[Little Hô-Chi-Minh Ville] La Cellule de Lazare

Pour poster les compte-rendus de vos parties
thomas munier
Messages : 1087
Inscription : 02 févr. 2017 16:28
Prénom : Thomas

[Little Hô-Chi-Minh Ville] La Cellule de Lazare

Message par thomas munier » 09 juil. 2019 09:49

LA CELLULE DE LAZARE

Quand le commando s'acquitte enfin d'une mission, la perspective orageuse d'un carré amoureux vient tout assombrir.

Jeu : Little Hô-Chi-Minh Ville : Apocalypse Now + eXistenZ + Blade Runner

Joué le 25/04/17 sur google hangout

Suivre la partie sur Youtube
Lire / télécharger le format mp3

Jeu en campagne, suite de la partie Soleil Rouge

Personnages : Laura Kim la caïd, 256 l'artifice, Arun le techie

Image
crédits : istolethetv, taquatax, Ken Ohyama, cc-by-sa


L'histoire :

L'atelier d'Arun. Chaleur à crever, désordre indescriptible. Le moral d'Arun est au plus bas. Il dort et cuve sa bouteille de Printemps Malté, un whisky révolutionnaire. Dorment aussi ici 256 (qui crèche ici dans l'attente qu'Arun lui redonne des jambes), Ni (qui a été rebaptisé Ishii depuis qu'il a gagné la préférence de son père d'adoption), et Ishii (qui a été rebaptisé Ni), qui dort sous le lit depuis qu'il n'est plus le bienvenu chez son père adoptif. . Le dragon tatoué dans son dos, couturé de cicatrices depuis qu'Arun l'a arraché et que Laura-Kim l'a regreffé, se met à parler à Arun. Il lui demande pourquoi il a voulu se débarrasser de lui. Il dit aussi que c'est peine perdue. Le dragon est immortel. Ishii n'est qu'un support.

Tout à coup, un cercle de lave perce à travers la porte blindée de l'atelier. Un type vient d'enfoncer la porte au chalumeau ! Il rentre dans l'atelier, il porte l'uniforme du Viet Minh et se rue vers 256 pour lui cramer la gueule. Les mains de 256 s'ouvrent en deux, des aiguilles électriques sortent de ses poignets et il grille la couenne de son assaillant. Il demande à Arun de lui greffer les jambes de ce type. Il a jamais pu blairer les gens du Viet-Minh qui se sont accaparé le communisme de façon illégitime. Arun découpe les jambes du type, ce qui le tue sur le coup. Il envoie Ni (son favori, celui qui a été renommé Ishii) se débarrasser du cadavre et greffe les jambes du viet-minh à 256. Arun reçoit un coup de téléphone. Derrière le combiné, des crachotis et une voix enfantine troublante, un garçon ou une fille ? Une personne qui dit s'appeler Jasmin, travailler pour la secte de la Nouvelle Chair. La personne aime beaucoup ce qu'Arun est capable de faire avec les corps, elle a beaucoup d'admiration pour lui. Jasmin lui propose un travail : rendez-vous dans six heures aux bains douches avec les autres commandos qu'il jugera bon de recruter. La langue de Jasmin sort du combiné et embrasse Arun langoureusement. Arun se laisse faire un instant, médusé, puis arrache le combiné de sa bouche et s'en va vomir ses tripes.

Laura-Kim passe la journée à méditer avec l'assistance de sa grand-mère, dans le but de mieux maîtriser Soleil Rouge. Nao, sa petite sœur, rentre dans la cellule en se faisant toute petite. Comme Laura-Kim médite, elle se dit qu'elle peut agir en toute discrétion. Elle ouvre une cache secrète dans son lit, en sort une petite boîte, en vérifie son contenu - des ballerines de danseuse - et s'en repart avec. Laura-Kim s'extrait de sa méditation (au risque de perdre un prochain temps le contrôle sur Soleil Rouge) et rattrape Nao dans les coursives. Elle lui demande où elle va, Nao refuse de répondre. Laura-Kim l'engueule au sujet de son irresponsabilité. Sa toxicomanie l'a déjà poussée à tuer un dealer, et c'est Laura-Kim qui a dû nettoyer derrière. Elle ne sera pas toujours là. Nao répond qu'elle a besoin de l'Opium Jaune pour se rapprocher de la vérité. Ses yeux sont jaunis, ce qui montre l'état avancé de sa dépendance. Laura-Kim lui ordonne de rentrer à la maison, Nao refuse, elle dit qu'elle n'a aucun ordre à recevoir d'elle. Elles se battent et Laura-Kim constate que Nao a une prescience des coups impressionnante. Sûrement un effet de l'opium jaune. Mais Laura-Kim a le dessus. Elle assomme Nao, la ramène à l'appartement et la menotte au radiateur. Elle lui dérobe aussi son self, qu'elle range dans un bocal sur une étagère tout en haut.

Les bains-douches, établissement thermaux mixtes, qui servent aux nombreux habitants qui n'ont pas les moyens d'avoir d'installation sanitaire chez eux. Chaleur, brumes, corps marqués par la vérole, une femme obèse, un homme malingre, la plupart nus, quelques uns avec une serviette.
C'est là que les commandos rencontrent Jasmin, un enfant hermaphrodite (comme il ne porte aucune serviette, il n'y aucun doute là-dessus), des circuits imprimés greffés sur son crâne nu, des ocelles d'insectes à l'intérieur de ses pupilles, des tatouages khmers sarcomantiques qui recouvrent un patchwork de peaux différentes dont les jonctions suivent les lignes d'énergie du corps. Jasmin leur demande de récupérer la Cellule de Lazare chez les chrétiens nécromants. C'est une cellule-souche de l'homme que Jésus aurait ressuscité, elle sert aux lazaréens pour produire des innocents, c'est-à-dire, transformer des morts en zombies. Arun a déjà eu un innocent comme enfant de substitution, il estime que c'est de la camelote comme produit. Un jour, il a envoyé l'innocent faire une mission, il n'est jamais revenu.

Jasmin leur donne six heures pour faire le job. En paiement de la mission, 256 veut des jambes mécaniques de sa chaîne de construction. Laura-Kim veut mettre sa famille hors d'atteinte, et Arun veut se débarrasser du dragon. Jasmin accepte ces contreparties.

Au sortir des bains-douches, les commandos sont accostés par un vieillard qui tire un pousse-pousse à l'enseigne de Nouilles Bien Cuites. L'homme a une perfu, il est torse nu et d'une maigreur cadavérique. Probablement atteint du sida. Il les tanne jusqu'à ce qu'ils lui prennent des nouilles. Arun avale sans appétit ses nouilles aux cafards. 256, malgré le fait que ses jambes réclament de la nourriture, jette ses nouilles dans le caniveau et celles-ci se font la malle en grouillant.

Laura-Kim part se renseigner sur les lazaréens. Elle apprend auprès de ses contacts qu'ils sont localisés dans une petite chapelle sur les toits de la ville. Dans quelques heures, ils organisent une messe à l'occasion de l'Assomption. Dans un premier temps, trois fidèles tirés au sort seront crucifiés et ensuite tous les autres seront tués et transformés en innocents.

De retour à l'atelier, Laura-Kim demande à Arun de lui déplacer des organes. Elle compte se faire crucifier et survivre au coup de lance dans le cœur grâce à cet artifice. Arun proteste au départ qu'il préfère éviter de toucher à la bio, mais finalement il tente l'opération. Alors qu'il enlève le coeur de Laura-Kim, il se passe un truc de fou.

Il se retrouve dans le palais mental de Laura-Kim. Il y a le même établi, mais c'est Soleil Rouge qui est dessus. Laura-Kim est à côté, elle assiste, impuissante, à ce qui se passe. Alors qu'il lui enlève le cœur, Soleil Rouge tombe désespérément amoureuse d'Arun. Ils échangent un baiser qui est le printemps de tous les baisers. Puis Soleil Rouge embrasse son propre cœur et invite Arun à embrasser l'organe en même temps. Mais Arun n'est pas encore prêt pour un échange aussi intense, alors il finit l'opération en vitesse.

Au réveil de son opération, Laura-Kim est accostée par l'enfant d'Arun au dragon, qui insiste pour lui lire les lignes de la main. Il voit qu'elle a beaucoup de chance aujourd'hui, mais que ça pourrait tourner. Il lui fait promettre d'empêcher Arun de s'en prendre à lui, il voudrait réveiller le père idéal en lui, il pense qu'il peut y arriver.

Arun a un flash. Il voit une belle et jeune femme élégante habillée d'une robe rouge, installée sur un divan rouge, dans son atelier. La robe de la femme semble comme fusionnée au divan. Elle fume la même marque de cigarette que lui. Elle lui souffle une bouffée au visage en murmurant le nom de la marque de cigarette : "Prosperity..." Une vieille pub subliminale résiduelle ou un accès à une autre réalité ?

Laura Kim s'en prend à Arun en lui reprochant sa passivité et sa relation à Soleil Rouge. Elle l'avertit qu'elle ne le laissera pas s'accrocher à elles deux alors qu'il est en train de couler, et elle lui ordonne de se sortir de ses idées noires. Arun lui oppose tout son cynisme.

Les commandos se rendent à la chapelle, perdue sur les toits au milieu des gamins qui courent, des antennes de télé et des nuages lourds de glu brunâtre et peuplés des cris des oiseaux-horlas.
Arun reste à l'extérieur, tandis que Laura-Kim et 256 se mêlent parmi les fidèles. La plupart des gens sont là pour le spectacle de la crucifixion, ils croisent les doigts pour échapper au tirage au sort et pour se dérober au massacre final. Tous les vitraux et les statues de la chapelle représentent des blancs alors qu'il n'y a ici que des indonésiens et des philippins qui parlent en espagnol.

Alors que le prêtre effectue son sermon, un enfant de cœur passe dans les rangs pour donner un ticket de tombola à chacun. 256 tire le rôle d'un deux voleurs et échange son ticket avec Laura Kim. Mais Laura Kim veut jouer Jésus, elle se rue sur un type qui était sur le point de manger son propre ticket, celui qu'elle convoite. Atteint d'une vérole de dénonciation, 256 ne peut s'empêcher de crier à la triche. Sentant que la situation dérape, Laura-Kim monte sur les épaules et les têtes dans la foule et elle décide de libérer Soleil Rouge. À coup de slogans obscurs et impérieux, elle ordonne alors aux prêtres de commencer la crucifixion. Mais 256 crée un mouvement de panique chez les officiants, qui se mettent alors à tirer à l'AK-47 dans la foule des fidèles. Les rafales de balles traçantes chercheuses de self perforent la porte et les vitraux.

Arun abandonne son poste de guet et se précipite à l'intérieur. Voyant que Soleil Rouge a pris le contrôle de Laura-Kim, il la supplie de renoncer à la crucifixion. Mais Soleil Rouge voit là un nouveau palier vers la révolution dont elle sera le leader et martyr. Si Arun l'aime, alors il la laissera faire et vivra ce nouvel avènement à ses côtés. 256 reproche à Arun d'avoir des sentiments pour Soleil Rouge. D'après lui, l'amour est anti-communiste. Arun parvient à convaincre Soleil Rouge de renoncer à la crucifixion. Il l'entraîne dans le confessionnal et les deux amants commencent à se déshabiller avec fièvre.

256 ouvre le tabernacle et découvre la cellule de Lazare, un globe en or surmonté d'une croix chrétienne, percé de nombreux trous d'où sortent des filaments nécrotiques. L’œuf est suspendu en lévitation. 256 s'en empare. Il envisage un temps de s'en servir pour devenir un innocent, et donc un humain, mais finalement il le met dans une boîte et arrive juste à temps dans le confessionnal pour séparer les deux amants. Soleil rouge rend le contrôle à Laura Kim et les trois commandos se rendent aux bains-douches avec Arun et Laura-Kim.

Ils arrivent aux bains-douches une heure à l'avance. Ils y retrouvent la même faune étrange, dont le vieillard sidéen de Nouilles Bien Cuites, qui est maintenant nu dans un des hammams. Un homme se présente à 256 dans sa douche individuelle. Poli, souriant, bien coiffé. Une étoile communiste tatouée sur la poitrine. Il dit appartenir au Viet Minh. Il explique à 256 que les robots communistes sont une aberration. Seuls les humains peuvent être communistes. Il lui demande d'en prendre acte et de se suicider. 256 se rebelle et les deux combattent. 256 tue le viet minh de ses propres mains, mais ensuite ses mains se transforment en cafards et se font la malle dans les canalisations !

Ensuite, Jasmin vient retrouver les trois commandos. Ils lui remettent la cellule de Lazare comme convenu. Jasmin s'engage à tenir ses promesses en contrepartie. Ils font un crochet ensemble au QG de la Nouvelle Chair où Jasmin remet la cellule de Lazare et récupère un jeu de jambes et de mains robotiques pour 256. Arun refuse de réparer à nouveau 256, il devra se débrouiller autrement. Jasmin propose ensuite d'accompagner Arun et Laura-Kim pour s'acquitter de leurs demandes respectives : emporter le dragon de l'ancien Ishii et changer les visages de la famille de Laura-Kim pour ensuite les exfiltrer.


Commentaires :

Durée :
1/2 h d'échauffement (discussions diverses) + 3h de jeu + 1/2 h de debriefing

Défis :
Les moves sont maintenant rédigés à 80%, il fallait les tester.
J'ai mis au point un enchaînement logique, il fallait le tester.

Mise en jeu :

+ J'ai constaté qu'il y avait beaucoup de réussites, ce qui a fait saigner mon petit coeur de MJ sadique avide de rebondissements et de drama. A vue de nez, 20% de 6-, 20% de 7-9, 60% de 10+

+ Soleil Rouge est tombée amoureuse d'Arun parce qu'Arun a obtenu un 10+ sur l'action "transformer un être" quand il a opéré Laura-Kim, et il y avait alors plusieurs options, dont "la personne transformée tombe désespérément et passionnément amoureuse de moi". On s'est interrogé sur la pertinence que Laura-Kim tombe amoureuse d'Arun et ça paraissait difficile à jouer à cause d'une limite propre à la joueuse, ou sur le fait de prendre une autre option, et finalement c'est moi qui ai proposé que ce soit Soleil Rouge qui tombe amoureuse d'Arun, vu qu'elle est dans le même corps, ce que l'équipe a validé.

+ J'étais assez content de faire jouer des options de 6- et de 7-9 assez dingues, comme les mains de 256 qui se transforment en cafards. Cela rajoute au jeu un chaos et un hommage au livre Le Festin Nu de William Burroughs.

+ J'avais pris beaucoup de notes préparatoires et j'en ai fait jouer 30 à 40 %. J'ai quasiment fait jouer aucun principe ou aucune question, j'ai surtout appliqué mes notes. Mon enchaînement logique fonctionne du tonnerre. 1h par action et par personnage, et moi je dois placer un élément de ma feuille de route (note, question ou principe) par action et par personnage. 45 minutes avant la fin de la partie, on joue en mort subite (les options des 7-9 sont remplacées par les options de 6-)

+ A au moins une reprise, j'ai laissé une personne inventer sa propre option de 10+


Debriefing :

+ J'ai demandé si l'équipe était satisfaite du ratio vie privée / mission et on m'a répondu oui. Pour autant, la joueuse de Laura-Kim a trouvé que les délais ultra-serrés pour régler les missions (12h précédemment, ici 6h) empêchaient de consacrer plus de temps à la vie privée une fois la mission amorcée. Pour jouer en campagne, on peut varier les rythmes de mission : sur une mission plus lâche au niveau du temps, on l'entremêlera plus facilement à la gestion des emmerdes privées, sur une mission très resserrée en timing, on mettra en suspend nos propres problèmes (ou on finira par envoyer balader la mission).

+ On s'est interrogés sur la durée de la campagne, on s'est arrêtés sur 6 séances avec possibilité de faire durer moins si le groupe de personnages explosait en plein vol.

+ On a passé beaucoup de temps à débriefer la relation entre Arun et Soleil Rouge, ça a marqué l'équipe et donc ça va beaucoup impacter la suite. Le joueur de 256 a expliqué que quand son personnage dit que "l'amour est anti-communiste", cela sous-entend en fait qu'il est jaloux mais qu'il a encore du mal à le concevoir et à l'exprimer. Je me rappelle que dans la partie précédente, quand Soleil Rouge est entrée dans le palais mental de Laura-Kim, il y a une confrontation physique qui ressemblait autant "à un combat qu'à une étreinte" selon les dires de la joueuse de Laura-Kim. Laura-Kim est donc aussi une personne-clé dans cette relation, à la fois parce qu'après tout c'est de son corps qu'il est question, mais aussi parce qu'elle pourrait bien avoir des sentiments, sinon amoureux, du moins très forts pour Soleil Rouge. Autrement dit, on a affaire à un carré amoureux qui pourrait s'avérer des plus problématiques. Le joueur d'Arun a demandé à ce qu'on soit tous prêts à jouer PvP si ça devait prendre cette direction, et l'équipe a validé. Donc la prochaine séance pourrait bien être sur des charbons ardents.

+ J'ai été positivement surpris par le fait que le groupe s'est acquitté de la mission. Mes deux tests précédents me laissaient entrevoir que ça n'arriverait jamais. Cela me prouve que la carotte (le commanditaire réalise les désirs des commandos) est suffisamment attractive pour que les commandos s'abstiennent de détourner ou de détruire l'artefact à chaque fois. Le délai court a aussi joué dans ce sens-là : les commandos ont omis de se renseigner en profondeur sur la cellule de Lazare et sur l'usage que la Nouvelle Chair comptait en faire.
[Joueuse de Laura-Kim : Il n'y a pas que l'attrait des récompenses, mais le fait qu'on avait choisi de planter la mission précédente. Personnellement, je n'avais pas envie de reproduire systématiquement le même schéma, et on a nos propres emmerdes générées par la première session à jouer… ça ne servait à rien d'en ajouter de nouvelles, et à un moment, si on joue des commandos qui n'aboutissent aucune misison, ce n'est plus crédible. Ce qui fait qu'on a « choisi » de ne pas vouloir creuser les motivations des commanditaires et les conséquences possibles de la mission sur Litte Ho.]

+ L'équipe a souligné que 3 options pour les 10+, c'était un peu juste. Du moment qu'on obtient plusieurs 10+ sur la même action, on a un sentiment de redite. [Joueuse de Laura-Kim : ou de saturation : apprendre quelque chose d'important sur son passé, par exemple, ça va les deux premières fois, mais à la 3e on sent que l'ajout devient superflu et on a déjà suffisamment de matériel à mettre en jeu sans en ajouter)]

A tester par la suite :

+ Rester sur des délais de missions courts, mais envisager, peut-être en séance 4, de consacrer une session entière à la vie privée des commandos.

+ Sur un 10+, permettre au commando d'inventer lui-même son option, et s'il n'invente rien, annoncer alors les options.

+ Peut-être rajouter une quatrième option sur tous les 10+
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Répondre