Qui sommes-nous ? Une définition de l’Alternatif.

Alternatif : une définition?

Les Courants Alternatifs sont une communauté organisée autour des activités rôlistes alternatives.

Une activité rôliste est considérée comme alternative lorsqu’elle sort des sentiers battus, lorsqu’elle innove, lorsqu’elle invente, lorsqu’elle teste les limites et cherche de nouveaux chemins. Cette définition est subjective, elle est sujette à interprétations. Ce flou est volontaire : qui décide ce qui est la norme ? Qui décide ce qui sort des sentiers battus ? Certainement pas nous. A chacun de s’approprier le concept et de décider ce qu’il considère, à titre personnel, comme du jeu de rôle alternatif. Si vous vous sentez une âme alternative, si vous avez envie de créer et d’expérimenter, alors soyez les bienvenus chez vous.

Quelle organisation?

Les Courants Alternatifs sont une communauté en construction et en perpétuelle évolution. La structure est horizontale, c’est à dire qu’il n’y a pas de hiérarchie entre les membres: nous nous auto-organisons en faisant appel à la responsabilité et au bon sens de chacun. Tout le monde (nouvel arrivant comme ancien membre) est légitime pour participer aux discussions et aux prises de décisions !

Nous vous invitons ainsi à venir discuter, échanger et débattre afin d’améliorer notre fonctionnement ainsi que notre plateforme web ( courantsalternatifs.fr ), sur le forum ou bien lors de nos rencontres et réunions.

Les 6 Axes de développement

Les membres des Courants Alternatifs souhaitent orienter le développement de la communauté selon les Axes suivants:

Ouverture / Vulgarisation / Rencontre / Entraide / Communication / Théorie

 

Principes politiques

0 – Tout peut être remis en question (principes, décisions antérieures, habitudes, théories, etc…), en suivant en priorité les modalités définies au préalable.
1 – L’action d’un individu est légitime en elle-même : lorsque quelqu’un souhaite entreprendre quelque chose, il n’a pas à hésiter.
2 – Si quelque chose pose question, tout individu est vivement invité à l’exprimer, et si besoin demander ou organiser une réunion pour statuer.
3 – Les décisions en réunion se prennent au consensus si possible, au vote sinon.