L'enquête, l'insoluble équation?

Pour échanger autours des différentes pratiques des jeux de rôle alternatifs
Thouny
Prénom :

Re: L'enquête, l'insoluble équation?

Message par Thouny » ven. 8 sept. 2017 11:36

Ah, tiens, c'est marrant que toi particulièrement tu fasses cette distinction. J'ai toujours trouvé que tes jeux, en fait, c'était tes scénars. Le système de Sombre est simple, efficace, avec c'est vrai une (il me semble) vraie originalité avec la gestion des deux barres comme il le fait, mais bon, il reste assez sommaire.
En soi, tu le refiles à quelqu'un en lui disant « tiens, c'est un jeu d'horreur, vas-y maîtrise », le résultat risque d'être assez décevant.

Pour vraiment « jouer à Sombre », en fait, il faut utiliser un scénar préfait. Parce que les scénars, ils sont faits aux petits oignons, et blindés de conseils et de routines de maîtrise… et en fait c'est ça qui te permet de vraiment exploiter le jeu.

Donc pour moi, le système de Sombre est plus dans ses scénars (et tout ce qui y est inclus) que dans ses règles, qui ne sont j'ai l'impression qu'une base, et non un tout.
Du coup je trouve assez marrant que tu fasses tant la distinction entre le système de règles et le reste ^^

Avatar du membre
Johan Scipion
Prénom :
Localisation : IdF
Contact :

Re: L'enquête, l'insoluble équation?

Message par Johan Scipion » ven. 8 sept. 2017 12:58

Oulah, on dévie salement. ^^

La discussion m'intéresse à fond, mais pour ne pas polluer, je te réponds là : viewtopic.php?p=2893#p2893
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar du membre
Frédéric S
Prénom :

Re: L'enquête, l'insoluble équation?

Message par Frédéric S » lun. 11 sept. 2017 16:27

Hello Doc,
Ma seule partie où l'enquête était un véritable enjeu ludique et qui répond aux problématiques que tu soulèves, c'est quand j'ai conçu mon scénario en considérant que si les joueurs passaient à côté d'un indice, l'histoire devait absolument pouvoir continuer, mais en s'aggravant.

Donc pas de : s'ils ne trouvent pas le mot caché dans le double fond du tiroir de la commode, ils ne sauront pas qui est le coupable et donc la partie piétinera.
Mais plutôt du : tel indice permet de savoir quelles sont les véritables intentions de X. Si les PJ passent à côté, ils ne sauront pas que X est un traître et X pourra s'en servir à leur désavantage.
Pour que ça fonctionne, il faut partir du principe que l'histoire peut se terminer de plusieurs façons différentes (ou plus, mais tel que je l'ai utilisé, ça fonctionne comme "happy end ou bad end" avec quelques nuances) et que les indices orientent les joueurs du bon côté s'ils les trouvent ou du mauvais s'ils passent à côté.

Dans l'absolu, le scénario doit être très malléable (plus proche de la situation initiale que du scénario par scène).
Si ça t'intéresse, je peux fouiller dans mes archives pour le retrouver.

Avatar du membre
[kF]
Prénom : Felix

Re: L'enquête, l'insoluble équation?

Message par [kF] » lun. 11 sept. 2017 22:16

Cette structure me rappelle celle, plus simple, de Hunter/Hunted décrite par Zak Smith : on joue un enchaînement de scènes avec des indices menant à chaque fois à la suivante ; si les indices ne sont pas trouvés, on arrive à la scène suivante, mais dans une position de faiblesse et en plus grand danger. Evidemment, c'est adapté avant tout aux jeux où l'enquête se fait en parallèle de quelque chose de dangereux (typiquement Cthulhu) mais c'est aussi une méthode qui a l'air de se concentrer pas mal sur la recherche d'indices, vu qu'ils sont cruciaux si les PJ veulent bien s'en sortir (mais pas nécessaires à ce que l'histoire continue).
Il ou iel, accords masculins ou alternés, au choix.
Souls Askew, en développement, v0.1. Raconter l'agonie d'un Royaume déchu à travers les quêtes chevaleresques désespérées des Maudits.

Doc Dandy
Prénom : Alban

Re: L'enquête, l'insoluble équation?

Message par Doc Dandy » mar. 12 sept. 2017 11:34

C'est effectivement pas mal dans l'idée mais il faudrait qu'on ai une structure cadrée pour que ce soit reproductible et pas seulement "un bon scénario". Je note tout ça...

Avatar du membre
Frédéric S
Prénom :

Re: L'enquête, l'insoluble équation?

Message par Frédéric S » mar. 12 sept. 2017 11:41

J'avais travaillé sur la structure, mais c'est un vieux projet donc je ne pense pas m'en servir.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité