Peut-on s'approprier les termes théoriques des autres ?

Pour échanger autours des différentes pratiques des jeux de rôle alternatifs
thomas munier
Messages : 1289
Inscription : 02 févr. 2017 16:28
Prénom : Thomas

Peut-on s'approprier les termes théoriques des autres ?

Message par thomas munier » 15 avr. 2020 10:43

Salut les CA !

J'aimerais faire un petit sondage d'opinion auprès de vous.

Est-ce que les théoricien.ne.s ont forcément raison quand ils utilisent leur propre jargon ?

Au fil des années, la théorie rôliste anglophone comme francophone a fait naître un certain nombre de néologismes pour illustrer certaines notions (enfin, c'est plus souvent des nouveaux sens à des termes usuels que de vrais nouveaux mots) : synesthésie, maelstrom, convergence, bleed, positionnement... mais il y a quelques véritables néologismes, comme "narrativisme"

La question, c'est : faut-il garder sous cloche le sens de ces néologismes ? Souvent ils sont définis dans des articles séminaux par un.e auteurice, mais quand ils font flores, il sont repris dans des articles et des conversations par d'autres auteurices.

Quand on reprend ces termes,
1°) faut-il en respecter scrupuleusement le sens originel tel que défini par l'article séminal ?
2°) ou peut-on en refaire une interprétation ?

Je vais donner des exemples :
1°) on a eu ici et là de nombreux débats sur le galvaudage du terme "narrativiste", attendu que les auteurices successives (y compris de la Forge) employaient le terme sans respecter sa définition originelle. C'est ce débat qui m'a en partie convaincu de sortir de la théorie GNS pour employer mes propres termes (esthétique, moral, tactique, social)

2°) Mais je peux aussi considérer que si l'auteurice initial.e est "propriétaire" de son terme, iel n'est pas propriétaire de la notion couverte par le terme et ça ce titre a pu faire des "erreurs" en définissant le terme. Par exemple, Frédéric Sintes a imaginé le terme de combativité pour "défendre les intérêts de son personnage", et dans sa définition de combativité, il établit notamment que la combativité ne peut s'exercer si on n'a aucune possibilité de remporter ses objectifs sans contrepartie. Je m'estime en désaccord avec ce point de la définition. Est-ce que je peux l'exprimer, ou faut-il que j'invente mon propre terme désignant une notion proche de la combativité mais plus large ?


Voilà, je serais très curieux d'avoir votre avis sur la question. Merci d'avance pour vos réponses ! :)
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

onomnaf
Messages : 1
Inscription : 05 juin 2018 09:13
Prénom : Jérémy

Re: Peut-on s'approprier les termes théoriques des autres ?

Message par onomnaf » 15 avr. 2020 11:40

Qui dit théorie dit science ... donc pour moi c'est le consensus qui dicte le sens. Si tout le monde utilise un mot de la même manière et qu'un consensus apparaît alors c'est ce sens qui devient LE sens.
Par exemple, en JDR un terme technique qui fait globalement consensus est celui de personnage.
Mais quand il n'y a pas consensus ... rien ne sert de dire que l'on a la bonne définition puisse qu'il s'agit de la création ou l'interprétation de qqun. Il convient alors de definir le mot avant de l'utiliser. soit dans sa globalité, soit en citant une référence.
Par exemple, en théorie roliste, il vaut mieux definir "simulationnisme" quand on en parle puisque il en existe plusieurs usage
Il existe une troisième manière de voir les choses : créer des glossaires et les utiliser comme référence. c'est pratique, mais ça demande un boulot monstre et c'est -très- difficile de faire en sorte que cela devienne une référence ... de souvenir j’étais tombé sur ce genre de mise à plat en regardant du coté de The Forge. mais je suis pas sur.

Mais je maintient que la définition "originel" n'a pas à être la vérité. les glissement sémantique sont légion. il faut juste vérifier que l'on "glisse" tous dans la même direction.

Enfin si il y a une divergence sur une définition, c'est peut-être qu'il s'agit de deux notion différente (sans doute proche). Ainsi si il s'agit de notions différentes, il me semble plus cohérent de les nommer différemment.
Par exemple, nom roliste cette fois, en médecine il existe un nombre de terme barbare impressionnant pour nomme la moindre variation de maladie. ce qui donne des noms incompréhensibles pour le commun des mortels, mais qui permet au medecin de ce comprendre sans quiproquo. je reconnais que c'est un exemple extrème, mais ça illustre bien le propos

atanaka
Messages : 34
Inscription : 11 avr. 2018 15:34
Prénom :

Re: Peut-on s'approprier les termes théoriques des autres ?

Message par atanaka » 15 avr. 2020 12:18

Salut,

Pour moi le truc qui est vraiment important avec les termes techniques, c’est qu’au cours d’une discussion/débat, les termes soient clairs pour tous les participant.e.s et qu’iels leur donnent au mieux le même sens, ou a minima comprennent la différence de sens que peut éventuellement donner la personne d’en face.

Donc pour répondre à tes questions je dirais que ça dépend. Parfois s’en tenir à la définition « originelle » sert mieux cet objectif, mais parfois dans une communauté avec ses propres codes, le glissement sémantique peut être facilement compris par tout le monde et peut donc être une meilleure solution.

Tapisvirginia
Messages : 12
Inscription : 26 oct. 2017 13:20
Prénom : Mateo

Re: Peut-on s'approprier les termes théoriques des autres ?

Message par Tapisvirginia » 15 avr. 2020 12:22

Je vais être bref, je ne suis pas vraiment théoricien, et personnellement ne m'estime pas légitime sur la question (malheureusement pour moi ça m'empêche pas parler).

Un mot n'est utile que si le termes est similaire (pas forcément identique) d'un utilisateur à l'autre. Cf toute les discussions durant des heures jusqu'à ce rentre compte que dès le début nous parlons pas de la même chose. Donc les définitions c'est important pour la communication, mais le fait de rattaché une série de lettre à un concept est arbitraire quand bien même il s'appuie sur de la sémantique.

Je ne vais pas me faire des amis théoriciens mais bon. Je n'apprécie guère les définitions unanime sur des pans du JDR quand bien même iel est créateur.ice du mot. (je le répète je ne suis pas théoricien et me considère comme un amateur). Par deux points, c'est peut-être un peu fort de café de s'estimer créateur.ice d'un concept en jdr (le mot ok, le concept...) (c'est comme la question créons-nous les maths ou inventons-nous les ?). Quand bien même, je n'apprécie pas que des gens "possède" une partie du jeu de rôle. De plus démarche scientifique ne veut pas dire science.

Eugénie
Messages : 428
Inscription : 28 janv. 2017 23:21
Prénom :

Re: Peut-on s'approprier les termes théoriques des autres ?

Message par Eugénie » 16 avr. 2020 10:07

Hop ! j’essaie de rassembler mon intervention véhémente en vocal d’hier pour en sortir quelque chose de plus constructif : je n’étais pas à l’aise avec la façon dont tu poses le débat, Thomas, parce que j’ai le sentiment que tu focalises la question autour des droits, des interdits et de la légitimité… là où chacun fait bien ce qu’il veut. Par contre il y a des contextes où ça passe et d’autres non, des contextes où le flou autour des termes théoriques permet à une conversation d'avoir lieu et d'autres où ça la parasite.

Il y a des conversations dans lesquelles on peut utiliser les termes « bleed » ou « flow » pour des trucs très larges et c’est ok, parce qu’on n’attend pas de cette conversation de construire sur ces concepts-là mais de parler en fait un d'autre sujet, de passer un bon moment, ou de juste se comprendre entre nous, etc. Dans ces échanges-là, on est en droit de se vexer si quelqu’un commence faire la police des définitions plutôt qu’à permettre à la discussion d’avoir lieu.

Et il y a des contextes dans lesquels c’est parasite pour la conversation, parce qu’on a besoin que ces bases-là soient claires pour rentrer plus finement dans le sujet, ou parce que c’est le coeur du sujet, ou parce qu’on a une prétention de solidité pour notre propos. J’inclus dans ces « conversations » des échanges par billets de blogs/podcasts/jeux/CR interposés. Dans ces cas-là, on est en droit de se vexer si quelqu’un chope un terme au vol et s’en sert pour désigner d'autres trucs plutôt que de tenter de comprendre ce que les personnes essayaient de dire avec au départ.

Tant qu'à faire qu'à ne pas répondre tout à fait à ta question, je me permets de lister ce qui me paraît à moi plutôt fertile comme utilisation des termes et définitions en général :
- aller chercher un nouveau terme ou concept uniquement quand ça nous permet de dire quelque chose qu'on ne pouvait pas exprimer facilement sans ça, ou qui permet de convoquer des notions d’autres champs déjà balisés (comme en impro, en cinéma, en anthropologie),
- poser en début de conversation ce qu’ont met derrière chaque terme crucial, sans en faire un absolu, mais pour donner les clés de compréhension et les mêmes bases à chacun pour cette conversation précise,
- demander à son interlocuteur sa définition à lui des termes qu’il emploie pour s’assurer de le comprendre,
- essayer de comprendre ce que son concept lui permet de dire,
- prendre des précautions oratoires quand on utilise/présente le concept de quelqu’un d’autre qu’on n'est pas certain d’avoir compris,
- quand on veut parler de ce qu'un concept nous a inspiré, préciser qu’on discute d'autre chose que du propos initial de l’auteurice.
(... tout en reconnaissant que je ne fais pas moi-même tout ça systématiquement, hein)

atanaka
Messages : 34
Inscription : 11 avr. 2018 15:34
Prénom :

Re: Peut-on s'approprier les termes théoriques des autres ?

Message par atanaka » 16 avr. 2020 11:00

Je trouve cette liste de recommandations excellente !

atanaka
Messages : 34
Inscription : 11 avr. 2018 15:34
Prénom :

Re: Peut-on s'approprier les termes théoriques des autres ?

Message par atanaka » 16 avr. 2020 12:18

Si ces recommandations pouvaient être placardées en charte de tous les espaces de débat du monde, ce serait vraiment merveilleux.

thomas munier
Messages : 1289
Inscription : 02 févr. 2017 16:28
Prénom : Thomas

Re: Peut-on s'approprier les termes théoriques des autres ?

Message par thomas munier » 18 avr. 2020 07:13

Merci à vous toustes pour ces contributions au débat ! :)
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

alfred47
Messages : 2
Inscription : 14 mai 2020 11:02
Prénom :
Contact :

Re: Peut-on s'approprier les termes théoriques des autres ?

Message par alfred47 » 27 mai 2020 18:56

Salut les CA !

J'aimerais faire un petit sondage d'opinion auprès de vous.

Est-ce que les théoricien.ne.s ont forcément raison quand ils utilisent leur propre jargon ?

Au fil des années, la théorie rôliste anglophone comme francophone a fait naître un certain nombre de néologismes pour illustrer certaines notions (enfin, c'est plus souvent des nouveaux sens à des termes usuels que de vrais nouveaux mots) : synesthésie, maelstrom, convergence, bleed, positionnement... mais il y a quelques véritables néologismes, comme "narrativisme"

La question, c'est : faut-il garder sous cloche le sens de ces néologismes ? Souvent ils sont définis dans des articles séminaux par un.e auteurice, mais quand ils font flores, il sont repris dans des articles et des conversations par d'autres auteurices.
Je pense qu'ils devraient utiliser uniquement des termes connus ou du moins largement connus, car de cette façon, leur lecteur pourrait mieux les comprendre

Répondre