[Royal Blood]

Recommander des jeux
Répondre
Carthago D. Lenda
Prénom : Yannis

[Royal Blood]

Message par Carthago D. Lenda » mar. 1 août 2017 18:20

Image

Royal Blood est un jeu de braquage surnaturel designé par Grant Howitt.

Chaque joueur incarne un "Royal", un être mi-humain mi-idée représenté par une figure d'un jeu de tarot, ensemble, ils entreprennent de détrôner une Arcane Majeur, un dieu au pouvoirs défiant l'imagination, et de prendre sa place.

Une partie prend environ quatre heures, comprenant l'explication des règles, la création des personnages et du cadre de jeu, et le jeu même.

Vous trouverez ici un compte-rendu de partie rédigé par mes soins, comprenant une explication un peu plus détaillée du système.

Les forces du jeu sont la forte implication de joueurs dans la création du cadre de jeu, ce qui encourage les créations de trames complexes en un temps assez court, et son 'ambiance du jeu assez unique, quelque part en les films de braquage type Ocean Eleven et la Modern Fantasy, est soutenue par l'écriture, l'aspect visuel et le système de résolution.
A noter qu'un jeu de carte type tarot de Marseille est nécessaire pour jouer.

Système de jeu

Les personnages correspondent à une figure choisie ou tirée au hasard et de deux Facettes, des aspects de son être (caractère, pouvoir, relation) qui le définissent. Les Facettes sont les uniques descripteurs des personnages, et ne sont pas accompagnées de valeur numérique. Chaque personnage dispose d'un secret, qui n'est révélé ni aux autres joueurs, ni au MJ avant que le personnage ne perde toutes ses Facettes.
Le jeux encourage également la formation de liens entre les personnages, au moyens de questions guidées que se posent les joueurs, telles que Par "Qu'avons-nous entrepris et perdu ensemble ?", "Pourquoi m'aimes-tu tant ?" ou "Lequel de mes secret souhaiterai-je que tu ne connaisse pas ?", donnant aux autres joueurs leur mot à dire dans la création du personnage.

La création du cadre de jeu est faite en tirant des Arcanes Majeures, chacune correspondant à un type d'obstacle ou de situation que les joueurs vont définir, puis que les personnages vont affronter.
Pour surpasser un obstacle, un personnage doit utilise et met en jeu une Facette et tirer une carte. La valeur de la carte détermine si l'entreprise échoue, réussie au pris de l'intégrité de la Facette ou réussit en apportant au personnage des forces supplémentaires.
Du fait de la grande simplicité du système le placement narratif prend une grande importance. Le jeu est à la limite du freeform, dans le sens où il n'y a rien à gamer dans le système, mais le peut de règles traduit efficacement l'ambiance.
Les Royaux sont, après tout, des demi-dieux limités uniquement par les règles de ceux qu'ils cherchent à renverser.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité