[Terre de Sang] L'Eden

Pour poster les compte-rendus de vos parties
Répondre
Valentin T.
Prénom :

[Terre de Sang] L'Eden

Message par Valentin T. » mar. 23 mai 2017 10:48

Terre de Sang est un jeu de Manon et Simon Li
Plus d'informations sur le site: http://angeldust-jdr.com/nos-jeux/terres-de-sang/

CONTEXTE

Nous avons joué à 2 seulement : Max et moi. Max débute les JdR et le jeux de rôles alternatifs. Nous jouons un soir de semaine, dans une auberge de jeunesse avec une table de Cops (je crois) non-loin.

DEROULEMENT

a) Création du setting

La création du setting de départ est faite de concert en amont de la partie. On se met d'accord sur un monde plat, bordé par une faille sans fin nommé l'abysse. L'objectif de l'expédition est de découvrir ce qui pourrait y avoir après, de l'autre côté de l'abysse ! Une flotte de plusieurs Zeppelins sont donc envoyés par le Grand Royaume.

b) Création de personnage

- Max joue Souffle des Steppes, un berger idéologue d'environ 35 ans.
Augures : Le bâton qui guide les égarés, et La Hache qui tranche les hérétiques.
Ancrage initial : En faisant faisant paître le bétail un peu plus loi, on se révèle à soi, ainsi va le monde.

- Je joue La Montage, une femme architecte de 25 ans.
Augures : Le serpent habile, et La tortue qui observe les âges.
Ancrage initial : C'est en restant droit et juste qu'on bâtit des cathédrales, ainsi va le monde.

c) Déroulement de la partie

Le naufrage. Il ne reste rien à part les décombres de notre Zeppelin, quelques bêtes survivantes, et les cadavres amoncelés. Le Nouveau Continent est rocailleux, il y a seulement quelques arbres et des ruines d'une civilisation inconnue.

Et il y a l'abysse.

La Montagne, unique survivante avec Souffle des Steppes, est inconsciente. Elle se vide de son sang par une blessure qui lui transperce la cuisse. Souffle des Steppe la soigne, et fait paître les bêtes le temps qu'elle revienne à elle. Mais la végétation est rare et les animaux ont faim. Au loin, la montagne qui se dresse donne l'espoir de belles praires. Il a alors un choix : partir tout de suit en direction des montagnes et avoir de meilleures chances de survie, ou rester avec la Montagne un mois ou deux le temps qu'elle se remette et perdre une grande partie des bêtes. L'appel de son Ancrage est fort, mais il décide finalement de rester.

Le nouvel Ancrage de Souffle des Steppes est maintenant : Arrêter le voyage est nécessaire pour permette aux plus jeunes de le continuer, ainsi va le monde.

Le troupeau diminue de taille de jour en jour tandis que La Montagne se remet petit à petit de sa blessure. Elle a pour projet d'user de ses talents d'architecte pour bâtir une civilisation sur de nouvelles bases, afin de ne pas refaire les erreurs du vieux monde.

Mais Souffle des Steppes la met en garde : est-il seulement possible de construire une nouvelle civilisation qui serait exempte de tout vice? La Montagne ne va-t-elle pas simplement créer une civilisation à son image, avec ses propres croyances et ses propres limites? Après de nombreux jours de mutisme, La Montagne décide finalement d'abandonner le projet pour lequel elle était initialement partit en voyage...

Le nouvel Ancrage de la Montagne est maintenant: Ce n'est qu'en vivant ici et maintenant qu'on peut rester droit et juste, ainsi va le monde.

Le voyage continue. La Montagne s'est remise de s'est blessure. Souffle des Steppes souhaite rejoindre les montagnes à l'horizon. Le voyage est long, difficile, et les vivres viennent à manquer. A près de nombreux jours de marche, le paysage change: les steppes rocailleuses se transforment en cirque glaciaire. Les deux marcheurs s'arrêtent près d'un lac, fatigués, et choisissent de prendre du repos.

La Montagne a un choix. Elle sait qu'aller de l'avant, vers ces montagnes à l'horizon, est risqué, voire mortel, mais pourrait être le havre de paix qu'ils recherchent. Elle pourrait, au lieu de cela, rester ici, près du lac, et faire sa vie avec Souffle des Steppes. Elle décide de rester.

Le nouvel Ancrage de la Montagne est maintenant: C'est en acceptant ce qui nous est donné ici et maintenant qu'on peut rester droit et juste, ainsi va le monde.

Vingt ans se sont écoulés. Trois enfants. Un verger. Un troupeau. Un Éden inattendu. Mais les montagnes au loin sont toujours visibles, toujours source d'espoir et de fantasme. Les enfants, aujourd'hui grands, veulent partir. Ils n'ont jamais voyagé avant, et Souffle des Steppes doit faire un choix: il les suit pour les protéger, part de l'Eden et ne reverra jamais sa femme; ou il reste ici, au lac, avec sa femme qui a décidé de rester mais il ne reverra jamais ses enfants. Souffle des Steppes décident de partir, laissant sa femme finir sa vie seule.

Avant de quitter l'Eden, il jette un dernier regard sur la femme qui a partagé sa vie, cheveux gris au vent.

Le nouvel Ancrage de Souffle des Steppes est maintenant : Il faut guider son troupeau, ainsi va le monde.

RETOURS DE VALENTIN

La partie était très prenante, elle augmentait en intensité au fur et à mesure. Plus les ancrages changent, et plus les personnages ressemblent aux joueurs... C'est un phénomène vraiment puissant. Les deux derniers choix étaient très intenses pour Max et moi.
En l'état, le jeu est vraiment très bon. Simon a prit très intelligemment en compte les nombreux retours des uns et des autres, et ça se voit clairement dans la qualité et la puissance du jeu. Il reste peut être quelques ajustements à faire, mais quoiqu'il en soit je vous invite très vivement à tester vous-même! Et à me contacter si vous voulez qu'on se fasse une partie :)

Ce CR a été écrit avec l'aide précieuse de Simon "angeldust" Li.

Avatar du membre
angeldust
Prénom : Simon

Re: [Terre de Sang] L'Eden

Message par angeldust » mer. 24 mai 2017 18:46

Merci Valentin pour avoir animé cette partie. C'est une grande première: on joue à Terres de Sang sans moi à côté !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité