qui a été très apprécie l'envie de rejouer n'étais pas forcément là.

Avatar du membre
angeldust
Prénom : Simon

Re: [Terres de sang] Le mystère des automates

Message par angeldust » lun. 18 sept. 2017 15:18

Salut Arjuna !

Merci infiniment pour ce CR.

Les faiblesses que tu énonces là sont effectivement des difficultés que des joueurs peuvent rencontrer en jouant au jeu. J'aimerai néanmoins préciser que les conditions du playtest étaient que je fournissais un condensé des règles en 2 pages. Tu n'as pas eu entre les mains le livre ou un pdf du livre, ce qui aurait peut être contourné, ou au moins atténué, les difficultés / hésitations que vous avez rencontrés.

Merci en tout cas d'avoir pris le temps.

Simon

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Benjy D Winchester et 1 invité