Outsider, Tipee et le soutien inconditionnel

Pour annoncer des actualités variées ou communiquer sur une création
thomas munier
Prénom : Thomas

Outsider, Tipee et le soutien inconditionnel

Message par thomas munier » ven. 1 sept. 2017 09:28

[Communauté] Je vous invite à soutenir mon activité créatrice via Tipee !

Merci à toutes et à tous de partager !

J'ai déjà fait une annonce sur mon propre fil d'actualité, mais j'ouvre ce sujet spécifiquement pour en parler. Il me semble qu'il s'agit d'un modèle économique (le soutien inconditionnel) un peu atyique en jidérie, donc cela m'intéresse d'échanger autour de ça sur les Courants Alternatifs.

Image
crédits : Tjook, licence cc-by-nd, galerie sur flickr.com
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

KcoQuidam
Prénom :

Re: Outsider, Tipee et le soutien inconditionnel

Message par KcoQuidam » dim. 3 sept. 2017 08:50

A ma connaissance il n'y a que toi et la Cellule qui utilisez cette plateforme dans le monde du jdr francophone en tout cas. Alors que c'est ultra fréquent dans de très nombreux autres milieux: on trouve des vidéastes sur tipeee, beaucoup vu que ce fut a ma connaissance le premier "gros groupe" à s'être emparé de la plateforme. Mais on trouve aussi des musicien.ne.s, des dessinateurices, etc.

Aurais tu des points précis que tu veux aborder sur le sujet ? Car cela me semble être vraiment un sujet trèèèèès vaste donc je ne sais par où l'aborder X).
Elle/They. Jeux amateurs : http://kcoquidam.blogspot.fr

thomas munier
Prénom : Thomas

Re: Outsider, Tipee et le soutien inconditionnel

Message par thomas munier » dim. 3 sept. 2017 10:22

Il y en a quelques autres :
Le tipee de Khelren (auteur de jeu de rôle)
Le tipee du Grümph (cahiers d'univers de jdr)
Le tipee de Johan Scipion (offre : des comptes-rendus de partie)
Le tipee de Guillaume Tavernier (illustrations)
Le tipee de Gillus (youtubeur geek/jeu de rôle, auteur de jdr)
Le tipee des Chroniques d'Altaride (magazine de jdr)
Le tipee de Kerlaft le Rôliste (ambianceur de conventions)
Le tipee de La Caravelle (traduction de jeux indie américains)
Le tipee de Romain d'Huissier (dossiers jdr)
Le tipee de Lila (écriture de GN expérimentaux, podcasts)
Le tipee de Batronoban (jeux, articles, illustrations)
le Tipee d'Eric Blaise (vidéos pédagogiques sur le jdr)

On peut parler de ce qu'on veut, mais on peut notamment parler de la pertinence du choix d'un tipee sans contrepartie, ou au contraire parler des contreparties pertinentes à proposer pour un tipee, du choix de la plateforme par rapport à des concurrentes (Patreon, Liberapay), etc.
Modifié en dernier par thomas munier le lun. 9 oct. 2017 07:27, modifié 4 fois.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Avatar du membre
Johan Scipion
Prénom :
Localisation : IdF
Contact :

Re: Outsider, Tipee et le soutien inconditionnel

Message par Johan Scipion » dim. 3 sept. 2017 11:08

thomas munier a écrit :
dim. 3 sept. 2017 10:22
Le tipee de Johan Scipion (offre : des comptes-rendus de partie. Contre-partie : les comptes-rendus de parties sont livrés aux tipeurs 1 mois avant d'être diffusés pour tout le monde)
Nan, du tout. Le repost, c'était avaaant. ^^

Aujourd'hui, la plupart des contreparties (des CR en général) sont exclusifs, c'est-à-dire réservés aux tipeurs. Sauf exception à but promotionnel (pour faire buzzer Sombre et/ou son Tipeee), je ne les reposte plus sur les forums. Certains seront sans doute repris dans la revue, cela dit.


Toutes les infos qui vont bien sur le Tipeee de Sombre : http://bit.ly/2a3GHz3
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Brisecous
Prénom : Mathieu
Localisation : 66
Contact :

Re: Outsider, Tipee et le soutien inconditionnel

Message par Brisecous » dim. 3 sept. 2017 12:19

Je ne pense pas que Tipee soit un modèle économique viable. Je pense qu'un Tipee sans contreparties est plus cohérent dans la démarche. Dès le moment qu'il y a une contrepartie, cela s'apparente pour moi à une activité de vente de biens ou de services. Dès lors, tout créateur pragmatique adaptera son modèle économique pour qu'il soit fonctionnel eu égard à notre système économique et sociétal actuel. Et se retrouvera avec des problématiques de concurrence, de rentabilité, de communication et de marketting. Ca n'empêche pas une démarche éthique et de la transparence, en revanche ça s'éloigne fort du sens originel d'un Tipee.

Je ne sais pas si je suis très clair dans mon propos. Pour résumer : Selon moi, un Tipee n'a de sens que s'il ne propose pas de contreparties, car dans le cas contraire, le créateur gagnera à s'orienter vers un modèle économique plus commercial.

Thomas, je pense que tu es l'un de ceux qui a la plus grande visibilité dans le monde du JDR indé - après la cellule. Je suis curieux de savoir si tu parviendras à l'équilibre financier par les dons. Très honnêtement, je n'y crois pas, mais je te le souhaite de tout coeur.
Blog de Brisecous - Fondateur de Ludiconcept - Auteur d'Opération Archéo
Nouvel article une fois l'an

Avatar du membre
Johan Scipion
Prénom :
Localisation : IdF
Contact :

Re: Outsider, Tipee et le soutien inconditionnel

Message par Johan Scipion » dim. 3 sept. 2017 13:21

Brisecous a écrit :
dim. 3 sept. 2017 12:19
ça s'éloigne fort du sens originel d'un Tipee.
Comme dans plein d'autres domaines, l'usage défie l'intention de design. That's life.

Selon moi, un Tipee n'a de sens que s'il ne propose pas de contreparties, car dans le cas contraire, le créateur gagnera à s'orienter vers un modèle économique plus commercial.
Je pense au contraire qu'un Tipeee peut être aussi commercial que n'importe quoi d'autre, et pas moins rentable. Avec cet intérêt qu'il s'agit d'un circuit court, qui donc donne plus de contrôle au créateur sur sa production. Y'a qu'à voir ce qu'en fait Maliki pour s'en convaincre.
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Brisecous
Prénom : Mathieu
Localisation : 66
Contact :

Re: Outsider, Tipee et le soutien inconditionnel

Message par Brisecous » dim. 3 sept. 2017 16:29

Johan, je rebondis sur ton message.

Dans le cas d'un Tipee comme dans le cas d'un modèle économique plus traditionnel basé sur la vente de produits/services, nous sommes à l'ère de la communication et celui qui réussit est celui qui dispose du meilleur réseau de communication. Dans le cas de Tipee, ce qui permet au créateur de gagner de l'argent c'est sa visibilité et sa capacité à fidéliser son public.

Tu citais l'exemple de Maliki : Elle collecte 9000 € par mois sur Tipee. Elle a fait un financement participatif sur Ulule sous la forme de pré-ventes, qui a atteint - à la louche - 250 000 €, ce qui représente donc pour elle environ 27 mois de salaire. Donc, dans son cas, en simplifiant, dès le moment qu'elle vend un produit tous les ans, la vente est bien plus rentable que son Tipee. Source : https://fr.ulule.com/maliki-blog/

Mon exemple est biaisé parce que le Tipee et les autres modes de financement ne sont pas antinomiques, ils sont complémentaires. Ce qui fait la force de Maliki, outre la qualité supposée de son oeuvre (je ne connais pas bien son oeuvre), c'est le réseau qu'elle s'est constitué, sa visibilité sur Internet en tant que personnalité publique, liés bien sûr à ce qu'elle propose à ses lecteurs. Donc, finalement, ce n'est pas Tipee qui lui permet de gagner sa vie, puisqu'elle peut tout aussi bien vivre grâce à sa communauté en proposant un système de pré-ventes, ou même en passant par un éditeur traditionnel. Ce qui lui permet de gagner sa vie, c'est le réseau qu'elle s'est créé, le public de fans qui la suit et qui est prêt à payer pour ce qu'elle propose, que ce soit sous la forme de dons ou sous la forme d'achats.

La grande question donc quand on essaie de déterminer si Tipee peut être un modèle économique viable pour un créateur de JDR indépendant, c'est : Est-ce qu'un créateur de JDR indépendant peut se constituer un réseau assez puissant pour générer un SMIC sur Tipee ? J'aurais tendance à penser que non. Il suffit de voir à quel point les Youtubeurs ont besoin d'un très gros nombre d'abonnés pour se dégager un SMIC. Je ne pense pas qu'un auteur de JDR puisse atteindre une telle visibilité. Il est possible que je me trompe, et j'espère être contredit.
Blog de Brisecous - Fondateur de Ludiconcept - Auteur d'Opération Archéo
Nouvel article une fois l'an

Avatar du membre
Johan Scipion
Prénom :
Localisation : IdF
Contact :

Re: Outsider, Tipee et le soutien inconditionnel

Message par Johan Scipion » dim. 3 sept. 2017 17:57

Brisecous a écrit :
dim. 3 sept. 2017 16:29
Tu citais l'exemple de Maliki : Elle
Il, en réalité. C'est un mec. Plus exactement, un couple : ils vivent à deux sur leur Tipeee (et le reste).

Tipee et les autres modes de financement ne sont pas antinomiques, ils sont complémentaires.
Tout à fait, et je ne l'entendais pas autrement.

Le revenu d'un auteur de JdR indé francophone ne peut être que composite. Ça fait vachement longtemps que je l'ai compris, donc je me suis adapté. Je vends un fanzine en convs + je le distribue en boutiques + je fais de la VPC + j'assure des animations à droite et à gauche + j'ai un Tipeee.

On pourrait croire que mon Tipeee est anecdotique (une centaine d'euros mensuels, avant la commission de la plateforme et les impôts), pas du tout. Vu ce que je gagne par ailleurs, c'est un vrai bon revenu complémentaire.

D'où mon sérieux : depuis deux ans, je livre une contrepartie par mois. Mine de rien, c'est du gros taf parce que ça vient en sus de tout le reste. Y'a des mois, c'est pur sportif.

Est-ce qu'un créateur de JDR indépendant peut se constituer un réseau assez puissant pour générer un SMIC sur Tipee ?
Je pense que tu prends le truc par le mauvais bout.

À la base, le SMIC en JdR indé francophone, c'est juste un doux rêve. Même Le Grümph n'y arrive pas (il est un poil en dessous, il a donné ses chiffres sur CasusNO), alors qu'il a une pure réputation et une grosse fanbase, qu'il sait tout faire (écriture, trado, illus, mise en page, édition, cet homme est extraordinaire), qu'il produit comme un gros taré (au point qu'il songe à ralentir le rythme et augmenter ses prix pour pouvoir souffler un peu, il l'a aussi écrit sur CasusNO), et qu'il oeuvre dans le mainstream rôliste (med-fan, cyberpunk, OSR).

Alors t'imagines avec un jeu narrativo-vegan sur les émois des escargots de Bourgogne après la pluie ? Ou ne serait-ce qu'avec un concept genre la peur comme au cinéma ? La. Grosse. Loose. :mrgreen:
Modifié en dernier par Johan Scipion le dim. 3 sept. 2017 22:34, modifié 1 fois.
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Brisecous
Prénom : Mathieu
Localisation : 66
Contact :

Re: Outsider, Tipee et le soutien inconditionnel

Message par Brisecous » dim. 3 sept. 2017 21:04

Johan Scipion a écrit :
dim. 3 sept. 2017 17:57
Il, en réalité. C'est un mec. Plus exactement, un couple : ils vivent à deux sur leur Tipeee (et le reste).
Merci pour l'info, je croyais que c'était une dame à cause de l'illu' mise en avant sur son Ulule.
Je pense que tu prends le truc par le mauvais bout.

À la base, le SMIC en JdR indé francophone, c'est juste un doux rêve.

[...]

Alors t'imagines avec un jeu narrativo-vegan sur les émois des escargots de Bourgogne après la pluie ? Ou ne serait-ce qu'avec un concept genre la peur comme au cinéma ? La. Grosse. Loose. :mrgreen:
Merci pour tes précisions et pour avoir partagé ta situation professionnelle avec moi.

De mon côté, je veux vivre de ma création mais je ne suis pas prêt à faire le sacrifice de la vision que j'ai d'une vie décente. Je fixe ma vision d'une vie décente au SMIC. Je ne peux pas accepter de gagner moins parce que ce n'est pas compatible avec l'image que j'ai d'une société humaniste. Je n'arrive simplement pas à accepter l'idée de consacrer du temps de travail à une activité dont j'estimerais qu'elle ne pourra pas me faire vivre. Comme par exemple, le jeu de rôle.

Dans mon esprit, soit mon activité créative me fait vivre, et c'est un travail, soit elle ne me fait pas vivre, et c'est un loisir. Dans les deux cas, ces activités doivent être des passions. Résultat, je crée du jeu de société pour mon travail et je crée du jeu de rôle pour mes loisirs. C'est bizarre comme point de vue. A me lire, je m'en rends compte. Pourtant je n'arrive pas à en démordre.

En parallèle, j'admire beaucoup les gens comme Thomas ou comme toi Johan, qui êtes prêts à des sacrifices pour vivre d'une passion qui n'est pas rémunératrice. C'est intéressant de voir que votre démarche comme la mienne imposent des sacrifices et des compromis, et que des choix très différents finissent par se rejoindre par de nombreux aspects. Il y a des leçons à tirer de tout ça mais je ne sais pas encore lesquelles.
Blog de Brisecous - Fondateur de Ludiconcept - Auteur d'Opération Archéo
Nouvel article une fois l'an

Avatar du membre
Johan Scipion
Prénom :
Localisation : IdF
Contact :

Re: Outsider, Tipee et le soutien inconditionnel

Message par Johan Scipion » dim. 3 sept. 2017 22:50

Brisecous a écrit :
dim. 3 sept. 2017 21:04
je croyais que c'était une dame à cause de l'illu' mise en avant sur son Ulule.
C'est ça. Il se dessine en meuf.

Je n'arrive simplement pas à accepter l'idée de consacrer du temps de travail à une activité dont j'estimerais qu'elle ne pourra pas me faire vivre. Comme par exemple, le jeu de rôle.
Ouais je sais, on voudrait tous changer le monde. Mais je vais te dire un truc : la réalité, elle résiste. Et pas qu'un peu. Je suis hyper bien placé pour le savoir.

Résultat, je crée du jeu de société pour mon travail et je crée du jeu de rôle pour mes loisirs. C'est bizarre comme point de vue.
Nan nan, je trouve ça très rationnel. En JdS, y'a un vrai marché et de la vraie maille.

Tous mes voeux t'accompagnent : que du bon pour tes projets.

En parallèle, j'admire beaucoup les gens comme Thomas ou comme toi Johan, qui êtes prêts à des sacrifices pour vivre d'une passion qui n'est pas rémunératrice.
Je ne m'exprimerai pas pour Thomas car nous avons des vécus et des points de vue hyper différents, mais pour ma part, j'ai depuis trèèès longtemps dépassé le stade de la passion. Je suis un professionnel de l'écrit, et ça ne date pas d'hier.

C'est juste que je bosse dans une sous-niche, l'horreur littéraire et rôliste, qui ne me permet pas de me rémunérer à la hauteur de mes efforts. Mais bon, je suis loin d'être le seul dans ce cas (et je ne parle pas que des auteurs, hein, plein de gens de tous horizons professionnels sont sous-rémunérés) et ce n'est pas ça qui va m'arrêter.

Je veux le faire, ce jeu. Et je veux le faire exactement comme je le veux. On n'a qu'une vie, pas vrai ?
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Gulix et 1 invité