[Coelacanthes] La Magicienne

Pour poster les compte-rendus de vos parties
thomas munier
Messages : 1052
Inscription : 02 févr. 2017 16:28
Prénom : Thomas

[Coelacanthes] La Magicienne

Message par thomas munier » 14 janv. 2019 10:05

LA MAGICIENNE

Fin de la campagne Millevaux multisystèmes en solo par Damien Lagauzère. Quand les fils se dénouent. Ou presque ! Avec en prime le texte de toute la campagne à télécharger.


Le jeu principal de la séance : Cœlacanthes, l'abomination forestière.


Texte intégral de la campagne :

Version pdf

Version traitement de texte


Épisodes précédents de la campagne :

1. La forêt du dessous (CSMS)
Quand les souterrains deviennent cavernes et les fantômes deviennent horlas. Un crossover Poltergeists / Millevaux

2. Traqué par les capuches blanches
Une course-poursuite mortelle qui débouche vers l’enfer souterrain du jeu de rôle Cœlacanthes !.

3. Je suis d’un autre monde
L’agent Haze confronté à un serial killer originaire de Millevaux dans un imbroglio onirique des plus déroutants. Troisième épisode de la campagne Millevaux solo multi-systèmes de Damien Lagauzère.

5. Sous la coupe des horlacanthes
Damien Lagauzère poursuit sa campagne Millevaux solo multi-système avec l’un des scénarios les plus éprouvants de Coelacanthes !

6. La folie de ma sœur.
Une incursion funèbre et enfiévrée dans la mémoire d'une défunte.

7 Celle qui ne pouvait pas être là
Retour dans le monde contemporain, avec une prise d'otages orchestré par un forcené étrangement connecté à la forêt de Millevaux !

8. Le Naufrage du Golem.
Quand une ancienne civilisation ayant fui Millevaux par la voie des airs envoie une expédition de reconnaissance des générations plus tard.

9. Le Narcodédale
Suite de la campagne Millevaux multisystèmes en solo par Damien Lagauzère. Échappé du monde onirique de Blue City, l’agent Singer tombe dans un piège cauchemardesque sans début ni sens ni fin.

10. Vaincre les Abysses
À l’approche du Mur du Sommeil, les fils commencent enfin à se dénouer.

Image
illustration : (C) Mysko pour Coelacanthes


L’histoire :

OK ! Haze a bien compris qu'il doit maintenant mener l'enquête pour retrouver la Magicienne sauf que... pour l'instant on n’a retrouvé aucun corps. Par où donc commencer ?
Déjà, ne pas perdre de vue que tout cela n'est qu'un jeu et que lui-même n'est qu'un personnage, un avatar du joueur, du Patient 13, au même titre que les autres, au même titre...
NoAnde ? Non ! Ce personnage est trop ambigu, trop instable et imprévisible, surtout depuis qu'il est lié à Shub-Niggurath.
NeinUnd ? Pourquoi pas ? Il fait parti du Clan des Arbres. Et, surtout, le fantôme de sa sœur peut servir d'intermédiaire entre les mondes. Haze s'empare de son bloc-notes. Il se cale dans le fauteuil de son bureau. Il ferme les yeux et se concentre sur Siy. Il attend...
NeinUnd a quitté les lieux du massacre. Il erre dans la forêt cherchant du réconfort auprès des arbres. Mais, ils ne lui sont d'aucune aide. Il est au contraire hanté, harcelé sans relâche par le fantôme de Siy qui l'accable, l'accuse de tous les maux. Par moment, il ne l'entend même plus. Et soudain, il ne l'entend plus.
« Siy ?
Attends ! Fermes les yeux. Et vois ! »
NeinUnd ferme les yeux et voit.
Une femme... dans un corps d'homme. Des bâtons rouges d'où dépasse une mèche. De la dynamite ! NeinUnd voit un grand rassemblement. Cette... femme est là, au loin, elle observe. Il sent qu'elle a pris son temps. Elle est sûre d'elle. Elle connaît les lieux. Elle est calme. Elle est convaincue que plus rien ne peut l'arrêter maintenant.

Haze ouvre les yeux. Il regarde ses notes. Il ne comprend pas mais accepte et remercie les membres du Clan des Arbres.
Un attentat à l'explosif va avoir lieu. À moins qu'il ait déjà eu lieu. Haze allume son PC et consulte ses bases de données. Aucune mention d'une explosion dans les dernières 24 heures. Il peut donc encore empêcher ça. Tout d'abord, lister les lieux pouvant être la cible d'une telle attaque. La Magicienne a peut-être établi sa planque à proximité. Il transmet ses instructions au chef DiCompain mais, en l'absence de données tangibles, ce dernier ne semble pas très motivé à mobiliser ses hommes.
Des données tangibles. Du concret ! En l'absence de cadavres, de quoi dispose-t-il pour enquêter ? Que sait-il sur cette magicienne ?
Elle est connue pour dealer, notamment cette nouvelle drogue nommée la Noix.
Elle a déjà été entendue par les services de police dans le cadre de l'affaire Coleman. Et il apparaît qu'elle est beaucoup plus liée à cette histoire que prévu.
Réfléchis Haze ! Reprends tes notes. Reprends ta fiche de Serial Killer !
Profil : difficile à déterminer. Est-ce un personnage réel, fictif ou les deux ? En tout cas, comme Coleman, elle croit en l'existence de cet autre monde, Millevaux. Et si elle a abordé Demian en lui proposant de lutter contre les Cœlacanthes, il semble bien au contraire qu'elle cherche à les faire venir. Alors ? vit-elle dans un monde imaginaire ou ce monde existe-t-il vraiment ?
Pathologie mentale : et bien, si elle a tort quant à l'existence de Milevaux, elle est encore plus malade que Coleman. Mais si elle a raison...
Mode opératoire : les meurtres de Coleman étaient les différentes étapes d'un rituel à caractère magique. Ici, on dirait que la Magicienne veut obtenir toutes les morts nécessaires d'un seul coup. Et pour cela, elle va tenter de déclencher une explosion dans un lieu public.
Anciennes victimes : peut-on lui imputer les victimes de Coleman ? Pas sûr. À priori, elle n'a elle-même tué personne. Il semble plutôt qu'elle a motivé d'autres à le faire.
Complices : Coleman est à la fois complice et victime car très certainement sous emprise. Plus sûrement, on peut classer Sodek NoFink/Johanna Ackermann dans cette rubrique. En effet, c'est par l'intermédiaire de Sodek que la Magicienne a influencé Coleman et lui a fait commettre ses meurtres.
Identité et apparence physique : inconnue, mais à l'heure actuelle elle « possède » le corps de Demian Hesse
Proches : à part Sodek, inconnu.
Victime finale : si son attentat réussit, il risque bien d'y avoir plusieurs dizaines, voire centaines de victimes. Et si son délire est réel, c'est tout l'humanité qui succombera à l'assaut des Cœlacanthes. Sinon, dans la perspective du jeu, Demian est-il la victime finale ?
Planque : pour l'instant, Haze pense qu'elle a dû établir sa planque non loin du lieu qu'elle compte faire sauter. Mais, objectivement, il n'en a aucune idée...

Maintenant, que faire ?
Singer-Dionysos a trouvé Johanna/Sodek à Blue City et Millevaux. Mais les forces de police d'Olympia l'ont aussi retrouvé dans la planque de Coleman. Aussi, où que soit finalement Sodek, Johanna est toujours dans ce service des soins intensifs. Enfin, normalement...
La Magicienne œuvre sous les traits de Demian Hesse. Il faut donc trouver un prétexte pour convaincre la police de se lancer à sa poursuite.
Il faut aussi, et au plus vite, lister les lieux susceptibles d'être la cible d'un attentat à la bombe.

NeinUnd, Siy... Si vous avez une idée géniale, c'est maintenant !

« Tu es bien silencieuse, Siy.
Il y a quelque chose que je ne comprends pas.
Ah ?
Oui. Qui est Anke ?
Je ne sais pas. Pourquoi ?
Elle est inquiète. Demian ne lui a pas répondu depuis plusieurs jours. D'habitude, ils s'écrivent tous les jours ou presque et là... plus rien. Depuis plusieurs jours. Anke s'inquiète. Et ce n'est pas que pour les jeux.

Anke ? Qui est cette Anke ?

Haze a une idée. Elle est mauvaise, mais c'est la seule qu'il a. Il va mentir ! Il explique donc à DiCompain que ce fameux Demian Hesse est lié à l'affaire Coleman et que tout ça est très loin d'être fini. Il prétend tenir ces informations de Johanna Ackerman. Il affirme qu'elle s'est rappelée avoir entendu ce nom et d'autres choses relatives à un attentat lors de sa captivité. Aussi, il faut de toute urgence lister les cibles possibles d'un attentat à la bombe et trouver ce Demian Hesse au plus vite.
Quand on veut, on peut ! Le chef DiCompain a marché dans le baratin de Haze et lance ses hommes sur les traces de Demian et d'un lieu propice à un attentat. De son côté, Haze se rend au chevet de Johanna, ou peut-être, plutôt, de Sodek NoFink.
Haze entre dans la chambre. Les stores sont baissés, la pénombre règne. Johanna dort mais elle s'agite dans son lit. Elle parle aussi. Sortent de sa bouche pâteuse quelques mots et bribes de phrases que Haze parvient difficilement à comprendre :

« Demian voudrait se relever mais il est littéralement cloué à son lit. NoAnde est maintenant debout. Il lui tourne le dos et sort de sa chambre. Un flash illumine la pièce à travers les volets baissés.
Demian retombe inconscient. Ses seules sensations sont celles de son corps soumis de violents spasmes et de sa tête minée par une effroyable migraine. Il a envie de vomir. »

Demian ! Elle parle de Demian ! Elle ou il ? Johanna ou Sodek ?
« Sodek, c'est vous ? »
Pas de réponse.
Haze la saisit par les épaules et commence à la secouer. Elle ne se réveille pas mais se remet à parler :
« Le Patient 13... la Noix... le Jus de Singe... Singer... Singer-Dionysos... »

Qu'est-ce que ça veut dire ? Être dans le jus ? Singer est dans le jus ? Non, c'est autre chose. Haze se creuse la tête et repense à la symbolique des Cœlacanthes. On les a aussi appelés Horlacanthes, car ce sont des sortes de Horlas. Les Horlas, hors la Loi, à l'opposé des Lwas justement... le Jus de Singe... Pas le Jus, mais la Ius romaine, la justice. La Justice de Singer, la Loi de Dionysos... Oui, c'est plus... logique... Tout a commencé quand Demian a accepté la Noix de la Magicienne. Pour en finir, il faudrait donc accepter la Loi de Dionysos ? Mais Singer-Dionysos est aujourd'hui l'assistant de la Bouche. Faut-il retourner dans cet hôpital ? Et que devient Singer justement ?

Haze ferme les yeux. Haze ouvre les yeux. Il est dans les bois. Un bivouac. LE bivouac. Là où tout a commencé. Là où la Magicienne a donné la Noix à Demian. Au centre, un grand trou s'ouvre sur l'Abyme.
L'Abyme ? Celle de l'hôpital ou celle qui te regarde quand tu la regarde ? Pourquoi penser à Nietzsche dans un moment pareil ? Parce que Nietzsche, c'est Dionysos. C'est cette dialectique de l'apollinien et du dionysiaque. Apollon, l'ordre et la lumière. Dionysos, la vie et la folie. Singer-Dionysos est la voix de la Bouche. La Bouche est dans l'hôpital. Singer-Dionysos est-il la voix de la folie ? Mais qu'est-ce que la Loi de la Dionysios alors ? Être fou ? En quoi est-ce bien ? En quoi est-ce mieux que ce que nous réservent les Cœlacanthes ?
Haze regarde autour de lui. Il y a des morts partout. Il les reconnaît. Ce sont les otages qu'il n'a pas pu sauver lors de cette négociation au terme de laquelle son équipier de l'époque a perdu l'usage des ses jambes. Devient-il fou ? Il regarde au fond de l'Abyme et croit voir des cages... suspendues ??!! Il transpire. Il halète. À travers la forêt, il voit la lumière d'un autre bivouac. Il y a aussi de petites lumières dans les branches et il aperçoit la Magicienne qui court vers un chemin. La Magicienne ?! Merde !!!
Haze court à travers la forêt. Il n'est pas loin de rattraper la Magicienne. Elle est armée d’un couteau. Elle s'écrie : « Suivez-moi ! Il faut se réveiller ! C'est notre seule chance de salut ! Millevaux n'est qu'une chimère de nos esprits ! »
Mais qu'est-ce qu'elle raconte ? Il ne dort pas. C'est... Ackerman qui dort. Et Haze se rappelle ses mots...

« Demian voudrait se relever mais il est littéralement cloué à son lit. NoAnde est maintenant debout. Il lui tourne le dos et sort de sa chambre. Un flash illumine la pièce à travers les volets baissés.
Demian retombe inconscient. Ses seules sensations sont celles de son corps soumis de violents spasmes et de sa tête minée par une effroyable migraine. Il a envie de vomir. »

C'est Ackerman qui doit se réveiller. C'est Demian qui doit se réveiller. Haze... vole !

Devant lui, se dresse le Mur du Sommeil : une gigantesque masse à la
fois muqueuse, végétale et nuageuse, qui suinte par tous ses pores. La Magicienne
crie : « Débarrasses-toi de l'enfant. Cet abomination ne doit pas passer
dans la réalité ! ».
Haze réfléchit. Que fait la Magicienne à ses côtés ?
Le Mur du Sommeil se rapproche. Il sait. Tout ceci n'est qu'un rêve, un cauchemar.
Le Mur du Sommeil se rapproche. Haze sait qu'il ne doit pas s'endormir. Il doit rester éveillé. Il serre son fils contre lui. Hors de question qu'il obéisse à la Magicienne.
Ce n'est pas un rêve. C'est un jeu !
Tout ceci n'est qu'un jeu. Le joueur est le Patient 13. La somme de tous les personnages. Il est un personnage.
C'est un jeu. Il doit empêcher les Cœlacanthes d'envahir notre monde et elle, la Magicienne, tente de leur ouvrir la porte.
Cet enfant n'existe pas. Haze n'a pas d'enfant. Il le projette à travers le Mur du Sommeil et fait demi tour. Il veut quitter ce monde. Pour ça, ne pas rêver, se réveiller.
Il ouvre les yeux...

« Haze ? Vous êtes avec moi ? On a trouvé, Haze. »
Le chef DiCompain affiche un large sourire. Il a un donut dans une main et une liasse de feuilles dans l'autre. Il tend la liasse à Haze et avale le donut. Haze parcourt rapidement le dossier sans réellement comprendre de quoi il s'agit.
« Dans la forêt. Dans les ruines d'un vieux sanatorium. Il va y avoir une rave cette nuit. Il y aura du monde. Si le complice de Coleman veut tuer beaucoup de monde d'un coup rapidement, alors c'est là qu'il sera. »
Un vieux sanatorium en ruine. Un hôpital. L'Abyme... C'est là que la Magicienne se planque !

Une rave dans les ruines d'un vieux sanatorium perdu dans la forêt. Haze tient son lieu. La Magicienne aura tout le loisir de tuer un maximum de gens dans une explosion et elle aura même pu les gaver de Noix droguées au préalable.
Avant toute chose, mettre les lieux sous surveillance, discrètement. Puis, checker les éléments dont dispose Haze concernant la Magicienne.
1-Profil : de toute évidence, le même que Coleman. Ou plutôt, c'est Coleman qui a fait sien celui de la Magicienne. En tout cas, tout les deux postulent l'existence d'un monde imaginaire.
2-Pathologie mentale : quel que soit le rôle de la drogue dans tout ça, la Magicienne souffre manifestement de troubles dissociatifs, d'hallucinations visuelles et/ou auditives. On peut présumer de tendances schyzophrènes.
3-Mode opératoire : elle a usé de la drogue et de beaux discours pour entraîner Coleman dans son délire et l'amener à tuer pour elle. Là, elle envisage un attentat à l'explosif.
4-Anciennes victimes : celles de Coleman.
5-Complices : Coleman, dans une certaine mesure, mais surtout Sodek NoFink/Johanna Ackermann. Dans quelle mesure d'ailleurs cette dernière est complice ou victime ?
6-Identité et apparence : identité réelle inconnue mais, pour l'heure, elle possède le corps de Demian Hesse.
7-Proche : Sodek NoFink/Johanna Ackermann.
8-Victimes finales : les ravers.
9-Planque : les ruines du sanatorium où va avoir lieu la rave. Haze ne serait pas surpris que la Magicienne fasse partie des organisateurs.

Haze lève les yeux de son carnet et fixe le chef.
« OK, on a tout. On fonce ! »

Haze et les hommes de DiCompain arrivent sur les lieux en fin d'après-midi. Le temps est affreux. Il souffle un vent des plus violents doublé d'une pluie diluvienne. Malgré cela, la rave est maintenue. Les premiers teufeurs sont même déjà là. En fait, ils sont protégés de la pluie car la rave a lieu à l'intérieur même des ruines. Haze se demande ce qui est le plus dangereux. Être dehors et affronter le cyclone qui s'annonce ou être à l'intérieur avec le risque que tout s'écroule à tout moment. Malgré le vent, on entend les beats et les bass. À l'intérieur, ce doit être insoutenable. Heureusement, Haze dispose d'une paire de bouchons anti-bruit.
Lui et les autres policiers pénètrent discrètement dans les ruines. C'est d'autant plus facile que la météo contribue à ce que les lieux soient très sombres. De plus, la musique couvre largement tout le bruit qu'ils peuvent faire. Toutefois, quelque chose les choque dès leur entrée. Les murs sont envahis par une végétation étrange. De gigantesques racines courent du sol au plafond. De certaines jaillissent des épines acérées, certaines longues de plus de 30 cm. Haze ne résiste pas à son instinct qui lui impose d'en arracher une.
Les hommes prennent la décision de se séparer pour couvrir un plus large terrain. Haze se retrouve seul. Il s'engouffre dans un couloir sombre et émerge dans une pièce faiblement éclairée. Une silhouette gît au sol. Un teufeur ? Un toxico ? Un pléonasme ? Non, une bête. Une chauve-souris, de la taille d'un homme. Haze est surpris. Pour autant, il sourit car l'image de Batman s'impose immédiatement à son esprit. Et l'homme-chauve-souris est l'allié de la justice, le chevalier noir. Mais là, ce serait peut-être plutôt son ennemi, Manbat. Haze s'approche prudemment. La créature gémit. Elle est visiblement affaiblie par le manque de sang et tend un bras, implorant, dans la direction de Haze. Ce dernier, par prudence, préfère contourner la bête. Il découvre un autre passage au fond de la pièce. Il s'enfonce de nouveau dans les ténèbres.
Une sensation soudaine de vertige, de chute ! Haze tombe. Ça dure longtemps et s'achève par une douleur insoutenable. Haze atterrit dans des branches sur lesquelles il s'empale littéralement. Un dernier souffle, ses yeux se ferment.

Haze ouvre les yeux. Il étouffe. Il est sous l'eau. Il lui faut quelques instants pour retrouver son calme et comprendre qu'il parvient malgré tout à respirer. Où est-il ? Vaste abîme d'eau noire et poisseuse... Les parois sont couvertes de racines, de limaces de mer et d'yeux vitreux de créatures antédiluviennes. En dessous de lui, il distingue des cages maintenues au fond par des chaînes. Le fond l'attire, l'aspire.

Arrivé au fond, les ténèbres sont totales. La seule source de lumière provient du Dieu Coelacanthe, phosphorescent, hideux et aveugle. « Vous êtes venu contempler la fin de votre monde. »

Haze/Hesse ouvre de grands yeux. Il halète, se retient de hurler. Malgré qu'il soit sous l'eau, malgré la terreur, il parvient à articuler :
« Non. J'ai bu le Jus de Singe. Je suis la Loi de Dionysos. Je suis animé par la volonté de puissance, de pouvoir, de pouvoir faire, de pouvoir créer. Tu es la mort et je suis... Je choisis... la Vie.
Alors, Demian le démiurge sera l'artisan de la reconstruction d'une nouvelle prison inachevée, une nouvelle bulle à arpenter. Seras-tu plein d'entrain ou désespéré ? La métamorphose sera-t-elle une bénédiction ou une malédiction ? »

« Insertion réussie ! Évidemment qu'elle est réussie. Je suis Dionysos, merde ! Faut bien que ça serve à quelque chose ! »
Singer était apparu à Blue City non loin de l'hôpital. Du regard, il cherche une cabine téléphonique. Il a des choses à demander à Contrôle. Forcément, il n'en voit pas mais il se rappelle qu'il y en a une pas loin. Sans quitter l'aire délimitée par l'éclairage urbain, Singer contourne l'hôpital jusqu'à la cabine.
« Contrôle, j'ai besoin d'information. Il me faut un topo de l'hôpital. Je veux un plan indiquant là où trouver la Bouche. Je veux connaître les plannings du personnel et aussi les dossiers de Demian Hesse et la Magicienne. Oh, et tant qu'à faire, je veux aussi savoir si ces deux là sont bien ici.
- Vous êtes exigeant, agent Singer. Vous trouverez ces dossiers à l'accueil. Sinon, pour ce qui est de Demian Hesse... Oui, il semblerait qu'il soit là mais... quelque chose... cloche. Et la Magicienne... Aucune trace d'elle. Bonne chance agent Singer. »
Singer se dirige vers l'accueil de l'hôpital. Sur le comptoir, il trouve un épais dossier. À l'intérieur, il y a un plan des lieux indiquant notamment la chambre de la Bouche et, au sous-sol, l'Abyme. Le dossier concernant la Magicienne ne ressemble en rien à un dossier médical. C'est en fait une compte-rendu de l'interrogatoire mené par Haze dans le cadre de l'affaire Coleman. Il y a des photos de scènes de crime, des copies des messages laissés par le tueur et un ensemble de notes présentant Hesse, en réalité la Magicienne, comme l'auteur présumé d'un attentat à l'explosif devant avoir lieu lors d'une rave organisée dans un... hôpital. Et le dossier de Hesse. Rien bien sûr. Le dossier du Patient 13 est classé confidentiel.
Singer regarde autour de lui. Il est nerveux. Il sent que c'est bientôt le fin de toute cette histoire. Pourtant, il a la désagréable intuition que ça ne se passe pas comme prévu. Il reprend les notes de Haze. Ce dernier a lancé une opération dans les ruines de l'hôpital, dans la forêt aux environs d'Olympia. Il aurait dû y trouver la Magicienne. Mais non ! Qu'a-t-il trouvé ? Le Dieu Cœlacanthe. Qu'est-ce que c'est que cette histoire de démiurge et de nouvelle prison ? Et qu'est-ce que lui vient faire là-dedans. Le Jus de Singe. La Loi de Dionysos. Il ne fait pas les lois. Il n'est que l'assistant de la Bouche. La Bouche. OK ! Singer-Dionysos se dirige vers la chambre de la Bouche, espérant des réponses.
Il entre dans la chambre, confiant. Il sait que la Bouche est là. Et il sait qu'elle a des réponses. Il est son assistant. Elle est son contact. Miner, son mentor au sein de la Compagnie est derrière tout ça. C'est lui qui a certainement placé ses pions, qui a fait en sorte qu'il se retrouve là. Mais pourquoi ? La Bouche doit savoir...
« Bonjour Dionysos.
- Bonjour, la Bouche. J'ai des questions.
- J'ai des réponses... peut-être ?
- Miner est derrière tout ça ?
- Ackerman est derrière tout ça.
- Ackerman ? Tu veux dire Sodek NoFink ?
- Non, je parle bien d'Ackerman. C'est elle le cerveau de la bande.
- Quoi ?! Non, c'est la personnalité de Sodek qui est le complice de la Magicienne. C'est Sodek qui a manipulé Coleman. Johanna est la victime.
- Pas tout à fait. Johanna est le cerveau qui se fait passer pour la victime en contraignant Sodek à jouer le complice de la Magicienne afin que Coleman accomplisse pour eux le rituel d'ouverture de porte entre les mondes, laissant ainsi le champ libre aux Cœlacanthes et aux Horlas.
- Ça n'a aucun sens. Sodek n'est pas la victime dans l'histoire.
- Mais il n'est pas le cerveau.
- C'est la Magicienne le cerveau.
- Non, elle est l’entremetteur.
- Quoi ?
- La Magicienne est celle qui transmet le flambeau, qui donne la Noix au nouveau joueur, au nouveau Patient 13.
- Demian Hesse, le Patient 13, le joueur... Mais que fait-il en bas, à la morgue ?
- Il crée la nouvelle prison.
- Et la Magicienne ? »

Je m'appelle Tad Corso. Enfin, c'est mon nom humain. Mon nom d'ange est Manalyan. Oui, je suis un ange. Un déchu, abandonné depuis que les dieux de Millevaux ont chassé notre créateurs. Anges et démons alors incarnés sur Terre, nous avons été abandonnés là et avons vu, au fil des ans, des décennies et des siècles, les civilisations humaines décliner, être rongées par la forêt, devenir Millevaux.
Aujourd'hui, nous ne pouvons plus acquérir de nouveaux pouvoirs, mais nous conservons ceux que nous avions avant que Dieu et Satan ne soient chassés de la Terre. Nous ne disposons plus des antiques énergies mystiques célestes et infernales pour les alimenter. Mais l’Égrégore régnant désormais les a remplacé.
Millevaux nous a tous dispersé. Anges, démons, nous sommes désormais seul. Nous errons, sans but...
J'ai un but.
Je sauve les miens. Je leur permets de rentrer à la maison, de regagner le Paradis, ou l'Enfer. Je leur permets de quitter cet enfer qu'est Millevaux.
Oui, je les tues !
Ils se laissent faire, des fois. Mais le plus souvent, ils refusent mon aide. Alors je dois les convaincre, les forcer. Peut-être qu'un jour l'un d'eux me libérera et alors moi aussi je rentrerai.
Ce soir, je me suis enfoncé loin dans la forêt.
Ce soir, j'ai rendez-vous avec la Magicienne.
Elle porte un vieux manteau de cuir et un chapeau en fourrure orné d'une tête de loup. Son visage est surmaquillé. Mais sous la couche de peinture, je devine qu'elle me ressemble. Ses mains sont... Non ! C'est impossible ! Ça, ça n'existe pas. Un courant d'air soulève un pan de son manteau. Dessous, elle est nue. Je découvre qu'elle est androgyne. C'est... bizarre. Je pourrais la tuer pour ça. Elle se met à parler. Elle me raconte la Forêt, les Abysses, les Horlas et les Cœlacanthes qui veulent envahir notre monde. Elle me raconte comment cette drogue, cette noix, va me projeter dans les cauchemars qui me permettront de sauver le monde. Car, c'est seulement en vivant, en survivant et en mourant dans les cauchemars que je pourrais repousser les Cœlacanthes et protéger notre monde de la Forêt.
Elle me tend une noix. Je la prends. J'en brise la coquille entre deux cailloux traînant là. Je porte le fruit à ma bouche. Je vois... Millevaux !


Réponse de Thomas :

A. salut Damien ! J'ai lu ton final avec grand intérêt ! Moi j'aime bien ce côté halluciné et décousu, j'aime bien que ça finisse en cul-de-sac.
B. Si tu fais une suite en crossover avec INS, je t'invite à lire L'Apocalypse selon Millevaux


Damien :

et bien merci de ton retour. ça me fait plaisir que tu trouve que cette campagne est pas trop mal ? en l'occurrence, c'est la lecture des Exorcistes justement qui m'a donné l'idée de jouer des démons INS. j'aime beaucoup ce jeu, j'aurais bien aimé y jouer autrement qu'en solo mais bon vala quoi. en tout cas, je pense, j'aimerais, reprendre cette notion de basculer en enfer par moment. comme je vais jouer avec Don't rest your head, je pense que ce sera lié au fait de "craquer" ou "sombrer" et que, comme par hasard, les morceaux d'enfer seront des cauchemars sortis de Coelacanthes ^^ enfin, c'est l'idée pour l'instant ^^ pour ce qui est des droits d'auteur... je n'y avais pas pensé et vais continuer à ne pas y penser XD nan sérieux, savoir que l'auteur de Millevaux pense que cette campagne est pas trop pourrie est déjà énorme ? après, si ça peut continuer à faire connaitre Millevaux un peu plus et le jdr en solo, c'est génial ? en vrai, j'adorerais pouvoir échanger avec d'autres joueurs solo et, pourquoi pas, jouer ensemble... à Millevaux justement. chacun dans son coin, mais tous ensemble ? pour l'instant, j'en suis à prendre des notes pour mon Millevaux 2 "retour à Millevaux" ^^ j'espère d'une part faire quelque chose d'un peu plus structuré mais surtout commencer à la rentrée au plus tard car je suis juste hyper pressé de retourner dans cette forêt ? merci à toi en tout cas.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Répondre