Chiffres de vente sur le long terme

Pour demander de l'aide sur une pratique, une partie, un jeu, une publication...
Répondre
Fabien | L'Alcyon
Prénom : Fabien
Localisation : Paris 10ème
Contact :

Chiffres de vente sur le long terme

Message par Fabien | L'Alcyon » lun. 17 juil. 2017 17:32

Salut tout le monde,

Ça faisait longtemps que je ne m'étais plus fendu d'un petit bilan sur mon modèle économique. Pour mémoire, j'avais déjà fait trois articles sur mon modèle économique, les compétences techniques que je mobilise pour publier un jeu et un bilan des ventes de Monostatos au bout de 14 mois. Ce sujet n'abordera donc pas des questions déjà traitées précédemment (par exemple la rémunération).

Je vais vous faire ici un retour de mon expérience de ventes sur le long terme et de ce à quoi vous pouvez vous attendre. D'ailleurs, pour faire preuve de rigueur, ne confondons pas long terme (qui concerne le temps) et longue traîne (qui concerne le volume de vente et qui désigne en marketing une stratégie consistant la stratégie "vendre une grande diversité de produits, chacun en petite quantité" [référence], ce qui n'est possible que si on dispose de stocks peu coûteux, c'est donc un autre atout de la vente par correspondance).
Je vais le faire selon deux critères: la vente des titres dans le temps et la vente par canal.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, voici le lien pour télécharger mes ventes en données brutes au 17 juillet 2017. J'en profite pour appeler à nouveau tou•te•s les auteurs•autrices (indépendant•e•s ou pas) à donner leurs chiffres pour réfléchir à nos modèles économiques et faire avancer la réflexion commune sur ce sujet, qui est un enjeu central de la survie et du développement de notre médium, au moins autant que les enjeux créatifs et artistiques !

Vente des titres dans le temps
Voici les ventes cumulées de mes jeux par titre, depuis la sortie de Monostatos en septembre 2012:
Image
Ces chiffres exclus tous les exemplaires donnés, en particulier les service-presse.
La dentelure en février 2017 s'explique par l'intérêt soudain de Philibert et de Ludikbazar à ce moment-là pour mes jeux.
En revanche, je ne m'explique pas le plateau de mai 2013 à novembre 2013, suivi d'une reprise qui ne s'est plus arrêtée. Que s'est-il passé ?

Pour synthétiser à mort les ventes:
  • 250 exemplaires de Monostatos vendus en 4 ans et 10 mois, soit un exemplaire vendu tous les 7 jours en moyenne
  • 73 exemplaires de La Saveur du Ciel vendus en 3 ans et 4 mois, soit un exemplaire vendu tous les 16,7 jours en moyenne
  • 156 exemplaires de Sphynx vendus en 1 an et 10 mois, soit un exemplaire vendu tous les 4 jours en moyenne
Je me fais plusieurs réflexions:
  • Même un "vieux" jeu comme Monostatos continue de se vendre, avec un rythme de croisière qui ne ralentit pas, contrairement à ce à quoi je m'attendais. Je dois dire que c'est un vrai enjeu pour moi. Un des arguments qui m'a convaincu d'avoir recours à l'impression à la demande (et donc à l'indépendance) est le fait de pouvoir continuer à exploiter son jeu sur le long terme (ce qui permet de compenser le fait d'être moins légitime et de ne pas avoir un éditeur pour communiquer pour soi). Il semble que ce soit une bonne solution dans ce cas.
  • En revanche, j'ai souvent soutenu que "les nouveaux jeux vendent les vieux" c'est-à-dire que la publication de jeux permet de relancer et de faire de la publicité pour les nouveaux. Je n'en suis pas si sûr en voyant ces chiffres. C'est peut-être vrai pour Monostatos, qui a repris du poil de la bête à partir du moment à peu près au moment où La Saveur du Ciel sort, mais ce n'est pas évident.
  • Je mets le faible nombre de ventes de La Saveur du Ciel sur le compte de la proposition ludique particulière et que je n'ai pas fait de convention spécifiquement pour le promouvoir. Ça fait quand même plaisir de voir qu'au fond, le jeu a eu plus de succès que ce à quoi je m'attendais.
  • Sphynx a un rythme de vente similaire à Monostatos, avec un départ plus fort. En tenant compte du fait que je n'ai fait qu'une seule convention pour Sphynx contre trois pour Monostatos, j'ai vendu 168 exemplaires de Monostatos au bout de 656 jours contre 156 exemplaires de Sphynx sur le même laps de temps.
Ventes par canal dans le temps
A l'heure actuelle, je distingue quatre canaux:
  • Lulu
  • la vente directe (c'est-à-dire de moi à des ami•e•s qui viennent me voir
  • les conventions
  • les boutiques, soit:
    • Charybde (mais le rayon jdr a fermé)
    • Philibert
    • Ludikbazar (mais ils n'ont pas renouvelé de commande)
    • Trollune (mais ils n'ont pas renouvelé de commande)
Je dois dire que c'est une typologie qui peut être remise en cause. Une grande enseigne de VPC comme Philibert est-elle plus proche de la librairie indépendante Charybde ou de Lulu en termes de mode de consommation ? Discutable. De même, il est compliqué de comparer la vente en conventions (qui se fait de manière ponctuelle) et Lulu, qui est disponible tout le temps.

Voici les ventes cumulées par canal:
Image
On revoit bien la dentelure due aux boutiques en février 2016. Merci à eux de m'avoir fait de plus en plus confiance, j'interprète aussi ça comme une marque de réussite.

Le rôle de Lulu: je me sens à nouveau conforté dans mon choix de l'impression à la demande et de la vente via Lulu. Les conventions, la vente directe et les boutiques demandent toutes un effort personnel, mais Lulu reste une assurance de continuer à vendre quoi qu'il arrive. C'est d'autant plus important pour moi que je n'ai pas le temps, l'espace (les cartons ça prend de la place) et l'énergie de faire ma propre vente par correspondance.

Pour explorer un peu plus ce rôle, voici le détail des ventes de Lulu en cumulé par titre:
Image
Gardez bien à l'esprit que l'ordonnée est maintenant de 250 exemplaires et plus de 500 comme avant.
Lulu participe profondément de la dynamique de vente, non seulement en nombre d'exemplaires, et aussi en terme de rythme.

Je tire donc trois conclusions importantes de ce bilan:
  1. Un jdr continue de se vendre bien plus longtemps que ce à quoi je m'attendais initialement.
  2. A partir de 2015 je sens une nette accélération et un gain de légitimité pour l'indépendance.
  3. Lulu est une excellente solution pour moi.
Les questions qui restent en suspens
  • Je parlais de "long terme" ci-dessus, mais c'est sans doute encore faux, même pour Monostatos. Les ventes de Monostatos ne peuvent pas garder ce même rythme, le marché du jdr est fini, donc il faudra bien arriver à la saturation à un moment. Je pense que c'est là qu'on pourra vraiment parler de long terme (dans deux ans ?) et qu'on pourra voir ce deviennent les ventes. Sphynx arrivera-t-il à soutenir son rythme de ventes ?
  • C'est aussi un bilan que je dresse avant de me lancer dans les PDF et dans la traduction de mes jeux. On verra quels rôles ces deux facteurs vont jouer dans les prochaines années.
  • Est-il possible d'entretenir la dynamique avec les boutiques ? Je pense que je ferai le tour des boutiques de jdr parisiennes une fois que je serai installé dans l'espoir de trouver des partenaires intéressés.
  • Je sors d'une période de creux créatif et je ne compte pas faire de publication ou même de communication autour de mes jeux avant quelques années. Est-ce que cette prise de distance va jouer sur les ventes ? Cela va-t-il nuire à mes nouveaux jeux quand je m'y remettrai.
  • Il y a-t-il un lien entre mes interventions publiques (le podcast de La Cellule notamment, mais d'autres émissions ou articles) et les ventes ? il faudrait que je torture à nouveau mes données pour explorer cette question.
Commentaires, questions et contre-analyses bienvenus.
J'ai fait forcément des choix pour présenter mes chiffres. N'hésitez pas à me demander des précisions.

EDIT: J'ai commis une erreur d'analyse: le rythme de vente de Sphynx est bien moindre que ce qu'annoncé (voir le paragraphe dédié), toutes mes excuses.
Modifié en dernier par Fabien | L'Alcyon le mar. 18 juil. 2017 01:38, modifié 1 fois.
L'Alcyon mon label de publication de jdr indépendants

Gaël Sacré
Prénom : Maître-Bois

Re: Chiffres de vente sur le long terme

Message par Gaël Sacré » lun. 17 juil. 2017 19:49

Merci beaucoup de prendre le temps de nous partager toutes ces données. Je partage ton point de vue, c'est primordial de s'entraider sur ces questions pour pouvoir continuer nos recherches sur des modèles économiques viables.
Je n'ai pas le temps d'analyser plus en détail pour le moment, mais je suis le sujet avec beaucoup d'interêt.
Maître-Bois - Mes jeux de rôle et mon blog
Mandala - La chronique qui questionne le jeu de rôle

Arjuna Khan
Prénom :

Re: Chiffres de vente sur le long terme

Message par Arjuna Khan » lun. 17 juil. 2017 20:30

Très intéressant comme retour. Je me demande aussi dans quelle mesure le fait que toi et quelques autres aient beaucoup vendu vos jeux comme héritiers de "the forge" et aient aussi beaucoup participé à la diffusion de ces idées via les podcasts notamment n'a pas eu un impact direct sur la vente de vos jeux. Je sais que les jeux des ateliers ont eu pas mal tendance à me mettre le pied à l'étrier.

D'un autre coté, je m'interroge également sur comment certains jeux indé en pay what you want ou en print on demand ne sont pas juste aussi beaucoup vendu comme diffuseur de théorie. Se bouffer ce type de jdr étant une manière plutôt ludique de s’intéresser à de nouvelles tendances. Je sais que malgré mon intérêt modéré pour des jeux comme sphinx ou monostatos, ce sont des jeux que j'ai adoré décortiquer, appréhender et analyser le propos. Monostatos pour sa volonté de politiser son discours, sphinx pour sa tentative de justifier et ludifier la position autoritaire du mj.

Voila, je sais pas si c'est très utile mais my two cents.

Brisecous
Prénom : Mathieu
Localisation : 66
Contact :

Re: Chiffres de vente sur le long terme

Message par Brisecous » lun. 17 juil. 2017 21:28

Salut Fabien,

Merci pour ces chiffres ! J'y vais de mon interprétation personnelle sur quelques points :

- Je pense que Sphynx se vend mieux que Monostatos parce que tu as acquis une légitimité et une base de fans que tu n'avais probablement pas (ou pas autant) au moment de la sortie de Monostatos. Par ailleurs, les milieux de l'indépendance se sont structurés et certains blogs/podcasts et autres ont une belle visibilité désormais, apte à mieux faire connaître les nouveaux jeux indés.

- Tu parlais de saturation du marché ; au regard d'une commercialisation nationale, ton rythme de vente reste lent. Avec un rythme de vente lent, il y a peu de chances que tu parviennes à saturer le marché. Le public se renouvelle probablement plus vite que tu ne le conquiers avec tes jeux. Ce que ça implique selon moi, c'est que tes jeux ont peu de chances de voir leur rythme de vente se réduire tant que tu maintiens une communication régulière autour de tes produits. Donc, j'aurais tendance à penser que tes ventes de Monostatos par exemple, pourraient très bien se maintenir pendant de nombreuses années.

- Il serait intéressant de faire un graphique qui établisse le volume de vente mensuel plutôt que des cumulatifs, afin de pouvoir mieux se rendre compte d'une éventuelle décrue ou augmentation du rythme de vente avec le temps.

- A titre personnel, je ne suis pas convaincu par le modèle de l'indépendance mis en avant par les Ateliers imaginaires / les Courants Alternatifs. Pour moi et dans la conception que j'en ai, l'indépendance créative n'est qu'une des facettes de l'indépendance. La véritable indépendance dans ma vision des choses serait d'être en capacité de se payer un salaire décent grâce à sa pratique créative. C'est une vision qui m'est propre et qui n'est pas forcément partagée par beaucoup sur ce forum, je trouve intéressant de vous la livrer car cela amène une réflexion sur la chose.

- Je trouve que 250 ventes d'un jeu est un beau succès et qu'à ce titre, la démarche de l'indépendance est une réussite. Je le précise pour que ma réflexion plus globale sur le modèle économique ne prête pas à confusion.
Blog de Brisecous - Fondateur de Ludiconcept - Auteur d'Opération Archéo
Nouvel article une fois l'an

Fabien | L'Alcyon
Prénom : Fabien
Localisation : Paris 10ème
Contact :

Re: Chiffres de vente sur le long terme

Message par Fabien | L'Alcyon » mar. 18 juil. 2017 02:54

Merci pour vos retours !

Je tiens à répéter que je me suis trompé dans mon analyse de Sphynx: le rythme de vente n'est pas plus soutenu, mais il a connu un démarrage beaucoup plus rapide, signe d'un structuration plus forte des milieux rôlistes indés (j'ai corrigé mon précédent message).

Je trouve intéressant et d'une certaine manière réconfortant ce que tu dis, Brisecous, concernant le renouvellement du marché du jdr. C'est un aspect que je n'avais pas vu. Je me prépare quand même à ce qu'un jour les ventes se tassent, mais c'est une dimension à prendre en compte.

A ta demande:
Image
Les pics de vente se font toujours à OctoGônes et plus généralement dans les conventions. Cette représentation me semble un peu effacer le rôle de Lulu. On voit bien le démarrage plus fort de Sphynx.

Ne relançons pas le débat de la définition de l'indépendance, qu'on a bien eu par ailleurs, ce n'est pas le sujet ! :)
L'Alcyon mon label de publication de jdr indépendants

Eugénie
Prénom :

Re: Chiffres de vente sur le long terme

Message par Eugénie » mar. 18 juil. 2017 09:04

Super hyper chouette ! Je n'ai rien à ajouter d'intéressant mais merci à toi pour toutes ces données, c'est très instructif.

Avatar du membre
Frédéric S
Prénom :

Re: Chiffres de vente sur le long terme

Message par Frédéric S » mar. 18 juil. 2017 11:20

C'est en effet super intéressant ! Merci pour ces chiffres et pour ton analyse (ça me fait demander combien de Prosopopées j'aurais vendu si j'allais davantage en conv).

Arjuna : c'est sans doute difficile de rendre honneur à la Cellule quant à son impact sur nos ventes, mais c'est certain qu'il est bien réel.

Brisecous : En effet, ta remarque sur le renouvellement du marché me semble très judicieuse !

Avatar du membre
kiraen
Prénom :

Re: Chiffres de vente sur le long terme

Message par kiraen » mar. 18 juil. 2017 12:55

Pas assez de recul pour le moment, on en reparlera dans quelques mois et quelques conventions !
Les Voix d'Altaride - http://www.cendrones.fr/

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité