Initier les clubeurs aux JDRs alternatifs

Pour discuter de tout ce qui n'aurait pas sa place ailleurs
Xlatoc
Messages : 107
Inscription : 13 avr. 2017 11:47
Prénom :

Initier les clubeurs aux JDRs alternatifs

Message par Xlatoc » 24 juin 2018 10:04

Hey tout le monde !

Oui oui, je ne fais pas QUE bosser sur ESPRI. :lol:

Je tente tranquillement de faire découvrir le narrativisme à mon club...mais c'est pas facile. Le rôliste de club ayant une fâcheuse tendance à aimer son "petit confort charentaise, fiche de PJ bien remplie, baston, enquête" :D

Du coup, pour l'instant, je leur fais peur. ESPRI est bien passé avec les Shaänistes (bizarrement :lol: ), avec de la demande de campagne (ouch...).
Mais mes propositions de Prosopopée et De Mauvais Rêves font un peu lettre morte...

Je tente ceci comme description :
- De mauvais rêves : Grand Nord, Malédiction, Famille. Libérez-vous de la malédiction de Libellule en affrontant les rancoeurs qui noircissent vos âmes. Narrativiste sans MJ. 3-5 joueurs.
- Prosopopée : Onirisme, Déséquilibre, Mysticisme. Découvrez la source des maux qui affectent les lieux que vous traversez, et tentez d'y remédiez. Narrativiste, demi-MJ, 2-5 joueurs. Partie courte.

Vous pensez ça bien ?
Et surtout, derrière, la question sous-jacente : comment présenter, développer les pratiques alternatives en club bien routard tradi ?

Avatar de l’utilisateur
KamiSeiTo
Messages : 74
Inscription : 28 nov. 2017 14:40
Prénom :
Localisation : Bruxelles

Re: Initier les clubeurs aux JDRs alternatifs

Message par KamiSeiTo » 24 juin 2018 11:34

Moi j'organise (organisais) des one shot clairement annoncés comme "osez tester quelque chose de très différent", en mettant l'accent sur le fait que c'était juste pour un soir donc pas un gros engagement (si ça leur plaît pas), que ça permet aussi de jouer avec d'autres gens du club avec lesquels ils ont pas l'habitude de jouer...
Mes descriptions parlent pas des mécaniques, je décris juste brièvement le genre de fiction qu'on va jouer.
Et en fin de séance, à l'oral, je les invite à revenir en tester un autre en mettant l'emphase sur le fait que les jeux sont aussi différents entre eux qu'entre le D&D qu'ils connaissent et ce qu'ils ont essayé ce jour-là. n_n

Xlatoc
Messages : 107
Inscription : 13 avr. 2017 11:47
Prénom :

Re: Initier les clubeurs aux JDRs alternatifs

Message par Xlatoc » 25 juin 2018 11:13

Ah oui tiens, les bousculer en mode "capoupacap"...

Après, ils savent que c'est aucun engagement, puisque ça rentre dans les parties "one-shot à la carte pour ceux qui n'ont pas de campagne".

Si vraiment j'y arrive pas, je prendrai à Agence ARES à la prochaine conv...à mon avis ça passera bien :)

Xlatoc
Messages : 107
Inscription : 13 avr. 2017 11:47
Prénom :

Re: Initier les clubeurs aux JDRs alternatifs

Message par Xlatoc » 01 juil. 2018 21:32

Bon ben petit Prosopopée hier, 1h de jeu :D

Ca leur a plu, ils ont trouvé ça intéressant et un très bon exercice tant de théâtre qu'un bon moyen de découvrir le JDR.

Bon, les silences ont été longs parfois, un des joueurs ayant vraiment du mal. Et ça a quand même fini en curée parce que ce sont des bourrins, 'fallait pêter du monstre (un corbeau albinos géant).

Je n'ai pas fait comme d'habitude, m'arrêter en milieu de phrase...peur que ça les perturbe, mais ça me semble pertinent en fait de le refaire :). Ca oblige à rebondir et montre qu'on n'a pas a décrire un bloc complet.

4 joueurs, 2 Nuances et 2 Medium...vraiment du mal à trouver l'équilibre correct à 4 joueurs...Vous le faites comment vous ?

Avatar de l’utilisateur
KamiSeiTo
Messages : 74
Inscription : 28 nov. 2017 14:40
Prénom :
Localisation : Bruxelles

Re: Initier les clubeurs aux JDRs alternatifs

Message par KamiSeiTo » 03 juil. 2018 10:48

o.O Je serais curieux de savoir comment tu as géré une baston dans Prosopopée... Quelle médiation ils ont utilisé ? ^^"

Perso, quand je fais jouer du Prosopopée, à 4 jours je propose toujours si quelqu'un veut faire une Nuance, des fois j'en ai des fois j'en ai pas. Si on est 5 j'impose qu'il y ait 2 Nuances. C'est plus facile pour les joueurs découvrant le jeu d'être Médium ceci dit.

Mais donc à 4 jours, 2 Nuances et 2 Médiums ou 1 Nuance et 3 Médiums, ça marche par chez moi.

Xlatoc
Messages : 107
Inscription : 13 avr. 2017 11:47
Prénom :

Re: Initier les clubeurs aux JDRs alternatifs

Message par Xlatoc » 03 juil. 2018 15:49

Merci KamiSeiTo !

Je tenterai 3 Médium la prochaine fois alors :)

L'idée était de piéger la bête pour la faire mordre par un serpent mystique, donc savoir-faire. Sauf que réussite partielle donc elle se barre malgré la morsure, dans une grotte sacrée pour reprendre des forces.

Ca c'est fini sur Perception pour la trouver et l'abattre...voilà :)

Casca
Messages : 9
Inscription : 14 sept. 2018 17:04
Prénom : Luca

Re: Initier les clubeurs aux JDRs alternatifs

Message par Casca » 18 sept. 2018 14:45

Je ne pense pas que Prosopopée soit Narrativiste, je dirais plutôt Right to Dream. ;)

Quand je veux essayer des jeux alternatifs avec mes amis, je les décris généralement comme des "jeux" et c'est tout (si vous les appelez "jeux de rôle", vous risquez une attitude conflictuelle). J'explique bien quel genre d'expérience ils vont essayer et en précisant que ils sont des jeux simples, clairs et rapides.
Ça marche habituellement!

Avatar de l’utilisateur
Sylmenas
Messages : 6
Inscription : 11 sept. 2018 16:17
Prénom :

Re: Initier les clubeurs aux JDRs alternatifs

Message par Sylmenas » 18 sept. 2018 15:34

Pour te faire part de mon expérience, Xlatoc, voilà comment j’appâte le chaland pour des JdR « alternatifs ».

Quand je propose un JdR, je donne un synopsis du jeu (avec un lien vers la fiche du grog) et réponds aux questions :
  • Qui sont les PJ ?
  • Quelles seront leurs aventures ?
  • Où se passe l'histoire ?
  • Quel est le contexte historique ?
  • Un point sur la mécanique qui distingue le jeu ?
  • Pourquoi j'ai envie d'y jouer ?
  • Combien de parties sont prévues ?
Ce qui donne, par exemple pour PSI*RUN :
sylmenas a écrit : Je propose un one-shot : PSI*RUN.

On y joue des personnages amnésiques qui ont des pouvoirs psychiques. Ces héros étaient emprisonnés, ils se sont enfuis et nous jouons la course poursuite.

La course-poursuite se fera dans l'univers, lieu et espace, de notre choix (contemporain, med-fan, futuriste…).

La course-poursuite se fait sur une seule session, une soirée pour échapper à vos poursuivants.

Ils ont pris votre vie.
Vous vous êtes enfui.
Ils veulent vous récupérer.
FUYEZ !
Le jeu est sympa parce que la partie se concentre uniquement sur la fuite et les conséquences de la course-poursuite sur les joueurs. Car chaque moment stressant peut provoquer des réminiscences de leurs souvenirs ou des catastrophes magiques ou bien pire encore.

Le jeu se fait avec des D6 (de quatre à six) et permet de déterminer qui raconte quoi (le MJ, le PJ ou les autres PJ).

Prêt à chausser vos baskets ?
Quelquefois, ça ouvre la discussion sur le forum de l'association. Mais c'est souvent de vive voix que ce genre de présentation fonctionne.

Et pour répondre à la question "comment présenter, développer les pratiques alternatives en club bien routard tradi ?", j'essaie de piquer leur curiosité en fonction de leur point d'intérêt : un tel cherche à créer un système de magie différent, je lui parle de mécanique de résolution différente (pourquoi ne pas intégrer une répartition de dé sur un plateau façon PSI*RUN ?) , un autre aime bien jouer des personnages torturés (et si tu apprenais que ton PJ est en fait l'assassin de sa famille, raison pour laquelle il était emprisonné, te laisserais-tu reprendre ?)

Répondre